Le coach du Standard Guy Luzon relativise son titre de champion de la phase classique: "On verra le calendrier des playoffs 1"

Avant d’analyser la victoire, l’entraîneur du Standard tenait à remercier le public pour le soutien apporté à l’équipe. « Je l’avais déjà vu contre Gand, je l’ai encore expérimenté contre Malines : comme nos supporters encouragent l’équipe pendant 90 minutes, cela procure d’énormes frissons. »

La victoire fait du bien après deux défaites. « Malines était très bien organisé, je considère que c’est une des meilleures équipes affrontées cette saison à domicile. Nous avons montré notre caractère, alors qu’il me semble que nous aurions pu bénéficier d’un penalty. Le mérite de cette victoire revient aux joueurs. »

Le discours du T1 des Rouches faisait alors place à l’amertume. Tout d’abord sur l’agencement du calendrier des playoffs 1 qui n’est pas très clair pour Guy Luzon. « Cette victoire nous assure de terminer la saison régulière en tête du classement. Bon, pour le reste, je trouve aberrant que le calendrier des playoffs 1 n’est pas connu à l’avance. En tant que leader, j’estime qu’on doit commencer les playoffs 1 par un match à domicile et finir à la maison. Si tirage au sort il y a, il faut que ce soit comme en Coupe d’Europe. Me dire que c’est peut-être un supporter d’un autre club qui va établir un calendrier, cela n’est pas possible ailleurs qu’en Belgique. »

Le débat autour des Espoirs de Bruges (avec Engels buteur) est revenu dans la discussion d’après-match. « Je préfère me taire », dit-il d’emblée… avant d’enchaîner : « Il doit y avoir un magicien à Bruges. Un joueur joue 90 minutes dimanche, est blessé mercredi et joue en pleine forme samedi… Mes joueurs ont joué mercredi – j’ai même perdu De Sart sur blessure – et ont quand même joué ce samedi. »

Il réfute un carton volontaire pour Ezekiel. « C’est en effet la première fois qu’on voit un joueur enlever son maillot après son but. La Fédération dit qu’elle pourrait suspendre des joueurs qui prennent un carton volontaire ? Que la Fédération s’occupe de Bruges (sic). »