Coupable de la production de sept millions de pilules d’XTC, il n’écope d’aucune peine

En 2005, cet individu, originaire de Maastricht, avait été condamné par défaut à une peine de huit ans de prison ferme.

L’organisation internationale dont le Néerlandais faisait partie avait été démantelée en avril 2004. Elle aurait été responsable de la production de sept millions de pilules d’XTC.

En juin 2005, la justice avait condamné les principaux dirigeants de la bande à de lourdes peines de prison ferme. Hendrikus H., condamné par défaut à huit ans de prison, ne s’est manifesté que quelques années plus tard pour s’opposer à cette condamnation. Il avait d’ailleurs déjà été condamné en Suisse et aux Pays-Bas pour des faits de drogue.

Le juge a estimé que le Néerlandais était coupable des faits qui lui étaient reprochés mais ne lui a infligé aucune peine en raison du dépassement du délai raisonnable, les faits s’étant déroulés il y a près de dix ans.