En ce momentCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Depuis lundi, la rue de Breuze, à deux pas de Tournai-Expo, est en travaux… et totalement inaccessible aux riverains. Certains se sont inquiétés de la situation. Notamment les propriétaires d’une voiture électrique qui ne pouvaient plus recharger leur véhicule directement depuis chez eux. Ou des habitants plus âgés dans l’incapacité de décharger leurs courses sans parcourir, à pied, 250 mètres. « Et ma fille, étudiante infirmière, doit assumer un stage aux urgences », s’inquiétait Denis Ricklin, riverain. « Je n’ai pas envie de la laisser marcher, en pleine nuit, pour récupérer son véhicule ».

Plus largement, certains riverains regrettaient la façon dont le chantier a été organisé. « On nous a prévenus le mercredi juste avant l’Ascension, soit quatre jours avant le début des travaux dont un seul jour ouvrable… alors que, concrètement, le chantier était programmé depuis des mois. Il y a eu un réel souci de communication », assure le riverain. Les habitants ont alors été priés de laisser leur véhicule sur le parking de Tournai-Expo, à quelques centaines de mètres de leur maison. « Et les cartes qui nous ont été fournies par la Ville étaient illisibles », ajoute le riverain. « Pour ma part, impossible de savoir si ma maison entrait dans la première ou la deuxième partie de la rue ».

« Il faudra de bonnes chaussures »

Mécontents et surtout inquiets, les riverains ont toutefois pu obtenir une réunion de chantier, ce mardi matin, avec l’échevine des Travaux Laurence Barbaix. « Il faut avouer que certaines de nos demandes ont pu être rencontrées », ajoute Denis Ricklin. Sa voiture électrique, notamment, il devrait pouvoir la recharger grâce à une rampe d’accès. « Elle sera placée et mon épouse pourra y accéder moyennant un code d’accès ». Même chose pour ceux qui voudraient déposer leurs courses sur le pas de leur porte. « On nous a parlé également d’une négociation avec l’école des Co’ Kain qui mettrait son parking à disposition durant un certain temps. Cela nous permettrait de ne pas déposer nos véhicules à Tournai-Expo comme initialement prévu ».

Malgré tout, pour les parents d’enfants en bas-âge ou les personnes à mobilité réduite, la situation reste compliquée. « Il n’y a plus de trottoirs et les voies d’accès ne sont pas vraiment carrossables, pour les poussettes ou les chaises roulantes », note Denis Ricklin. « Il faudra de bonnes chaussures de marche ou une poussette tout-terrain. Je pense notamment à ma voisine qui a un enfant d’un an et demi ou à mon voisin, artisan, qui a de la marchandise à transporter ». Un dépose-minute devrait toutefois également être installé dans les prochains jours.

« On redoute les retards »

Si la réunion de mardi matin a globalement été constructive, selon le riverain, il regrette néanmoins le fond du dossier. « Depuis le départ, les riverains réclament deux choses : un égouttage et des trottoirs. On a vécu de grosses inondations il y a quelques années. Et là, très concrètement, on subit des travaux, mais on n’obtiendra ni l’un ni l’autre. Dans cette rue qui est devenue un véritable boulevard, on souhaitait également des casse-vitesse, des obstacles qui freinent les automobilistes. Et au final, on va transformer notre rue en véritable billard et les gens risquent de rouler encore plus vite ». L’habitant regrette aussi « un manque d’anticipation », précise-t-il. « On a mis les habitants devant le fait accompli. On aurait pu organiser un chantier ouvert à la place, plus compatible avec la vie du quartier, mais le prix n’était pas le même et l’option n’a pas été retenue ». Enfin, il redoute les délais de réalisation des travaux. « On nous parle d’une réouverture début juillet et d’une fin de chantier en octobre… Mais quand on voit la rue Royale ou la rue du Cygne, honnêtement, on a toutes les raisons de redouter des retards éventuels ».

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Depuis lundi, la rue de Breuze, à deux pas de Tournai-Expo, est en travaux… et totalement inaccessible aux riverains. Certains se sont inquiétés de la situation. Notamment les propriétaires d’une voiture électrique qui ne pouvaient plus recharger leur véhicule directement depuis chez eux. Ou des habitants plus âgés dans l’incapacité de décharger leurs courses sans parcourir, à pied, 250 mètres. « Et ma fille, étudiante infirmière, doit assumer un stage aux urgences », s’inquiétait Denis Ricklin, riverain.

**** ********** ******** ********* ************ ** ****** **** ** ******** * ***** ********** ********** **** * ********* ** ******** ***** ***** ************** **** ****** ***** ***** ** ****** *** ******* **** ** **** **** *********** ***** **** ************** ** ******** ****** ********** ****** *** ***** ** * * ** ** ***** ***** ** ********************** ****** ** ********* *** ********* *** ***** ***** ****** ** ******* **** ********* *** ** ******* ** ************* ** ******** ********* ** ******* ** **** ******* ********** *** ****** *** **** *** ***** ******** *** ** ***** ******** ******************* ****** ** ********* ************ ** ***** ********** ** ****** ** ** ****** ******* **** ** ********* ** ** ********* ****** ** ** ************

********** ****** ** ****** ******************

*********** ** ******* ********* *** ********* *** ********* ** ******* *** ******** ** ********* ** ***** ****** **** ************* *** ******* ******** ******** ********** **** ****** *** ********* ** *** ******** *** ** ***** ********************* ****** ***** ******** ** ******* ************ ********** ** ******* ******* ** ********* ****** ** *** ***** *********** ************ **** ******* ** *** ******* ****** * ******** ********* ** **** ******************* ***** ***** **** **** *** ********** ******** ***** ******* *** ** *** ** **** ****** ********** **** * ****** ********** ******* ************ **** ********** *** ***** **** *** ******** *** ******* ** *********** ****** ** ******* ****** **** **** *********** ** ** *** ******** *** ********** ** ************ ***** ************ ***************

******* ***** **** *** ******* *********** ** ******** ** *** ********* ** ********* ********* ** ********* ***** ************ ********** ***** * **** ** ********* ** *** ***** ********** ** **** *** ******** ************* **** *** ********** ** *** ******* ****************** **** ***** ******** ********** ****** ** ****** ********** ** ****** ** *** ********* ************* ** ***** ********* ** ** ******* *** * ** ****** ****** ** ** **** ** ** *** ******* ******** *** * ** ** *********** ** ******************** ** ************** ******* ********* ********** ***** ********* **** *** ********* ******

********** ******* *** ***************

** ** ******** ** ***** ***** * *********** ***** ************* ***** ** ********* ** ******** ********** ** **** ** ******** ************** ** ******** *** ********* ********** **** ************* ** ********** ** *** ********** ** * ***** ** ******* *********** ** * * ******** ******** ** **** ***** ************** ** ***** *** ******** **** ** ************* ** ****** ** ********** **** ***** *** *** *** ******* ** ********** ********** ** ********** ********** *** ************** *** ********* *** ******** *** *************** ** ** ****** ** ** *********** ***** *** ** ********** ******* ** *** **** ******** ** ****** ****** **** ************* ************ ******** ***** ********** ****** ************************* ************** ********** * *** *** ********* ****** ** **** ********* ** ****** ** ********* ** ******** ****** ** ** ****** **** ********** **** ** *** ** ********* **** ** **** ********** *** ** ***** ** ********** ***** *** ***** **************** ****** ** ******* *** ******* ** ************ *** ******** ********** **** ***** ******* ************ ****** ******* ** ******* *** ** ******** ** ********** **** ***** ** **** ** *** ****** ** ** *** ** ****** ************* ** * ****** *** ******* ** ******** *** ******* *******************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles