En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

La problématique de la vitesse : on en parle plus que jamais avec le drame de Strépy-Bracquegnies. Pour rappel, Paolo Falzone, qui roulait à vive allure a heurté un groupe qui participait au ramassage du carnaval de Strépy-Bracquegnies, a tué six personnes et blessé plus sérieusement plusieurs autres. Le trentenaire qui était sous mandat d’arrêt pour homicide et coups et blessures involontaires a obtenu la surveillance électronique ce mardi.

Lors de la présentation des chiffres de la criminalité pour la zone de police de La Louvière, une large « page » a été consacrée à cette problématique. Le chef de zone Eddy Maillet a précisé que le nombre de véhicules contrôlés avait explosé suite à l’acquisition d’un radar mobile. « Rien qu’avec le mobile, la vitesse des conducteurs de près de 100.000 véhicules a été passée à la loupe » a-t-il souligné avant le bourgmestre Jacques Gobert n’enchaîne en affirmant : « Si l’on comptabilise les contrôles effectués par les radars de trois types, on arrive à pas moins de 5 millions de véhicules contrôlés en 2021. »

Moins de conducteurs en excès de vitesse

Le pourcentage de véhicules en infraction diminue toutefois. Avec le radar mobile, il y a eu 48 327 véhicules contrôlés en plus en 2021 qu’en 2020 et pourtant, il n’y en a que 754 en plus en infraction. Le pourcentage de conducteurs en infraction est en effet passé de 6,20 % à 3,93 % « Ces chiffres prouvent que les radars répressifs sont un moyen de lutter contre la vitesse mais ce n’est pas tout. Le comportement des conducteurs est à changer, notamment de manière préventive. Les radars non-répressifs jouent aussi un rôle. La zone compte d’ailleurs en acquérir d’autres. Et puis, il y a tout l’aspect préventif. Si l’on parle du drame de Strépy, je ne pense pas qu’un radar aurait changé quelque chose. Il ne l’aurait très certainement pas vu », a affirmé Jacques Gobert.

Seulement 0,04 % d’infraction avec le radar fixe

Le nombre de véhicules surpris en infraction est plus important avec les radars mobiles et les Lidar qu’avec le radar fixe. Le pourcentage est, en effet, de 0,04 % avec le radar fixe et de 0,47 % avec le Lidar (contre 3,93 % avec le fixe) « Les automobilistes savent où les radars se trouvent et font donc très attention. Le but est donc atteint. Si nous obtenons des subsides, nous achèterons d’autres radars fixes. Nous espérons que la ministre De Bue nous les accordera, surtout que la zone a, pour le moment, quelque peu été délaissée par rapport à d’autres à ce niveau », conclut le chef de zone Eddy Maillet.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** ************** ** ** ************** ** ** ***** **** *** ****** **** ** ***** ** ********************* **** ******* ***** ******** *** ******* ** **** ****** * ******* ** ****** *** *********** ** ********* ** ******** ** ********************* * **** *** ********* ** ******* **** ************* ********* ******* ** *********** *** ****** **** ****** ********** **** ******** ** ***** ** ********* ************* * ****** ** ************ ************* ** ******

**** ** ** ************* *** ******** ** ** ************ **** ** **** ** ****** ** ** ********** *** ***** ******************** * ***** ********** ** ***** *************** ** **** ** **** **** ******* * ********* *** ** ****** ** ********** *********** ***** ******** ***** ** *************** ****** ***** ******* ************ ********* ** ******* ** ******* *** *********** ** ***** ** ******* ********** * ***** ******* ** ** ************* ****** ********* ***** ** *********** ******* ****** ************* ** **************** ********** ****** ************ *** ********** ********** *** *** ****** ** ***** ****** ** ****** ** *** ***** ** * ******** ** ********** *********** ** *************

***** ** *********** ** ****** ** *******

** *********** ** ********** ** ********** ******* ********** **** ** ***** ******* ** * * ** ** *** ********** *********** ** **** ** **** ******* **** ** ********* ** ***** ** * *** *** ** **** ** *********** ** *********** ** *********** ** ********** *** ** ***** ****** ** *********** ** *********** *********** ******** ******** *** *** ****** *********** **** ** ***** ** ****** ****** ** ******* **** ** ******* *** ***** ** ************ *** *********** *** ** ******** ********* ** ******** ************ *** ****** *************** ****** ***** ** ****** ** **** ****** ************ ** ********* *********** ** ***** ** * * **** ********** *********** ** ****** ***** ** ***** ** ******** ** ** ***** *** ******* ***** ****** ******* ******* ****** ** ** ********** ***** ************ *** *********** * ******** ******* *******

********* *********** ************** **** ** ***** ****

** ****** ** ********** ******* ** ********** *** **** ********* **** *** ****** ******* ** *** ***** ********* ** ***** ***** ** *********** **** ** ****** ** *********** **** ** ***** **** ** ** *********** **** ** ***** ******* *********** **** ** ***** *********** ************** ****** *** *** ****** ** ******** ** **** **** ***** ********** ** *** *** **** ******** ** **** ******** *** ********* **** *********** ********** ****** ****** **** ********* *** ** ******** ** *** **** *** ********** ******* *** ** **** ** **** ** ******* ******* *** ***** *********** *** ******* ** ********** ** ** *************** ******* ** **** ** **** **** ********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles