Javi Martos: «Charleroi doit s’installer dans un bon cycle»

Une défense au sein de laquelle il a pris un vrai rôle de patron. « Je n’aime pas le terme patron, mais c’est vrai que j’ai franchi une étape. Et c’est normal que je sois chargé de davantage parler puisque je suis le plus expérimenté », confiait le défenseur espagnol de 30 ans. Lire la suite de l’article dans notre édition numérique.