Boeing disparu: la piste terroriste ne peut être écartée

Le directeur de la CIA a affirmé mardi ne pas écarter la piste du terrorisme dans l’enquête sur le Boeing de la compagnie Malaysia Airlines disparu il y a plus de trois jours après avoir décollé de Kuala Lumpur. Le patron de l’agence américaine de renseignement, John Brennan, a indiqué qu’« aucune revendication n’avait été confirmée ou corroborée » depuis la disparition de l’avion, ajoutant toutefois qu’il n’excluait pas l’hypothèse d’un lien avec une organisation terroriste. Interrogé lors d’un événement organisé à Washington par le centre de réflexion Council on Foreign Relations sur le fait de savoir s’il écartait la piste terroriste, il a répondu : « Non, je ne l’écarterais pas ». L’ancien conseiller sur la sécurité de Barack Obama a précisé qu’il y avait encore de nombreuses questions sans réponses et qu’il était encore trop tôt pour tirer des conclusions sur cette mystérieuse disparition. « Nous étudions cela avec beaucoup de soin », a-t-il dit. « Il s’agit encore clairement d’une énigme ».