Un site internet sur le référendum en Crimée lancé avec un nom de domaine russe

Les responsables séparatistes en Crimée ont lancé un site internet consacré au référendum sur le rattachement à la Russie, prévu dimanche prochain, avec un nom de domaine.ru qui place déjà la Crimée en Russie. Le Premier ministre autoproclamé de la région, Serguiï Axionov, qui prône l’entrée de la Crimée dans la Fédération de Russie, a annoncé sur Twitter la création du site referendum2014.ru. Un message précisait que le site avait été lancé avec un nom de domaine ukrainien mais qu’il avait subi immédiatement une attaque informatique, attribuée aux nouvelles autorités de Kiev. « C’est une atteinte à la liberté d’expression », indique une déclaration de « journalistes ukrainiens indépendants » affichée sur le site. « Notre portail se donne pour but de présenter objectivement la situation en Ukraine et les sentiments et réflexions des gens sur le référendum », indique le site. Ses animateurs ont affirmé aussi avoir reçu un courriel des responsables d’un serveur ukrainien disant que leur site devait être fermé pour cause de violation d’une loi « sur l’intégrité territoriale et l’inviolabilité de l’Ukraine », délit pouvant entraîner une peine de trois ans de prison.