En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Lors de la présentation des chiffres de la criminalité à La Louvière, le chef de zone Eddy Maillet a insisté sur l’augmentation du nombre d’accidents de travail et des heures d’incapacité à La Louvière. « En 2021, nous avons enregistré plus de 3000 heures d’incapacité, plus précisément 3013. Il faut ajouter que quelques membres du personnel ont été absents durant une période particulièrement longue dont une personne sur laquelle une armoire est tombée. En tout, pas moins de 55 accidents de travail ont été comptabilisés. En moyenne, une personne est absente 27 jours que ce soit pour les maladies ou les accidents de travail.»

En hausse depuis 2017...

En 2021, 45 membres ont été victimes d’un accident de travail alors qu’en 2017, il y en avait 41, en 2018, 38, en 2019, 43 et en 2020 : 42. Pour ce qui est des heures d’incapacité, on en dénombrait 802 en 2017, 1282 en 2018, 1119 en 2019 et 973 en 2020 (et donc 3013 en 2021).

« Des incitations à se rebeller »

Selon Eddy Maillet, deux raisons expliquent ces augmentations. La première est que la justice insiste désormais pour que les policiers déclarent des heures d’incapacité lorsqu’ils sont, par exemple, victimes d’une rébellion. « Le but est de pouvoir donner une meilleure réponse judiciaire », a souligné le chef de zone.

Mais, surtout, les membres de zone de la police de La Louvière tout comme ceux d’autres zones du pays sont de plus en plus confrontés à la violence. « Depuis le covid, le travail des policiers devient vraiment compliqué. Il est régulièrement remis en cause. Même les services de secours sont victimes de cette hausse de violence. On l’a encore vu récemment avec l’ambulancier poignardé par un automobiliste dont il avait bloqué la route pendant un bref instant », a souligné le chef de zone.

Selon ce dernier, l’autorité est de moins en moins respectée. Il y a de plus en plus d’incitations à se rebeller.  « On fait une remarque à une personne. Plusieurs s’en mêlent rapidement et s’en prennent aux policiers. Dans ce cas, nous pouvons dresser des PV d’incitation à émeutes», conclut Eddy Maillet.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

**** ** ** ************* *** ******** ** ** ************ ** ** ********** ** **** ** **** **** ******* * ******** *** **************** ** ****** ************* ** ******* ** *** ****** *************** ** ** ********** ********** ***** **** ***** *********** **** ** **** ****** **************** **** ************* ***** ** **** ******* *** ******** ******* ** ********* *** ***** ******* ****** *** ******** ***************** ****** **** *** ******** *** ******** *** ******* *** ******** ** ***** *** ***** ** ** ********* ** ******* *** ***** *********************** ******** *** ******** *** ******* ** ***** *** ** **** **** *** ******** ** *** ********* ** **********

** ****** ****** *******

** ***** ** ******* *** ***** ******** ****** ******** ** ******* ***** ******* ***** ** * ** ***** *** ** ***** *** ** ***** ** ** ** *********** *** **** ** *** *** *** ****** **************** ** ** *********** *** ** ***** **** ** ***** **** ** **** ** *** ** **** *** **** **** ** ******

*********** *********** ** ** ****************

***** **** ******** **** ******* ********** *** ************** ** ********* *** *** ** ******* ******* ********** **** *** *** ********* ********** *** ****** *************** ************ ***** *** ******** ******** ******* *********** ********** *** *** ** ******* ****** *** ********* ******** ******************* * ********* ** **** ** *****

***** ******** *** ******* ** **** ** ** ****** ** ** ********* **** ***** **** ********** ***** ** **** **** ** **** ** **** *********** ** ** ********* ************** ** ****** ** ******* *** ********* ******* ******** *********** ** *** *************** ***** ** ****** ***** *** ******** ** ******* **** ******** ** ***** ****** ** ********* ** ***** ****** ** ********** **** *************** ********** *** ** ************* **** ** ***** ******* ** ***** ******* ** **** **************** * ********* ** **** ** *****

***** ** ******** ************* *** ** ***** ** ***** *********** ** * * ** **** ** **** *************** ** ** *************** ********** **** *** ******** ** *** ********* ********* ****** ******* ********** ** ****** ******** *** ******************** ** **** **** ******* ******* *** ** ************** ** *********** ******* **** ********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles