Copé demande la démission de Taubira

Le président de l'UMP Jean-François Copé accuse la ministre de la Justice Christiane Taubira d'avoir «  menti » dans l'affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy et demande sa démission, mercredi 12 mars, depuis les couloirs de l'Assemblée nationale à Paris. «   La garde des Sceaux a menti, dans ce contexte il n'est pas possible qu'elle reste en fonction (...). Sa démission face à ce mensonge est inéluctable ». Jean-François Copé a également réclamé "que le président de la République prenne à l'égard des Français une position claire". Michèle Alliot-Marie, l' ancienne ministre UMP de la justice a également recommandé à Jean-Marc Ayrault le limogeage de ChristianeTaubira si elle «  ne démissionne pas  ». Interrogée, lundi, Christiane Taubira avait expliqué qu'elle avait appris l'existence de ces écoutes en lisant Le Monde, le 7 mars.