Liège: l'appel au calme de Medhi Carcela pour ne pas que Droixhe s'embrase (vidéo)

« Comme Patrice Lempereur, Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe, j'ai vécu mon enfance et ma jeunesse dans ce quartier », explique Medhi Carcela.

« Les récents évènements m'ont beaucoup affectés ; en tant que Parrain du Comité des Jeunes, je suis très sensible et peiné par la perte de deux jeunes qui pouvaient avoir un avenir radieux. Patrice Lempereur et son équipe ont toujours accompagné les jeunes leurs problèmes quotidiens liés aux études, aux loisirs et au travail.

Avec mon Ami, j'en appelle à une prise de conscience de chacun, que la violence n'amène à rien et que les fautifs seront punis comme ils le méritent. Les enquêteurs font un travail remarquable et nous devons leur faire confiance et plutôt que de s'attaquer au commissariat, nous devons soutenir les forces de l'ordre, leur démontrer que nous pouvons garder notre calme, ce qui leur facilitera le travail pour mener à bien leur enquête.

Gardez confiance en vous et en votre avenir, écoutez les conseils des grands frères et l'avenir sera meilleur. Nous comptons sur vous , et nous pensons bien à vous et prions pour nos deux frères touchés et leur famille ! »

Pour rappel, mercredi soir, un cocktail molotov a été lancé sur la façade du commissariat de quartier de Droixhe. Une réaction à la fusillade mortelle qui, lundi soir, a coûté la vie à Zakaria El Hamdi, 17 ans. Une réaction de colère et de provocation que Medhi Carcela, le milieu offensif du Standard, a voulu tempérer.

Un reportage à découvrir dans nos éditions Sudpresse de ce vendredi 14 mars.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Article video