En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

La saison de handball s’est finie un peu plus tardivement que dans les autres sports. Les cinq clubs namurois que sont Floreffe, Mettet, Beauraing, Namur et le HACCA (regroupant Assesse et Ciney) avancent à leur rythme respectif. « La dernière A.G. réunissant les différents clubs a montré qu’on était globalement réticent à intégrer un championnat officiel où les présences de gens diplômés, d’arbitres ou d’amendes administratives risquent de compliquer la chose », explique Nicolas Léonet, président du club de Mettet. « Nous resterons donc dans un championnat non-officiel Namur-Luxembourg avec Arlon (ndlr : intouchable leader avec Mettet second cette saison) et Saint-Hubert dès la reprise en septembre. Bastogne pourrait revenir aussi. »

Le pôle féminin est, lui, à un stade plus reculé. Eric Wilmot, président du comité régional Namur-Luxembourg et responsable du HACCA, tente notamment de faire évoluer la chose. L’opération « hand4girls » va dans ce sens pour amener les jeunes filles vers le handball.

La bonne nouvelle est qu’une équipe féminine senior va voir le jour dans quelques semaines. Elle sera le fruit d’une collaboration entre les clubs de Floreffe, Namur et du HACCA afin de réunir toutes les forces vives. Mettet pourrait aussi s’y greffer. Elle intégrerait le championnat officiel de Ligue francophone. Cette équipe n’appartiendra à aucun des clubs cités et devrait évoluer sous le matricule, toujours actif d’Assesse, avalé lors de la fusion avec Ciney. Les matchs se tiendront à Profondeville.

Namur déménage encore

Unique club de la province avec une équipe senior en championnat officiel, Namur gardera son noyau masculin la saison prochaine et fera donc partie du projet féminin. « On avait dû arrêter notre équipe féminine il y a un an, mais certaines filles continuent les entraînements. Cette collaboration est positive, on est tous confronté à ce problème », dit Bruno Taillefer, président du HBC Namur, qui nous annonce un nouveau déménagement pour son club. Après avoir visité les salles de Perwez et d’Eghezée pour leurs matchs, les Jaunes disputeront désormais leurs joutes à Profondeville, également. « Nos entraînements restent eux dans la salle de l’école de Sainte-Marie Jambes. C’est difficile de trouver un créneau horaire dans une salle namuroise. »

Chez les jeunes, le HACCA et Floreffe disputent un championnat officiel (U16 Brabant-Hainaut) et un non-officiel Namur-Luxembourg également en U16. Les Condruziens ont hérité d’une belle deuxième place dans la « vraie » compétition alors que les Floreffois ont terminé derniers. «Des déplacements assez lointains ont compliqué les choses pour nous. On devrait garder le championnat non-officiel et intégrer l’officiel liégeois la saison prochaine », termine le président floreffois Emmanuel Seny qui continue à voir son club grandir. 

Jérôme Nellis

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

La saison de handball s’est finie un peu plus tardivement que dans les autres sports. Les cinq clubs namurois que sont Floreffe, Mettet, Beauraing, Namur et le HACCA (regroupant Assesse et Ciney) avancent à leur rythme respectif. « La dernière A.G. réunissant les différents clubs a montré qu’on était globalement réticent à intégrer un championnat officiel où les présences de gens diplômés, d’arbitres ou d’amendes administratives risquent de compliquer la chose », explique Nicolas Léonet, président du club de Mettet.

** ***** ******** **** **** ** ** ***** **** ******** **** ******* ********** ** ******* ********* **************** ** *********** ** ****** ***** ********* ** ***** ******** ** ****** ************** ************************** ** **** ** **** **** ****** *** ****** ****** **** ** *********

** ***** ******** *** ******** ******* ********* ****** ** **** ** **** **** ******** ********* **** **** ** ***** ******* ************* ***** *** ***** ** ********* ***** ** ** ***** **** ** ******* ****** *** ****** ****** ****** ******** ***** ***** ******** **** ************ ** *********** ******** ** ***** ************ ***** ******* **************** ** ***** *** ***** ****** ** ******* ******** **** ** ********** ******** ***** ************ ****** **** ** ** ****** **** ****** *** ****** ** ********* ** **************

***** ********** ******

****** **** ** ** ******** **** *** ******* ****** ** *********** ********* ***** ******* *** ***** ******** ** ****** ********* ** **** **** ****** ** ****** ********* ********** ***** *** ******** ***** ******* ********* ** * * ** *** **** ********* ****** ********** *** *************** ***** ************* *** ********* ** *** **** ********** ** ** ****************** *** ***** ********** ********** ** *** ****** *** **** ******* ** ******* ************** **** *** ***** ****** ***** ******* *** ****** ** ****** ** ************ **** ***** ******* *** ****** *********** ********** ***** ****** ** ************** *********** *********** ************** ******* *** **** ** ***** ** ********** ** ************ ******* ******* ********* ** ******* ** ******** ******* **** *** ***** ******************

**** *** ******* ** ***** ** ******** ********* ** *********** ******** **** **************** ** ** ************ **************** ********** ** **** *** *********** *** ******** ******* ***** ********* ***** **** ** ********************* ************ ***** *** *** ********** *** ******** ********* ***** ************* ***** ********* *** ********** *** ****** **** ***** ** ******* ****** ** *********** ************ ** ********* ************ ********* ** ****** ****************** ******* ** ********** ********** ******** **** *** ******** ** **** *** **** **************

******** ******

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles