Anderlues: le suspect du meurtre de Virginie Denis, égorgée en pleine rue, a été libéré grâce à son ADN (vidéo)

Le 7 février dernier, le corps sans vie de Virginie Denis, une mère de famille de 28 ans, était retrouvé dans la ruelle Bonge à Anderlues. La jeune femme avait été égorgée alors qu’elle se rendait à son travail.

Quelques heures plus tard, David Z., un toxicomane de l’entité souffrant de problèmes psychiatriques, était interpellé par les forces de l’ordre. Le soir-même, il était placé sous mandat d’arrêt pour meurtre, malgré ses dénégations.

Depuis lors, la police fédérale de Charleroi a exécuté plusieurs devoirs d’enquête et les résultats des analyses effectuées sont rentrés ces derniers jours. Selon une source proche de l’enquête, ceux-ci mettent le principal suspect hors cause.

Jeudi en soirée, David Z. a donc été libéré de la prison de Jamioulx sur une mainlevée ordonnée par le juge d’instruction. L’intéressé était toutefois attendu par des policiers qui ont exécuté une mesure d’internement. Vu son état psychiatrique, ses proches ont décidé de le placer entre les mains de spécialistes.

L’enquête sur le crime de Virginie Denis est quant à elle relancée.