Liège: Levent Agirman, le jeune de Droixhe blessé lors de la fusillade d’Amercoeur, est décédé des suites de ses blessures

Le jeune homme était dans un état critique depuis lundi soir. Il a finalement succombé à ses blessures le jour où le tireur présumé a été placé sous mandat d’arrêt après s’être livré à la police.

«Je n’avais aucune intention de blesser et encore moins de donner la mort», a déclaré Mustpha Kariote, un Liégeois de 21 ans auteur des coups de feu.

Mustapha a déclaré que Kelvis Xhixha, 22 ans, avait été pris à partie et roué de coups par plusieurs individus alors qu’il était au volant du véhicule avec lequel ils avaient pris la fuite après avoir tiré sur la voiture vide de leur opposant à Droixhe. Cette version corrobore celle du chauffeur qui avait expliqué avoir ramassé des coups.

Mustapha a expliqué qu’il se trouvait derrière le chauffeur et qu’il avait «tiré dans le tas sans viser quelqu’un en particulier». L’un des projectiles a atteint Zakaria E.H., un Liégeois de 17 ans, à l’abdomen et Levent Agirman, âgé de 20 ans à la tête. Zakaria était décédé dans la nuit de lundi à mardi. Quant à Levent, il s’est éteint à l’hôpital vendredi en début d’après-midi.

Point d’orgue d’une journée mouvementée

Cette fusillade, qui a fait deux morts, a été le point d’orgue d’une journée mouvementée entre Zakaria accompagné d’un ami et Kelvis et Mustapha. L’ami de Zakaria a frappé Kelvis dans l’après-midi près de l’hôpital Saint-Joseph alors qu’il était venu avec Mustapha pour demander des explications suite à des insultes proférées à l’égard d’une demoiselle.

Kelvis et Mustaha ont alors décidé de régler leurs comptes en soirée tirant d’abord dans le véhicule vide de leurs opposants repéré à Droixhe. Une course poursuite s’en est suivie et s’est achevée dans un bain de sang.

Quartier sous tension

Le quartier de Droixhe, d’où les deux victimes étaient originaires, s’est alors embrasé. Deux jeunes âgés de 18 et 19 ans ont lancé, mardi soir, un cocktail Molotov sur l’immeuble habité par une connaissance des tireurs.

Le lendemain, c’est un groupe d’une petite dizaine de jeunes qui a pris pour cible le commissariat de Droixhe en balançant également plusieurs cocktails Molotov. Un des présumés auteurs, âgé de 18 ans, a d’ailleurs été placé jeudi sous mandat d’arrêt pour tentative d’assassinat et incendie volontaire.

Les auteurs de la fusillade devront pour leur part répondre d’un double assassinat.