En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil

Les langues se délient après le drame de Kessel-Lo: «Un règlement de compte»

L’enquête se poursuit après la découverte de trois corps sans vie ce samedi matin à Kessel-Lo, dans le Brabant flamand. Les langues se délient après le drame. Kévin, fils et frère des victimes, sort du silence. Deux personnes ont été arrêtées.

Les trois corps sans vie retrouvés durant la nuit de vendredi à samedi dans une maison à Kessel-Lo (Brabant flamand) ont été identifiés, a confirmé samedi après-midi le parquet de Louvain. Il s’agit d’une d’Anita, 54 ans, habitant la maison, de son fils Wesley de 23 ans et de Rik, un ami âgé de 47 ans hébergé par la famille.

de videos

Les trois victimes, dont l’une d’entre elles avait appelé la police durant la nuit pour une agression au couteau avant de perdre la vie, ont vraisemblablement été poignardées.

Au-delà de l’identification des victimes, le parquet ne pouvait pas en dire davantage ce week-end. À ce stade, les enquêteurs n’écartent aucune piste. « L’enquête est loin d’être terminée et va encore prendre beaucoup de temps », souligne une porte-parole du parquet.

Les trois corps sans vie ont été découverts durant la nuit de samedi dans une maison de la Zavelstraat, à Kessel-Lo, par des agents de police qui avaient été appelés peu de temps avant. Selon les premières constatations sur place, les victimes auraient succombé à la suite de coups de couteau. Les voisins ont entendu du vacarme provenant de la maison vers 3 heures du matin. C’est également à ce moment-là que l’appel à la police a été passé.

Un homme et une femme arrêtés

Ce lundi, avant midi, VRT NWS annonce qu’un homme et une femme ont été arrêtés dans le cadre de ce fait divers. Le parquet de Louvain confirme. À l’heure actuelle, on ne connaît l’implication de ces deux personnes.

L’homme et la femme ont été arrêtés à deux endroits différents lors de perquisitions.

Les langues se délient

Kévin, 26 ans, est le fils d’Anita et le frère de Wesley. Il s’exprime auprès de HLN au sujet du drame qui a touché de plein fouet sa famille : « À 7 h du matin, la police s’est présentée chez moi. Ils ont immédiatement dit que mon frère et ma mère étaient morts, vraisemblablement de coups de couteau. Je ne pouvais pas y croire au début. Je n’y crois toujours pas, en fait. La police n’a pas pu nous dire grand-chose. Personne ne comprend ce qui leur est arrivé… ».

Pour le jeune homme, le constat est clair : la mère de famille « n’a rien à voir avec ça ». « Elle était bien trop gentille. Elle laissait entrer tous ceux qui avaient besoin d’aide, même si elle n’était pas riche elle-même. Maintenant, cette bonté l’a tuée ».

Un autre membre de la famille parle d’un règlement de compte. « Depuis une semaine, trois hommes circulaient dans la rue et autour de la maison. Il s’agit d’un règlement de compte. Ils ont tué de sang-froid Anita et Wesley, pour Dieu sait quelle raison », rapporte ce proche.

Le mystère plane toujours. L’enquête se poursuit.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale