En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Arnaud De Lie ne défie que des adversaires. Pour le reste, malgré une fulgurance dans ses démonstrations et son ascension vers la perfection, le Luxembourgeois ne défie pas la nature qui l’entoure et encore moins sa nature de jeune homme, ses idées, son éducation. C’est par le train qu’il a quitté la ferme familiale de Lescheret, mardi matin, pour rejoindre le rassemblement de son équipe Lotto dans les Flandres à la veille du départ de la première des cinq étapes du « Baloise Belgium Tour ».

« Je n’étais pas prévu à la base dans la sélection », explique-t-il « mais Caleb Ewan (NDLR : vainqueur de deux étapes l’année dernière) a préféré un stage d’altitude pour préparer le Tour de France. Pour moi, c’est une excellente nouvelle car je voulais avoir une course dans les jambes avant les championnats de Belgique de Middelkerke (26 juin) mais il n’y avait rien au programme. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme, de plaisir et de motivation que je débarque au Tour de Belgique. »

Où, bien qu’il ne souhaite donc pas défier sa propre nature, l’Ardennais sera accueilli telle la nouvelle star du cyclisme, non seulement wallonne, mais belge. « Les gens me reconnaissent plus vite qu’au début », sourit-il, sans se départir de sa faconde. Et à propos de star, il s’attaque dès aujourd’hui entre Merelbeke et Maarkedal à l’étoile mondiale du sprint, Fabio Jakobsen. « C’est l’homme le plus rapide du monde en ce moment », estime De Lie. « Quand on regarde le sprint de Bruges (Elfstedenronde) où il domine Ewan et Merlier, c’est assez parlant car Caleb était dans sa roue, la position que mon équipier préfère mais l’Australien n’a jamais réussi à la remonter. »

Jakobsen sera, de surcroît, entouré d’une « sérieuse » sélection chez Quick Step avec Sénéchal, Keisse, Lampaert et l’incontournable Morkov comme dernier lanceur. Du lourd dans la concurrence (également représentée par Philipsen avec Alpecin ou Pedersen chez Trek). Mais Arnaud De Lie doit-il (peut-il) craindre encore quelqu’un aujourd’hui ? Après avoir dominé Cavendish, Merlier, entre autres, le Luxembourgeois s’attaque à l’autre tête de gondole de Quick Step, entouré lui aussi d’une sélection à l’avenant, avec Jasper De Buyst, revenu de blessure.

« Je n’ai roulé qu’une seule fois avec lui, au Grand Prix Monseré, que j’avais remporté. Cela a cliqué immédiatement entre nous mais il faut laisser le temps à Jasper de se refaire et ne pas exiger tout de suite qu’il soit performant. Jasper reste cependant un des meilleurs du monde dans sa spécialité, ce qu’on appelle désormais le lead-out dans les équipes. Il y aura aussi van Rensburg, Vermeersch, je ne suis pas inquiet… »

Car pour l’heure, chez Lotto, tout le monde… a envie de rouler en faveur de l’Ardennais, et pas seulement pour les points qu’il apporte à l’équipe. Par plaisir, tout simplement, de fêter presque à coup sûr une victoire. « Les points, je n’y pense pas, quand je roule, c’est pour gagner, donc il y a forcément des points au bout si tu gagnes. » Un raisonnement assez simple, en effet, mais tellement vrai !

De Lie n’avait jusqu’ici disputé que deux courses par étapes : le Tour des Alpes Maritimes et du Var et la première étape des Quatre jours de Dunkerque qui s’est terminée par une chute malencontreuse. « Mais peut-être salutaire », analyse-t-il. J’ai l’impression que le fait de ne pas avoir disputé l’intégralité de la course française m’a permis de conserver de la fraîcheur pour les épreuves d’un jour remportées par la suite. Cela me fait plaisir de participer au Tour national, cela me sortira du contexte des classiques car on y court différemment. J’ai regardé les étapes, il y en a deux qui se prêtent à un sprint massif (jeudi à Knokke, dimanche à Beringen). La première peut-être aussi, tout dépendra de la course mais je ne m’interdis pas de rouler autrement car nous visons aussi le général avec l’équipe Lotto. Tim Wellens et Victor Campenaerts sont de bons rouleurs pour le chrono (vendredi à Montaigu) et ils sont habiles aussi dans les ascensions comme ce sera le cas lors de l’étape-reine à Durbuy. Là, par contre, j’ai eu mal aux yeux en lisant le livre de route (rires). »

Certains auront sans doute mal aux yeux aussi en tentant de suivre sa roue lors des emballages massifs de ce Tour national…

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

****** ** *** ** ****** *** *** ************ **** ** ****** ******* *** ********** **** *** *************** ** *** ********* **** ** *********** ** ************** ** ****** *** ** ****** *** *********** ** ****** ***** ** ****** ** ***** ****** *** ******* *** *********** ******* *** ** ***** ******* * ******* ** ***** ********* ** ********** ***** ****** **** ********* ** ************* ** *** ******* ***** **** *** ******** ** ** ****** ** ******* ** ** ********* *** **** ******* ** *************** ******* *************

********** ********** *** ****** ** ** **** **** ** ******************* ************* ************ ***** **** ************ ********* ** **** ******* ********** ********** * ********** ** ***** ************ **** ********* ** **** ** ******* **** **** ******* *** ********** ******** *** ** ******* ***** *** ****** **** *** ****** ***** *** ************ ** ******** ** *********** *** ***** **** ** ***** ***** **** ** ********** ******* **** **** ******** ***************** ** ******* ** ** ********** *** ** ********* ** **** ** *****************

**** **** ******* ** ******** **** *** ******* ** ****** ******* ************* **** ********* ***** ** ******** **** ** ********* *** ********* ********* **** ****** *********** **** ** ************* **** **** ******* *************** ********** **** ** ********* ** ** ******** ** ** ****** ** ***** ** *********** **** ************* ***** ********* ** ********* ** *********** ******** ** ******* ***** ********* *************** ********* ** **** ****** ** ***** ** ** *************** ****** ** **** ************* ** ******* ** ****** ** ****** **************** *** ** ****** **** ** ******** ******* ***** ******* *** ***** ****** **** ** ***** ** ******** *** *** ********* ********* **** ************** ***** ****** ******* ** ** *****************

******** ***** ** ********** ******** ******* ************************* ********** **** ***** **** **** *********** ******* ******** ** ****************** ****** ***** ******* ******** ** ***** **** ** *********** *********** ************* *** ********* **** ******* ** ******** **** ****** **** ****** ** *** ******* ********* ******** ****** *********** ******************** ****** ***** ******* ********** ******** ***** ******* ** ************** *********** ** ********* ***** ** ******* ** ***** ***** ******** *** ***** ******* ********** ** ************ **** ****** ** ****** ****** ** *********

********** ****** ****** ******** ***** **** **** **** ** ***** **** ********* *** ********* ********** **** * ******* ************** ***** **** **** ** **** ******* ** ***** ** ****** ** ** ******* ** ** *** ****** **** ** ***** ******* **** *********** ****** ***** ********* ** *** ********* ** ***** **** ** ************* ** ******* ******* ********** ** ******** **** *** ********* ** * **** ***** *** ********* *********** ** ** **** *** ******************

*** **** ********** **** ****** **** ** ******** * ***** ** ****** ** ****** ** ************** ** *** ********* **** *** ****** ******* ******* ** ************ *** ******** **** *********** ** ****** ******* ** **** **** *** ********* *********** ******* ** ***** ***** **** ***** ** ****** ******* **** ******* **** ** * * ********** *** ****** ** **** ** ** *************** ** ************ ***** ******* ** ****** **** ********* ***********

** *** ********* *********** ******** *** **** ******* *** ************** ** **** *** ***** ********* ** ** *** ** ** ********* ****** *** ****** ***** ** ********* *** ******* ********* *** *** ***** *************** ************ ********** ****************** ************* ****** ************** *** ** **** ** ** *** ***** ******** ***************** ** ** ****** ********** ***** ****** ** ********* ** ** ********** **** *** ********* ****** **** *********** *** ** ****** **** ** **** ******* ** ********** ** **** ********* **** ** ******* ** ******** *** ********** *** ** * ***** ************** ****** ******** *** ******** ** * ** * **** *** ** ******** ** ** ****** ****** ****** ** ******* ******** ** ********** ** ********* ********** ****** **** ********* ** ** ****** **** ** ** ************ *** ** ****** ********* *** **** ****** ***** ** ********* **** *********** ****** *** ******* ** ****** *********** **** ** **** ******** **** ** ****** ********* ** ********* ** *** **** ******* ***** **** *** ********** ***** ** **** ** *** **** ** **************** ** ******* **** *** ******* ****** ** *** *** **** ** ****** ** ***** ** ***** ****************

******** ****** **** ***** *** *** **** ***** ** ******* ** ****** ** **** **** *** ********** ******* ** ** **** ***********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles