Mazzù après Malines-Charleroi (0-3): "Je suis très fier de ce que mes gars ont montré!"

Les joueurs du Sporting de Charleroi ont montré dès l’entame du match qu’ils ne s’étaient pas déplacés à Malines pour y faire de la figuration ou pour terminer la saison en mode mineur. Organisation, envie et mentalité, tout y était! «Les joueurs avaient une envie énorme de quelque peu effacer notre saison où nous avons montré pas mal de bonnes choses dans le contenu, mais où les résultats n’ont pas toujours suivi », pointait Felice Mazzù à l’issue de la rencontre. Et d’embrayer sur la dixième place à laquelle termine finalement Charleroi : « On a, durant une bonne partie de la saison, végété entre la 8e et la 11e place avant de redescendre un peu suite aux tremblements de terre de janvier. Le groupe avait à coeur donc de réussir un bon match. J’avais demandé aux joueurs de se libérer et cela a permis au groupe de montrer que malgré les départs, il y avait encore pas mal de qualité à Charleroi. Je suis très fier de ce que mes gars ont montré ce dimanche. C’est aussi la preuve que dans le football, il y a certes l’organisation et la technique, mais le mental joue aussi un rôle prépondérant. »

En marquant en fin de rencontre, Charleroi a aussi montré être au point physiquement. « Ce n’était forcément pas la consigne de marquer deux fois autour de la 35e minute de chaque mi-temps, mais c’est la preuve que les joueurs sont bien physiquement. Jusqu’au bout on est allé de l’avant. On avait trop souvent perdu des points en fin de rencontre. Le but était de gommer cela. Charleroi est une équipe qui doit jouer sur ses valeurs avec un groupe qui doit être bon collectivement. Il n’y a pas de grande star chez nous, le collectif prime donc. Ensuite, si l’adversaire est plus fort, il n’y a pas de souci. »

Les Zèbres affronteront désormais Courtrai, le Cercle et ... Malines durant les playoffs 2, mais cela ne change rien du tout pour Felice Mazzù : « Ce sont toutes des équipes qui se valent et on a déjà montré que cela dépendait de nous, dans les bons comme dans les moins bons moments. Et ces matches dépendront aussi de la forme du jour. Ce dimanche on était mieux que Malines, mais cela ne veut pas dire que ce ne sera pas l’inverse durant les playoffs. Ce seront de toute façon des matches difficiles. » Ce qui n’empêchera pas le coach de pousser ses joueurs vers la victoire semaine après semaine : « Je suis un compétiteur et je veux toujours gagner. On jouera donc chaque match pour le gagner. De plus, je suis toujours un jeune entraîneur et c’est donc important de pouvoir engranger des victoires. »

Ce match à Malines a aussi permis de montrer que des joueurs avec moins de temps de jeu pouvaient toujours répondre présent. « Abraham a eu une excellente mentalité toute la saison et à ce titre il méritait de jouer. Ce n’était pas pour faire de cadeau, mais simplement, il méritait de jouer. Mais j’ai surtout mis une équipe avec laquelle j’étais convaincu de pouvoir faire quelque chose de bien. Cette victoire est aussi la preuve qu’il y a encore pas mal de concurrence dans ce groupe.»

Les Carolos auront congé ce lundi avant de reprendre les entraînements mardi.