Greenpeace poursuit Moscou devant la CEDH

Greenpeace a saisi la Cour européenne des Droits de l’Homme suite à la détention en Russie de 30 membres d’équipage de l’Arctic Sunrise, interpellés lors d’une action contre une plate-forme pétrolière, a annoncé l’association écologiste. L’association demande «un dédommagement par la Fédération de Russie ainsi qu’une déclaration établissant qu’ils (les membres d’équipage de l’Arctic Sunrise, ndlr) ont été interpellés et détenus de manière illégale», a indiqué Greenpeace dans un communiqué.