Bruxelles: Lahssaini (Ecolo) arrête la politique active et ne sera pas candidat le 25 mai (vidéo)

Le député fédéral, monté dans l’hémicycle fédéral en 2012 en remplacement d’Olivier Deleuze, songe même à arrêter définitivement la politique (interview sur Télé Bruxelles à voir ici). « Je pense avoir effectué le tour de la question », indique Fouad Lahssaini une première fois député fédéral en 2007. « J’envisage d’arrêter la politique un petit moment et je réfléchis à quel type d’engagement citoyen je peux avoir à l’avenir. »

Fouad Lahssaini exprime aussi une pointe de déception. « Cette expérience politique, avec ses hauts et ses bas, était intéressante », admet l’ancien président du CNCD-11.11.11 et psycho-thérapeute de formation. « Mais je n’ai jamais eu l’intention de faire de la politique mon métier. D’ailleurs, la question de la durée du mandat en politique, qu’Ecolo a un peu abandonnée, était essentielle pour moi. C’est pour cela que j’ai milité dès le départ chez les Verts car il y avait une éthique. » Laquelle n’existerait plus, à en croire Lahssaini qui veut s’octroyer une période de recul.

Autre pomme de discorde, la participation d’Ecolo au pouvoir et notamment la montée en 1999 au gouvernement fédéral. « Je n’ai jamais été à l’aise avec cela ».

« Ma décision de ne pas me présenter date d’il y a un an », précise l’intéressé qui fut aussi député régional et conseiller communal à Boitsfort. « Je digère donc très bien les choses. »