En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Vidéosurveillance à l’appui, la scène est d’un surréalisme effroyable ! Les conséquences auraient pu être encore plus dramatiques, si la chance n’avait pas touché la terrasse du café « En face », à Gerpinnes, ce vendredi 17 juin, sur le coup de minuit. Nous nous sommes procuré la vidéosurveillance, qui témoigne de la violence de la scène.

Le suspect a déboulé de la place des Combattants à une vitesse folle, prenant d’abord un casse vitesse de plein fouet, puis une bordure, avant de finir sa course dans la façade de l’établissement. Par chance, l’homme n’a fait aucune victime. Mais cela aurait pu finir autrement. En effet, en terrasse, à quelques dizaines de centimètres de l’impact, se trouvaient deux personnes.

« Il roulait à une vitesse folle »

« Nous n’étions plus que deux sur la terrasse, mais il y avait encore pas mal de monde à l’intérieur. Tout a été très vite, on a d’abord entendu un énorme fracas, avant de voir deux phares blancs foncer sur nous. La seconde d’après, un véhicule s’encastrait dans la façade de la taverne, à moins de 30 centimètres de nous », explique Caroline, gerpinnoise présente sur la terrasse au moment des faits.

Selon les dires des deux amis, la voiture roulait à une vitesse fulgurante… sur une place très fréquentée par les piétons. « Sans exagération, il roulait à une vitesse folle. Il a d’abord pris un dos-d’âne à pleine vitesse, ce qui a fait exploser son carter dans une gerbe d’étincelles, avant de prendre une bordure et de finir sa course dans la façade. À aucun moment nous n’avons vu que l’automobiliste freinait. »

Le chauffard a tenté de fuir

Après l’impact et l’état de choc général, les cris et la rage sont venus. Car l’automobiliste, encore conscient, a tenté de s’enfuir. « Sur les photos, on voit que la voiture n’est pas contre le mur, c’est parce qu’il a tenté de fuir. Les gens ont accouru pour l’en empêcher. Ils l’ont sorti du véhicule et ont commencé à le secouer de rage. C’était un jeune garçon, il répétait sans cesse qu’il était désolé et qu’il avait bu », ajoute Caroline.

Quelques jours plus tard, nous apprenions via le parquet de Charleroi que le jeune chauffard a été relaxé, suite à sa privation de liberté.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

****************** ** ********** ** ****** *** ****** ************ ***************** *** ************* ******** ** ***** ****** **** ************ ** ** ****** ********* *** ******* ** ******** ** ***** ********** ************* ** ********** ** ******** ** ***** *** ** **** ** ******* **** **** ****** ******** ** ******************* *** ********* ** ** ******** ** ** *******

** ******* * ********* ** ** ***** *** *********** ** *** ******* ****** ******* ********* ** ***** ******* ** ***** ****** **** *** ******** ***** ** ***** ** ****** **** ** ******* ** ******************* *** ******* ********* ***** **** ****** ******** **** **** ****** ** ***** ********** ** ****** ** ********* ** ******** ******** ** ************ ** *********** ** ********** **** **********

********** ******* ** *** ******* *************

************ *********** **** *** **** *** ** ********* **** ** * ***** ****** *** *** ** ***** ** *************** **** * ***** ***** ***** ** * ********* ******* ** ******* ******* ***** ** **** **** ****** ****** ****** *** ***** ** ******* *********** ** ********* ************** **** ** ******* ** ** ******** ** ***** ** ** ************ ** ************* ******** ********* *********** ********* *** ** ******** ** ****** *** ******

***** *** ***** *** **** ***** ** ******* ******* ** *** ******* ************* *** *** ***** ***** ************ *** *** ********* ************ ************* ** ******* ** *** ******* ****** ** * ********* **** ** ************ ** ****** ******** ** *** * **** ******** *** ****** **** *** ***** **************** ***** ** ******* *** ******* ** ** ***** ** ****** **** ** ******** ** ***** ****** **** ********* ** *** ***************** *****************

** ********* * ****** ** ****

****** ********** ** ********* ** **** ********** *** **** ** ** **** **** ****** *** ****************** ****** ********** * ****** ** *********** *********** *** ******* ** **** *** ** ******* ******* *** ****** ** **** ******* ***** ******* * ****** ** ***** *** **** *** ******* **** ****** ********** *** ******* ***** ** ********* ** *** ********* ** ** ******* ** ***** ********** ** ***** ******** ** ********** **** ***** ******* ****** ******** ** ******* ***** *********** ****** *********

******** ***** **** ***** **** ********** *** ** ******* ** ********* *** ** ***** ********* * ***** ******** ***** ** ** ********* ** *********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles