En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Le conseiller communal a été blessé par une balle à l’épaule. Salvatore «Rino» Marasco venait de tirer deux coups de feu dans la tête de son ancienne compagne, Isabelle Rectem.

Alain Jacobeus connaissait M. Marasco et Mme Rectem, car ils étaient souvent présents lors des festivités populaires organisées dans la commune. «Le temps passant, on a fait un peu mieux connaissance. Rino souhaitait reprendre un établissement dans la commune. Il y avait deux établissements à remettre et il m’a demandé mon avis».

Pour le témoin, le couple semblait uni, avec parfois quelques turbulences. Isabelle Rectem avait été sollicitée pour se présenter sur la liste électorale du PS, pour les élections communales de 2018. «Elle a participé activement à nos réunions de travail», indique le socialiste qui a entendu des échos au sujet de l’humeur de Rino Marasco à la suite de ce choix opéré par Isabelle. «Il n’était pas content, il disait qu’Isabelle ne faisait rien et qu’elle lui coûtait cher. Ses propos n’étaient pas très élogieux à l’égard d’Isabelle». Selon le témoin, c’est une histoire d’argent qui était la source de la rancœur qu’entretenait M. Marasco à l’égard de Mme Rectem.

Salvatore Marasco a déclaré qu’il avait surpris Isabelle Rectem en train de flirter avec l’échevin Luigi Chianta. «Je n’avais jamais entendu parler de relations intimes entre Luigi et Isabelle, je l’ai lu dans la presse», répond le témoin. Alain Jacobeus n’a pas remarqué de tension entre Rino Marasco et son camarade socialiste, le jour de la fête des voisins.

Administrateur de la Ruche chapelloise, Alain Jacobeus participait à la fête des voisins, organisée le 5 juillet 2019. «Sur le coup de 20h30, je m’y suis rendu. Je me suis attablé avec Luigi Chianta, on discutait. Rino est arrivé sur ma droite, on s’est salué et on a bu un verre ensemble. Je n’ai rien remarqué de particulier. J’étais surpris de le voir boire de l’eau».

L’orchestre s’est mis à jouer, ce qui a interrompu la conversation. «À un moment donné, j’ai vu, plus loin dans le chapiteau, qu’il secouait Isabelle assez violemment. Elle s’est levée précipitamment et s’est dirigée vers la sortie, tout aussi précipitamment, poursuivie par l’accusé qui la frappait, la poussait dans le dos. Elle ne réagissait pas».

Il poursuit : «Arrivée à ma hauteur, elle s’est accrochée à moi et elle est tombée. J’avais entendu deux petites détonations mais, pour moi, ce n’était pas des coups de feu».

« Il a tiré dessus ! »

Le témoin n’a pas vu l’arme. «J’ai entendu l’assistance dire : il a tiré dessus ! Il a tiré dessus ! Quelqu’un l’a retournée et elle était blessée. C’est à ce moment-là que j’ai vu que j’étais, moi aussi, plein de sang, mais c’était le sien. J’ai alors remarqué que j’étais touché à l’épaule. Cela a été très vite, c’était effrayant».

Le témoin n’a gardé aucune séquelle de sa blessure «superficielle». Il dit l’avoir échappé belle. «À quelques centimètres près, cela aurait été beaucoup plus grave».

Il qualifie Isabelle Rectem de femme «joviale» très attachée à sa fille et à sa petite-fille. «Rino Marasco était quelqu’un de plus discret, peut-être un peu taciturne.»

Salvatore Marasco est accusé d’avoir assassiné son ex-compagne, Isabelle Rectem, lors d’une fête des voisins à Chapelle-lez-Herlaimont, le 5 juillet 2019.

L’Italien est aussi accusé d’avoir blessé un conseiller communal, Alain Jacobeus, avec une balle perdue de son pistolet semi-automatique calibre 65, qu’il détenait sans autorisation.

# Belga context

View full context on [BelgaBox] ( http://m.belga.be?m=mcdnjmdd )

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Le conseiller communal a été blessé par une balle à l’épaule. Salvatore «Rino» Marasco venait de tirer deux coups de feu dans la tête de son ancienne compagne, Isabelle Rectem.

**** ** ******** ** ****** ******** **** **** ******* ******** ************ ******** ****** ***** ***** *********** **** ** ********** *** ** ***** *********** ** *** **** *** ********** ********** ** ***** ****** * ********** ********** ** *** ********* ** ********** ******* ** ********** *** * ******* *** ****** ** ***** ** ********** ** **** ******* ** ** ***** ** ** ***** ******* *** ********* **** ********** *** ******** ** ****** ************* ** ******* **** ** ********* *** ******** ***** *** ****** ************ *** ***** ********* ** ********** *************** ***** ** ******** ******* *** ******** ********** *** ****** ** ****** ** ** ******** **************** ** ******* ** ********** ** *** *******

********* ******* * ********* ******* ***** ******* ******** ****** ** ***** ** ******* **** ************ ***** ******** **** ********* ****** ******* ****** ** ********* ******* ***** ***** ** ********* ** ****** ** **** ** ********* ******* ** ******** ***** ******** ***** *** ********* ** ******* ***** **** ******* ** *** ******** *********** ** **** ** ** ***** *** ********

************** ** ** ***** ************ ***** ******** *********** ** ** ***** *** ******** ********** ** * ******* ***** ***** ** **** ** ****** ** ***** **** ****** ** ** **** ******** **** ***** ******** ** ********** **** *** ******* *** ** ******* ** ******* ****** ** ** * ** ** ***** ********* ** ****** **** ********* ** ************ ********** ******* ** ** **** ***** ** **********

************* ******* *** ** ****** ** *** * ********** ** ************* **** ** ****** ******* ****** *** **** **** **** ** ********** ******* ******** ******** ***** *********** **** ******* ****** *************** ** ******* ******** **** ** ******* **** ***** **************** ********** *** *********** *** ** ********* ** ******** **** ** **** **** ** *********** ******

** ******** * ********** ** ** ******** **** ******* ********** ** *** ** **** *** ******** ********* ******* **** ******* ************ ***** **** **** ** ********** *** *** ***** ** ******

********** * ***** *********************

** ******* ***** *** ** ********* ******** ******* ************** **** * ** * ***** ****** * ** * ***** ****** * *********** ***** ********** ** **** ****** ********* ******* ** ** ********** *** ****** ** *** *********** *** ****** ***** ** ***** **** ********** ** ***** ****** ***** ********* *** ********** ******* ** ************ **** * ***** ***** ***** ********** ************

** ******* ***** ****** ****** ********* ** ** ******** ****************** ** *** ********* ********* ****** **** ******** ************ ****** **** ****** ***** ******** **** ********

** ******** ******** ****** ** ***** *********** ***** ********* ** ** ***** ** ** ** ************* ****** ******* ****** *********** ** **** ******** ********** ** *** ************

********* ******* *** ******* ********* ********** *** ************ ******** ******* **** ******* ***** *** ******* ** ************************ ** * ******* *****

*********** *** ***** ******* ********* ******* ** ********** ********* ***** ********* **** *** ***** ****** ** *** ******** **************** ******* *** ******* ********* **** *************

* ***** *******

**** **** ******* ** ********** * **************************** *

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles