Des violences font 37 morts en Irak, dont 15 à Fallouja

Au moins 37 personnes ont été tuées mercredi dans de nouvelles violences en Irak, dont 15 dans des bombardements de l’armée et des combats à Fallouja qui échappe au contrôle du gouvernement, selon des sources médicales. Les autorités peinent à stopper le cycle de violences, le pire depuis 2008, qui a déjà fait plus de 2.000 morts cette année, alors que s’approchent les élections législatives prévues le 30 avril. Ces violences sont alimentées par le conflit en Syrie voisine et par le mécontentement de la minorité sunnite en Irak, qui s’estime discriminée par les forces de sécurité et les autorités dominées par les chiites.