En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Cela peut paraitre incroyable, mais il arrive que des entreprises de notre province soient contraintes de recruter ailleurs en Belgique, voir à l’étranger, parce qu’elles ne trouvent pas chez nous du personnel à même de communiquer en néerlandais. Et cela n’arrive pas que dans le secteur touristique.

Chaque année des entreprises du nord du pays, tous secteurs confondus, viennent s’implanter chez nous. Si les personnes formées sur notre province disposent bien des compétences techniques reconnues et appréciées des entreprises, certaines déplorent des lacunes au niveau des compétences linguistiques. Rappelons que les néerlandophones représentent le public touristique le plus important dans notre province, et les entreprises flamandes, une force économique incontournable pour le développement de territoire.

Une formation de haute qualité

Pour répondre à ce défi, une quinzaine d’opérateurs de formation proposent sur la province des cours de néerlandais de différents niveaux : promotion sociale, Forem, associations, … Au niveau du Réseaulangues de Réseaulux asbl, ces offres sont rassemblées, mises à jour et diffusées via le site internet www.reseaulangues.be et via la brochure « les langues pour élargir notre horizon ».

A côté de l’information et pour répondre à la pénurie de formateurs en néerlandais, Réseaulangues s’est associé au Bureau NVT et à la Haute école Robert Schuman pour réaliser une formation de formateurs en néerlandais de très haute qualité. Soutenue financièrement par la Province de Luxembourg et par le Bureau NVT, la formation se clôturent à présent par la certification de 3 formatrices prêtes à répondre aux défis propres à leur fonction.

Beaucoup se découragent

Les langues constituent une matière qui demande de l’effort et du temps. Nombre de personnes s’inscrivent dans des formations en langues et se découragent rapidement. Ce n’est pas une fatalité et des techniques existent pour amener le plus grand nombre à atteindre de bons résultats tout en éprouvant du plaisir à apprendre.

Qui sont ces 3 formatrices du Réseaulangues ? Avec de l’expérience dans l’enseignement, polyglottes, et riches de multiples expériences professionnelles, elles sont dotées des méthodes d’enseignement les plus novatrices. Bien ancrées dans notre époque à la fois complexe et incertaine, elles accompagnent chaque apprenant, considéré comme acteur au cœur de sa propre formation en néerlandais, à atteindre ses objectifs personnels et professionnels.

Plus d’infos au Réseaulangues : 063/212.647 ou par mail à s.ali@province.luxembourg.be

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

**** **** ******** *********** **** ** ****** *** *** *********** ** ***** ******** ****** *********** ** ******** ******** ** ********* **** ** ************** ***** ********** ** ******** *** **** **** ** ********* ** ***** ** *********** ** ************* ** **** ********** *** *** **** ** ******* ************

****** ****** *** *********** ** **** ** ***** **** ******** ********** ******** ************* **** ***** ** *** ********* ******** *** ***** ******** ********* **** *** ************ ********** ********* ** ************ *** ************ ********* ********** *** ******* ** ****** *** ************ ************** ********* *** *** **************** ************* ** ****** *********** ** **** ********* **** ***** ********* ** *** *********** ********** *** ***** *********** ************** **** ** ************** ** ***********

*** ********* ** ***** ********

**** ********* ** ** ****** *** ********* *************** ** ********* ********* *** ** ******** *** ***** ** ************ ** *********** ******* * ********* ******** ****** ************* *** ** ****** ** ************** ** ********** ***** *** ****** **** ************* ***** ** **** ** ********** *** ** **** ******** ******************** ** *** ** ******** ** *** ******* **** ******** ***** ******* ***

* ****** ** *************** ** **** ********* ** ** ******** ** ********** ** ************* ************** ******* ******** ** ****** *** ** ** ** ***** ****** ****** ******* **** ********* *** ********* ** ********** ** ************ ** ***** ***** ********* ******** *************** *** ** ******** ** ********** ** *** ** ****** **** ** ********* ** ********** ** ******** *** ** ************* ** * *********** ******* ** ********* *** ****** ******* ** **** *********

******** ** ************

*** ******* *********** *** ******** *** ******* ** ********** ** ** ****** ****** ** ********* ************** **** *** ********** ** ******* ** ** ************ *********** ** ******* *** *** ********* ** *** ********** ******** **** ****** ** **** ***** ****** ** ********* ** **** ********** **** ** ********** ** ******* ** **********

*** **** *** * *********** ** ************** * **** ** *************** **** ***************** ************ ** ****** ** ********* ************ ***************** ***** **** ******* *** ********* **************** *** **** *********** **** ******** **** ***** ******* ** ** **** ******** ** *********** ***** ************ ****** ********** *********** ***** ****** ** ***** ** ** ****** ********* ** ************* ** ********* *** ********* ********** ** ***************

**** ********* ** ************** * *********** ** *** **** ** ****************************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles