En ce momentCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Wendy, défigurée après un passage chez le coiffeur: «Je lui dis que ça me brûle»

Wendy a voulu changer de tête, mais son passage chez le coiffeur ne s’est pas du tout passé comme prévu.

Wendy en avait marre de sa coupe de cheveux. Pour la première fois, elle décide de se rendre dans le salon de coiffure situé à quelques pas de son lieu de travail. Malheureusement, son changement de tête ne s’est pas passé comme prévu. Si elle avait expliqué avoir le cuir chevelu sensible, la Belge de 22 ans a senti que quelque chose clochait et ce dès la décoloration.

« Je lui dis que ça me brûle, mais il me répond que c’est normal », indique-t-elle auprès de RTL-TVi. La sensation de brûlure s’est aggravée au moment de la coloration, « j’étais en pleurs, ça me brûlait ». Elle déplore également la coupe réalisée par le coiffeur : « Je lui ai demandé un carré aux épaules, mais il a coupé beaucoup trop court. Et puis, j’ai demandé une coupe droite, il m’a fait un dégradé ».

Plusieurs jours après son passage au salon de coiffure, Wendy souffre toujours de brûlures au crâne. Elle décide dès lors de se rendre aux urgences, où des antihistaminiques lui ont été prescrits en raison d’une réaction allergique. Le hic ? Les pharmacies étaient fermées. Le lendemain, la jeune femme s’est réveillée… complètement défigurée. Fort heureusement, les médicaments ont fait effet une fois s’être rendue à l’officine.

Aujourd’hui, Wendy ignore quel composant est à l’origine de sa réaction allergique. Le Dr. Anne Herman, dermato-allergologue aux Cliniques universitaires Saint-Luc, précise à nos confrères que la principale molécule qui provoque une allergie est la paraphénylènediamine : « Au cours du temps, le corps peut ne plus tolérer une molécule. On ne naît pas allergique, on le devient. La principale molécule est la paraphénylènediamine. C’est le colorant noir qui est présent dans les colorations capillaires. Il peut aussi y avoir d’autres molécules telles que les conservateurs ».

Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles