En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

Personnage haut en couleurs à la verve aussi brûlante que les braises de ses charbonnades, Marc devient intarissable quand il s’agit d’évoquer sa passion pour le vin, mais également Liège, son histoire, sa cuisine et son patrimoine. Cette semaine dans le vingt-cinquième épisode de son « Café liégeois », il nous raconte l’histoire de la famille Dalimier. Un dernier épisode avant une petite pause estivale, pour mieux se retrouver à la rentrée dès septembre.

« Alors, tu dois savoir que cette famille liégeoise était une famille d’hommes d’affaires. Certainement les meilleurs à l’époque dans tout ce qu’ils entreprenaient. On a d’abord eu Jacques et Jean qui ont acheté fin 19e une usine à bascules à Sclessin qui produisait des balances industrielles ou ponts à peser. Une entreprise très prospère dont la devise était : on pèse tout, de 10 kilos à 200 tonnes ! Ils emploient alors jusqu’à cent ouvriers. Ils ont des clients partout à Liège. Cockerill, la SNCB, tous les fermiers et charbonnages du coin, et même le centre médico-légal du CHU, où la balance fonctionne toujours. Mais aussi tous les moulins de l’époque. Aujourd’hui, le Moulin Bolland à Seraing l’utilise encore pour peser son grain, et plus insolite encore, les gros chiens ou des personnes de très forte corpulence. De vraies balances de luxe, pas comme les camelotes d’aujourd’hui ! Lors de l’exposition universelle de Liège en 1905, ils reçoivent trois médailles d’or. » Mais comme toute chose a une fin, l’électronique arrive dans les années 70. « Ils vendent alors leur entreprise au bon moment. »

Un hôtel de luxe

Une autre branche de la famille, emmenée par Chrétien Dalimier, va reprendre un hôtel de luxe ouvert en 1840. C’est en 1856 qu’il reprend l’Hôtel de Suède, dont l’intérieur était comparable au Titanic, et qui avait la particularité d’avoir deux cours intérieures et une galerie commerciale. Un hôtel qui possède également la fameuse presse à canard. Un outil indispensable à la recette du canard au sang qui était à la carte. Tu imagines bien qu’il n’y avait pas d’électricité. Moyennant un supplément de 3 francs, tu pouvais avoir une bougie dans ta chambre. » Toutes les personnalités les plus prestigieuses de l’époque viennent dormir dans cet hôtel. « Patrice de Mac Mahon, le président de la république française en 1873, Sarah Bernhardt, Maurice Ravel. Et comme beaucoup d’hôteliers, ils décident de proposer leur propre vin. Ils deviennent alors négociants en vins, importés de France. Ils mettent en bouteilles des Bordeaux, des Bourgognes, des Madères, des Portos, et même des Cognacs. »

Négociants en vins

Mais comme souvent, les choses tournent alors au vinaigre. « Ils revendent l’hôtel en 1903. Son succès perdure. Charles De Gaulle, Luis Mariano, Louis Armstrong, Léopold 3, sir Arthur Conan Doyle (Sherlock Holmes), Maurice Chevalier ou encore Charles Trenet viennent y loger lors de leurs passages à Liège. Mais malgré le succès, ce sont les banques qui deviennent propriétaires de l’hôtel. Elles décident de démolir les lieux et les commerces avoisinants pour en faire une banque et une galerie commerciale. Un endroit que l’on connait aujourd’hui sous le nom de Galerie Opéra. » Mais Chrétien Dalimier va conserver la maison de négoce et même la faire fructifier. « Il aura des magasins partout en ville avec des noms prestigieux en bouteilles. Il possède alors des dizaines de milliers de bouteilles, dont des noms très célèbres comme le Château Beauséjour, premier Grand Cru classé B à Saint-Emilion, des Pomerol et bien d’autres encore. Les frères Pierre et Jacques Dalimier seront les derniers à la tête de ce magasin dans les années 70. Je remercie Christian Dalimier, ébéniste et créateur de la Souris Liégeoise. Il m’a confié que les personnes qui possèdent des objets de l’époque Dalimier peuvent prendre contact avec lui sur Facebook. Merci également à Marcel Conradt. » VINCENT ARENA

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

********** **** ** ******** ** ** ***** ***** ********* *** *** ******* ** *** ************* **** ******* ************ ***** ** ******** ************ ** ******* **** ** **** **** ********** ******* *** ********* ** ******* ** *** *********** ***** ******* **** ** **************** ******** ** *** ** ***** ********* *** ** **** ******* ************ ** ** ******* ********* ** ******* ******** ***** *** ****** ***** ********* **** ***** ** ********* ** ** ******** **** **********

** ****** ** **** ****** *** ***** ******* ********** ****** *** ******* ********** ************* ************ *** ********* ** *********** **** **** ** ******** *************** ** * ********* ** ******* ** **** *** *** ******* *** *** *** ***** ** ******** ** ******** *** ********** *** ******** ************* ** ***** ** ****** *** ********** ***** ********* **** ** ****** ****** * ** ***** ***** ** ** ***** ** *** ****** * *** ********* ***** ********** **** ********* *** *** *** ******* ******* ** ******* ********** ** ***** **** *** ******** ** ************ ** ***** ** ***** ** ****** ************** ** **** *** ** ******* ********** ********* **** ***** **** *** ******* ** ************ ************** ** ****** ******* ** ******* *********** ****** **** ***** *** ****** ** **** ******** ******* *** **** ****** ** *** ********* ** ***** ***** *********** ** ****** ******** ** ***** *** ***** *** ********* ***************** * **** ** ************** *********** ** ****** ** ***** *** ********** ***** ********** ******* ** **** ***** ***** ***** * *** **** ***************** ****** **** *** ******* *** ** *** ******* ***** **** ********** ** *** ******* **

** ****** ** ****

*** ***** ******* ** ** ******** ******** *** ********* ********* ** ********* ** ****** ** **** ****** ** ***** ******* ** **** ******* ******* ********** ** ******* **** ************** ****** ********** ** ******** ** *** ***** ** ************** ********* **** ***** ************ ** *** ******* ************ ** ****** *** ******** ********** ** ******* ****** ** ******* ** ***** ************* ** ** ******* ** ****** ** **** *** ****** ** ** ****** ** ******** **** ******* ***** ***** *** ****************** ********* ** *********** ** * ******* ** ******* ***** *** ****** **** ** ******** ** ****** *** ************** *** **** ************* ** *********** ******** ****** **** *** ******* ** ******* ** *** ****** ** ********** ** ** *********** ********** ** ***** ***** ********** ******* ****** ** ***** ******** *************** *** ********* ** ******** **** ****** **** *** ********** ***** *********** ** ***** ********* ** ******* *** ******* ** ********** *** ********* *** *********** *** ********* *** ******* ** ***** *** ******** **

*********** ** ****

**** ***** ******** *** ****** ******** ***** ** ********* ** *** ********* ********** ** ***** *** ******* ******** ******* ** ******* **** ******** ***** ********** ******** ** *** ****** ***** ***** ********* ******** ******* ********* ** ****** ******* ****** ******** * ***** **** ** ***** ******** ** ******* **** ******* ** ******** ** **** *** ******* *** ********** ************** ** *********** ***** ********* ** ******** *** ***** ** *** ********* *********** **** ** ***** *** ****** ** *** ******* ************ ** ******* *** ****** ******* ************* **** ** *** ** ******* ******* ** **** ********* ******** ** ********* ** ****** ** ******* ** ***** ** ***** *********** ** ** **** *** ******** ******* ** ***** **** *** **** *********** ** *********** ** ******** ***** *** ******** ** ******** ** *********** **** *** **** ***** ********** ***** ** ******** ************ ******* ***** *** ******* * ** ************** *** ******* ** **** ********** ******* *** ******* ****** ** ******* ******** ****** *** ******** ** ** ***** ** ** ******* **** *** ******* *** ** ******** ********* ********* ********** ** ********* ** ** ****** *********** ** ***** ******* *** *** ********* *** ********** *** ****** ** *********** ******** ******* ******* ******* **** *** *** ********* ***** ********** ** ****** ******** ** ******* *****

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles