En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

Au 28 juin, on dénombrait en moyenne 101 nouvelles hospitalisations et 3.826 nouvelles contaminations par jour. Par rapport à il y a un an, jour pour jour, c’est environ cinq et douze fois plus. Au 29 juin 2021, on en était en effet à 331 nouveaux cas et 21 nouvelles hospitalisations quotidiens. Le taux d’incidence était alors de 48 nouveaux cas par 100.000 habitants sur 14 jours alors qu’il est de 398 cas aujourd’hui. Soit 8 fois plus.

Un retour à la vie normale

Si on regarde au niveau des hospitalisations, 1.283 sont occupés aujourd’hui par des patients atteints par cette maladie. Il y a un an, il y en avait près de quatre fois moins (340). Par contre, au niveau des décès dus au Covid, c’est la stricte égalité avec 4,4 morts en moyenne par jour lors de la dernière semaine. Le nombre de lits occupés aux soins intensifs, par des patients Covid a de quoi rassurer. On en dénombrait 72 mardi pour 147 l’an dernier, soit deux fois moins que le 29 juin 2021. « Pour le moment, nous n’en avons aucun chez nous », rapporte Philippe Devos, intensiviste au CHC Liège.

Doit-il/on s’inquiéter pour cet été qui s’annonce ensoleillé ? Ce serait un comble puisque les experts ont bassiné l’hiver et le printemps dernier avec l’arrivée de cette saison où le masque ne serait pas près de réapparaître ! « Les messages que j’entends, c’est que les patients ont le même profil que d’habitude. Avec les mêmes maladies. Ce variant ne semble pas toucher différemment de ce que nous avons eu. Et c’est tant mieux. Nous pouvons encore espérer un été qui nous permettra de ne pas avoir de hausses qui nous entraîneraient vers de nouvelles mesures ».

Le médecin croise les doigts mais on ne peut s’empêcher de lui poser LA question : cela valait-il la peine de se faire vacciner, deux voire trois et même quatre fois ? Surtout quand on voit ce nouveau rebond ? « Il faut d’abord envisager le vaccin soit pour se protéger, soit pour éviter les contaminations. J’en suis convaincu, il a fonctionné pour éviter les formes graves de la maladie, pour ne plus avoir de saturation au niveau des soins intensifs. La vaccination nous a permis de reprendre une vie normale plus vite, dès la fin de l’hiver. On a bien vu son efficacité avec les nouvelles vagues ».

Le problème, admet Philippe Devos, c’est que sa durabilité dans le temps se réduit mois après mois. « Des variants échappent à notre immunité, ce qui me laisse penser que nous allons nous retrouver avec une vaccination annuelle, à chaque hiver et pendant quelques années encore ». Il parle ici pour les personnes à risques ainsi que pour le personnel soignant.

Puis, il y a les contaminations qui n’ont donc pas été évitées. « La vaccination a réduit le nombre de jours où on était contaminants. C’est ce qui a permis de réduire les mesures. Elle a bien aidé pendant l’hiver dernier mais elle arrive à bout de course cet été. Elle va quand même nous aider au niveau des soins intensifs, et avec le deuxième booster pour les gens à risques. Regardez aujourd’hui, les restaurants affichent complets depuis une bonne semaine. La vie sociale en juin n’est pas la même qu’en avril ». Bref, il lui paraît logique que les chiffres repartent à la hausse. Pas trop, espérons-le…

Pierre Nizet

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** ** ***** ** *********** ** ******* *** ********* **************** ** ***** ********* ************** *** ***** *** ******* ** ** * * ** *** **** **** ***** ******* ******* **** ** ***** **** ***** ** ** **** ***** ** ** ****** ** ***** ** *** ******** *** ** ** ********* **************** *********** ** **** ************* ****** ***** ** ** ******** *** *** ******* ********* *** ** ***** ***** ******* *** ** *** *** ************** **** * **** *****

** ****** ** ** *** *******

** ** ******* ** ****** *** ***************** ***** **** ******** ************* *** *** ******** ******** *** ***** ******** ** * * ** *** ** * ** ***** ***** ** ****** **** ***** ****** *** ******* ** ****** *** ******* *** ** ****** ******* ** ******* ********* **** *** ***** ** ******* *** **** **** ** ** ********* ******** ** ****** ** **** ******** *** ***** ********** *** *** ******** ***** * ** **** ********* ** ** *********** ** ***** **** *** ****** ******** **** **** **** ***** *** ** ** **** ***** ************ ** ******* **** ****** ***** ***** **** ************* ******** ******** ****** ************ ** *** *******

********** ************** **** *** ***** *** *********** ****************** ** ****** ** ****** ******* *** ******* *** ******** ********* ** ** ********* ******* **** ************ ** ***** ****** *** ** ****** ** ****** *** ***** ** ********************* *********** ******** *** ************ ******* *** *** ******** *** ** ***** ****** *** ************* **** *** ****** ********* ** ******* ** ****** *** ******* ************* ** ** *** **** ***** *** ** ******* **** ****** **** ******* ****** ******** ** ***** *** **** ********* ** ** *** ***** ** ******* *** **** *************** **** ** ********* ****************

** ******** ****** *** ****** **** ** ** **** ************* ** *** ***** ** *************** **** ********* ** ***** ** ** ***** ********* **** ***** ***** ** ***** ****** *********** ******* ***** ** **** ** ******* ************* ********** **** ********* ********* ** ****** **** **** ** ********** **** **** ******* *** *************** ****** **** ********** ** * *********** **** ******* *** ****** ****** ** ** ******** **** ** **** ***** ** ********** ** ****** *** ***** ********** ** *********** **** * ****** ** ********* *** *** ******* **** ***** **** ** *** ** ********** ** * **** ** *** *********** **** *** ********* ***************

** ********** ***** ******** ****** ******* *** ** *********** **** ** ***** ** ******* **** ****** ***** *********** ******** ********** ** ***** ********** ** *** ** ****** ****** *** **** ****** **** ********* **** *** *********** ********* ** ****** ***** ** ******* ******** ******* *************** ** ***** *** **** *** ********* ** ******* ***** *** **** ** ********* *********

***** ** * * *** ************** *** ******* **** *** ***** ********** ********** *********** * ******* ** ****** ** ***** *** ** ****** ************* ******* ** *** * ****** ** ******** *** ******** **** * **** ***** ******* ********* ******* **** **** ****** ** **** ** ****** *** ****** **** ** ***** ***** **** ***** ** ****** *** ***** ********** ** **** ** ********* ******* **** *** **** ** ******** ******** ************** *** *********** ********* ******** ****** *** ***** ******** ** *** ******* ** **** ******* *** ** ***** ******* ************** ***** ** *** ******* ******* *** *** ******** ********* ** ** ******* *** ***** ***************

****** *****

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles