En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Aujourd’hui âgé de 30 ans, Paul-José Mpoku a eu un parcours de vie bien rempli. Celui qui a grandi dans le quartier de Prés-Javais à Verviers vient de sortir sa première biographie en compagnie de son épouse Mélissa. Intitulée « Jeunes et Mariés » et écrite par leur ami Nathan Kabuma, celle-ci retrace le parcours du Verviétois et de sa femme en traitant plusieurs chapitres de leur vie. On évoque notamment au début son arrivée en Belgique avec sa famille après être né à Kinshasa au Congo, l’enfance de Paul-José à Verviers… Une ville à laquelle il est toujours plus que jamais attaché. Il aura notamment financé plusieurs projets caritatifs dans son ancien quartier et d’autres endroits de l’ex-cité lainière.

On y apprend également qu’il était un jeune garçon au comportement assez turbulent qui a très rapidement voulu faire de son rêve une réalité. À savoir devenir footballeur professionnel. Paul-José Mpoku livre plusieurs anecdotes personnelles sur son enfance dans le livre. Et notamment sur les erreurs qu’il a commises dans son quartier. Notamment un racket en bande organisée qui a mal tourné et où la police avait longtemps gardé les auteurs au commissariat. La maman du Verviétois était venue le chercher et n’avait pas manqué de lui faire la leçon. On apprend aussi qu’il a fugué un jour de son école, qu’il est rentré à 15 ans en boîte de nuit grâce à des cartes d’identité subtilisées…

Un départ à l’étranger qui a tout changé

Mais son départ en Angleterre à 15 ans à l’Académie du club de foot de Tottenham à Londres a tout changé. Cela a clairement permis au Verviétois de grandir et de devenir rapidement un jeune homme mature. « Je resterai toujours attaché à Verviers et il était important pour moi de parler de ma ville dans ce livre », explique Paul-José Mpoku. « Je ne renierai jamais mes origines et mon passé car cela m’a fait grandir. Je suis fier de mes attaches et mes parents habitent toujours à Rechain. Il est important pour moi de revenir plusieurs fois par an à Verviers même si nous n’y habitons plus. Mais y garder un pied à terre restera toujours une priorité. Et de fait j’étais assez turbulent. Plusieurs de mes anciens professeurs pourraient en témoigner (rires) »

Une foi inébranlable

Tout au long de la biographie, on peut mesurer à quel point le mariage de Mélissa et Paul-José est solide. Pourtant tout n’a pas facile quand ils se sont dits oui. En effet, l’ancien joueur du Standard avait seulement 20 ans quand il s’est marié. Et beaucoup ont vite cru que ça ne tiendrait pas longtemps. « Il y a eu pas mal de personnes dans nos entourages respectifs et communautés qui se sont posé beaucoup de questions par rapport à notre mariage », dit Paul-José Mpoku. « Mais nous avons toujours cru en nous et avons puisé une grande force grâce à Dieu. On forme un triangle où Dieu est au sommet et mon épouse d’un côté et moi de l’autre. Notre foi a toujours été très forte et cela nous a beaucoup servis. Même si certaines doutaient et avaient des mots durs, on n’a jamais rien dit. Et quand on voit où nous en sommes aujourd’hui avec Mélissa, on peut vraiment être très fiers de nous. Notre amour est intact et toujours aussi fort. »

Le livre se termine aussi avec un long chapitre consacré à leur enfant, Isaiah. Paul-José et Mélissa se sont aussi écrit une lettre d’amour secrète qu’ils découvriront à la sortie du livre le 6 juillet prochain.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

************* ***** ** ** **** ********** ***** * ** ** ******** ** *** **** ******* ***** *** * ****** **** ** ******** ** ************ ** ******** ***** ** ****** ** ********* ********** ** ********* ** *** ******* ********* ********** ************** ** *************** ** ******* *** **** *** ****** ******* ******** ******* ** ******** ** *********** ** ** ** ***** ** ******** ********* ********* ** **** **** ** ******* ********* ** ****** *** ******** ** ******** **** ** ******* ****** ***** *** ** ******** ** ****** *********** ** ********** ** *********** *** ***** ** ******** ** *** ******** **** *** ****** ********* ** **** ********* ******** ********* ******* ********** **** *** ****** ******** ** ********** ******** ** ************ **********

** * ******* ********** ******* ****** ** ***** ******* ** ************ ***** ********* *** * ***** ********** ***** ***** ** *** ***** *** ********** ** ****** ******* *********** ************** ********** ***** ***** ********* ********* ************ *** *** ******* **** ** ****** ** ********* *** *** ******* ******* * ******** **** *** ********* ********* ** ****** ** ***** ********** *** * *** ******* ** *** ** ****** ***** ********* ****** *** ******* ** ************* ** ***** ** *********** ****** ***** ** ******** ** ********* *** ******* ** *** ***** ** ******* ** ******* ***** ******* * ****** ** **** ** *** ******* ******* *** ******* ** ** *** ** ****** ** **** ****** ** *** ****** ************* ***************

** ******* ** ************* *** * **** *******

**** *** ******* ** ********** ** ** *** ** ************* ** **** ** **** ** ********* ** ******* * **** ******** **** * ********** ****** ** *********** ** ******* ** ** ******* ********** ** ***** ***** ******* ********** ******** ******** ******** ** ******** ** ** ****** ********* **** *** ** ****** ** ** ***** **** ** ************** ******** ********** ****** ********** ** ******** ****** *** ******** ** *** ****** *** **** ***** **** ******** ** **** **** ** *** ******** ** *** ******* ******** ******** ** ******** ** *** ********* **** *** ** ******* ********* **** *** ** ** ******** ***** ** **** ***** ******** ***** **** * ****** ** **** ** ***** ******* ******** *** ********** ** ** **** ********** ***** ********** ********* ** *** ******* *********** ********** ** ********** ***************

*** *** *************

**** ** **** ** ** *********** ** **** ******* ** **** ***** ** ******* ** ******** ** ********** *** ******* ******** **** ***** *** ****** ***** *** ** **** **** **** ** ****** ********** ****** ** ******** ***** ********* ** *** ***** ** ******* ******* ** ******** *** **** *** *** *** ** ********* *** ********** ********** * * ** *** *** ** ********* **** *** ********** ********** ** ************ *** ** **** ***** ******** ** ********* *** ******* ** ***** **************** *** ********** ****** ************ **** ***** ******** *** ** **** ** ***** ****** *** ****** ***** ****** ** ***** ** ***** ** ******** *** **** *** ** ****** ** *** ******* ****** ****** ** *** ** ********** ***** *** * ******** ***** ***** ***** ** **** **** * ******** ******* ***** ** ********* ********* ** ******* *** **** ***** ** ***** ****** **** **** ** ***** ** **** *** **** ** ****** ************* **** ********* ** **** ******** ***** ***** ***** ** ***** ***** ***** *** ****** ** ******** ***** *************

** ***** ** ******* ***** **** ** **** ******** ********* ** **** ******* ******* ********** ** ******** ** **** ***** ****** *** ****** ********* ******** ******** ************* ** ** ****** ** ***** ** * ******* *********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles