En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Durbuy est toujours dans l’attente. Ce jeudi, une personne de l’ACFF est venue inspecter les terrains de Nadrin et Wibrin, propriétés du club de Houffaloise, afin de voir si les installations sont conformes pour la Division 3, série dans laquelle jouera Durbuy qui, pour rappel, est à la recherche d’un stade pour pouvoir se produire en 2022-2023.

Le matricule détenu désormais par Ousmane Sow doit en effet trouver un terrain situé à 30 km maximum de son ancien stade. « Au niveau du terrain de Wibrin, ce n’est pas possible car il y a un problème au niveau de la zone neutre », explique Eric Lejeune, le comitard houffalois. « En ce qui concerne celui de Nadrin, le terrain est homologable… mais pas homologué. Il y a notamment les deux goals qui sont trop petits et le terrain doit être « refait » aussi. »

Ousmane Sow a désormais 14 jours pour mettre les installations en conformité étant donné que la RESCH ne compte évidemment pas faire les travaux elle-même. En attendant, on ne peut donc pas encore dire que Durbuy évoluera à Nadrin. « Tant que tout n’est pas signé et ficelé, on ne peut rien confirmer », conclut Eric Lejeune.

On ajoute aussi qu’Ousmane Sow avait d’autres propositions mais qu’à l’heure de boucler ces lignes, le Français était injoignable.

On rappelle que Durbuy avait jusqu’à ce jeudi 30 juin pour retirer son équipe sans avoir d’amende. Mais contrairement à ce que beaucoup de monde affirme, un retrait n’aurait pas nécessairement profité à Longlier. L’ACFF nous avait en effet expliqué via Daniel Boccar qu’elle devait d’abord analyser, en toute sérénité, la situation.

Par contre, si Durbuy décide finalement de ne pas aligner d’équipe après le 30 juin, le club ne sera pas remplacé en D3B et aura une belle petite amende.

F.G.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Durbuy est toujours dans l’attente. Ce jeudi, une personne de l’ACFF est venue inspecter les terrains de Nadrin et Wibrin, propriétés du club de Houffaloise, afin de voir si les installations sont conformes pour la Division 3, série dans laquelle jouera Durbuy qui, pour rappel, est à la recherche d’un stade pour pouvoir se produire en 2022-2023.

** ***** ****** *

******* *** **** ********** ********* *** *******

** ********* ******* ********** *** ******* *** **** ** ***** ******* ** ******* ****** ** ** ** ******* ** *** ****** ****** ********** ****** ** ******* ** ******* ** ******* *** ******** *** ** * * ** ********* ** ****** ** ** **** *************** ******** **** ******** ** ******** *********** ********** ** *** ******** ***** ** ******* ** ******* *** ************** **** *** *********** ** * * ********* *** **** ***** *** **** **** ****** ** ** ******* **** ***** ********************** **************

******* *** * ********** ** ***** **** ****** *** ************* ** *********** ****** ****** *** ** ***** ** ****** *********** *** ***** *** ******* *********** ** ********** ** ** **** **** *** ****** **** *** ****** ********* ** ******* ************ *** **** ******* *** ****** ** ******** ** ** **** **** ****************** ******* **** ********

Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles