En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

Depuis de nombreuses années, l’AD Delhaize de Waremme, situé à deux pas de la gare avenue Reine Astrid, collabore avec des producteurs locaux issus de toute la Hesbaye. Et certains de ces producteurs ont reçu une mauvaise nouvelle de la part de l’enseigne du Lion. La fin, ni plus ni moins, de leur collaboration qui, pour certains, courraient depuis de nombreuses années.

C’est le cas de la ferme Schalenbourg, située à Donceel, et qui fournissait encore le Delhaize de Waremme la semaine dernière en pommes de terre, farine et poulets. Ce jeudi, le couperet est tombé.

« Comme chaque jeudi, j’ai téléphoné au magasin pour savoir ce que je devais apporter. C’est à ce moment-là que la cheffe du rayon, bien embarrassée, m’a annoncé que le Delhaize ne voulait plus travailler avec nous suite au changement de gérance. Sans trop d’explications finalement. En tout cas, je ne sais toujours pas précisément ce qui a fait que… », regrette Cécile Schalenbourg qui a toujours tenté d’aider et de fournir le magasin même pendant la crise sanitaire.

Quoi qu’il en soit, un beau manque à gagner pour la ferme donceeloise qui fournissait 800kg de pommes de terre par mois à Waremme.

« J’ai d’autres magasins à fournir comme Engis ou Saint-Georges mais cela reste dommageable et je suis énervée. On est à 7km du commerce donc on peut dire que c’était de l’extra-local », souffle la Donceeloise.

250kg de fraises par semaine

Autre cas, celui de la ferme Etienne située à Oleye. Maurice Etienne a appris, comme sa collègue de Donceel, que l’AD Delhaize de Waremme ne prendrait plus ses fraises. Et comme pour la ferme Schalenbourg, la communication est passée par la cheffe de rayon.

« Je livrais là-bas depuis huit ans. 250kg de fraises par semaine. Je ne trouve vraiment pas cela correcte de leur part », lance l’agriculteur waremmien qui avait organisé sa production en fonction du partenariat.

« J’ai un hectare de fraises ce qui n’est pas non plus gigantesque. Mais on avait planté pour assurer les livraisons évidemment. Ici, j’ai travaillé quinze jours pratiquement à perte parce que le magasin faisait des promotions et j’avais donc dû baisser mes prix. À la fin des promotions, on m’annonçait l’arrêt de la collaboration, et ce, en pleine saison. Ils ont pris à la place un producteur basé dans le Limbourg. La manière de faire n’est pas bonne », conclut Maurice Étienne.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

****** ** ********** ******** ****** ******** ** ******** ****** ** **** *** ** ** **** ****** ***** ******* ********* **** *** *********** ****** ***** ** ***** ** ******** ** ******** ** *** *********** *** ***** *** ******** ******** ** ** **** ** ************ ** ***** ** **** ** **** ** ****** ** **** ************* **** **** ********* ********** ****** ** ********** ********

******* ** *** ** ** ***** ************* ******* ** ******** ** *** *********** ****** ** ******** ** ******* ** ******* ********* ** ****** ** ****** ****** ** ******** ** ****** ** ******** *** *******

************* ****** ****** ****** ************ ** ******* **** ****** ** *** ** ****** ********* ******* ** ** ********** *** ** ****** ** ****** **** ************* ***** ******** *** ** ******** ** ******* **** ********** **** **** ***** ** ********** ** ********* **** **** **************** *********** ** **** **** ** ** **** ******** *** ************* ** *** * **** *************** ******** ******* ************ *** * ******** ****** ********* ** ** ******* ** ******* ***** ******* ** ***** **********

**** ******* ** ***** ** **** ****** ** ****** **** ** ***** *********** *** *********** ***** ** ****** ** ***** *** **** ** ********

************** ********** ******** ** ******* ***** ***** ** ************* **** **** ***** *********** ** ** **** ********** ** *** ** *** ** ******** **** ** **** **** *** ********** ** ************************ ******* ** ************

***** ** ******* *** *******

***** **** ***** ** ** ***** ******* ******* ** ****** ******* ******* * ******* ***** ** ********* ** ******** *** ****** ******** ** ******* ** ********* **** *** ******** ** ***** **** ** ***** ************* ** ************* *** ******* *** ** ****** ** ******

********** ******* ******* ****** **** **** ***** ** ******* *** ******** ** ** ****** ******** *** **** ******** ** **** ************* ***** *************** ********* *** ***** ********* ** ********** ** ******** ** ************

************** ** ******* ** ******* ** *** ******* *** *** **** ************ **** ** ***** ******* **** ******* *** ********** ************ **** ****** ********** ****** ***** ************ ** ***** ***** *** ** ******* ******* *** ********** ** ********* **** *** ******* *** ***** ** ** *** *** *********** ** ************** ********** ** ** ************** ** *** ** ****** ******* *** *** **** ** ** ***** ** ********** ***** **** ** ********* ** ******** ** ***** ******* *** ************** ******* ******* *********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles