L’OSCE déploiera des observateurs en Ukraine, mais pas en Crimée

Les 57 pays membres de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ont annoncé vendredi soir l’envoi d’une mission d’observation en Ukraine, la Russie ayant accepté de lever ses objections. Une centaine d’observateurs civils, dont une « antenne avancée » attendue sur place d’ici 24 heures, composeront l’équipe appelée à se déployer dans l’ensemble du pays, à l’exception de la Crimée sécessionniste. Moscou se voyait reprocher depuis le début de la semaine ses réticences à l’envoi d’une telle mission réclamée par l’Ukraine et les Occidentaux. La Russie est prête à déléguer des observateurs dans le cadre de la mission, a poursuivi l’ambassadeur, qui a aussi exclu sans ambiguïté que le travail de l’OSCE s’étende à la Crimée.