En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Jeudi, veille du début du mois de juillet, les parents dont les enfants sont inscrits à la crèche ont reçu la nouvelle. Dès ce lundi 4 juillet, l’établissement n’accueillera plus les bambins. « Chaque année, j’ai cherché et trouvé des solutions afin de maintenir le milieu d’accueil ouvert. Après dix ans de bataille pour faire fonctionner ma maison, mon deuxième bébé, c’est le cœur lourd et le corps épuisé que je dois me résoudre à fermer », confiait la directrice de la crèche, dans une lettre remise aux familles.

Pour les parents, la fermeture de la crèche sans aucun préavis est un désastre. « Quand on inscrit son enfant dans une crèche, on le fait pendant la grossesse, sinon, il n’y a plus de place », nous dit Gaëlle, une maman touchée par l’événement. « Toutes les crèches sont pleines, pour le moment, aucun parent n’a encore trouvé de solution. »

Même s’il s’agit d’une crèche privée, le premier réflexe des parents a été de se tourner vers le bourgmestre Philippe Busine. « Un groupe d’une vingtaine de parents est venu me voir pour me faire part du problème, malheureusement, on ne construit pas une nouvelle crèche en trois jours », avoue-t-il, désarmé. « Nous ne pouvons pas aider financièrement la crèche. La seule chose que nous puissions faire, c’est essayer de trouver une solution pour accueillir les enfants, mais en pleine période de départs en vacances et en travaillant dans l’urgence, c’est compliqué. » Le mayeur a toutefois prévu de discuter du problème en Collège ce lundi 4 juillet. « Je sais que pour la directrice, c’est le projet d’une vie qui s’effondre et que beaucoup de parents se retrouvent dans une situation très embarrassante. »

Pour la maman déjà évoquée, un accueil d’urgence par la Commune est la seule solution envisageable. « Il y a au minimum neuf mois d’attente dans tous les lieux d’accueil. J’ai arrêté d’appeler et j’espère que la Commune pourra trouver une solution parce que sinon, je n’ai aucune autre piste. » Ce dimanche 3 juillet, des parents se sont même rassemblés à la crèche afin de proposer leur aide à la directrice. Malheureusement, la détermination de ces familles n’a pas abouti sur une issue viable sur le long terme.

La responsable de la crèche n’a pas répondu aux sollicitations de La Nouvelle Gazette ce dimanche.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

****** ****** ** ****** ** **** ** ******** *** ******* **** *** ******* **** ******** ** ** ******* *** ***** ** ********* **** ** ***** * ******** ****************** *************** **** *** ******** ************** ******* ****** ******** ** ******* *** ********* **** ** ********* ** ****** *********** ******* ****** *** *** ** ******** **** ***** *********** ** ******* *** ********* ******* ******* ** ***** ***** ** ** ***** ******** *** ** **** ** ********* ** *************** ******** ** ********** ** ** ******** **** *** ****** ****** *** *********

**** *** ******** ** ********* ** ** ******* **** ***** ******** *** ** ********** ************* ** ******* *** ****** **** *** ******** ** ** **** ******* ** ********** ****** ** ***** * **** ** ************** **** *** ******** *** ***** ******** *** **************** ************** *** ******** **** ******** **** ** ******* ***** ****** ***** ****** ******* ** *****************

***** ****** ******** ******* ******* ******** ** ******* ******** *** ******* * ***** ** ** ******* **** ** *********** ******** ******* ********** ****** ******* ********* ** ******* *** **** ** **** **** ** ***** **** ** ********** **************** ** ** ********* *** *** ******** ******* ** ***** ************** *********** ********** ************ ** ******* *** ***** *************** ** ******** ** ***** ***** *** **** ********* ****** ******* ******* ** ******* *** ******** **** ********** *** ******** **** ** ****** ******** ** ******** ** ******** ** ** *********** **** ************ ******* ******************* ** ****** * ********* ****** ** ******** ** ********* ** ******** ** ***** * ******** ********** **** *** **** ** *********** ******* ** ****** ******* *** *** ************ ** *** ******** ** ******* ** ********** **** *** ********* ***** **********************

**** ** ***** ****** ********** ** ******* *********** *** ** ******* *** ** ***** ******** ************* ********** * * ** ******* **** **** *********** **** **** *** ***** ************ ****** ******** *********** ** *********** *** ** ******* ****** ******* *** ******** ***** *** ****** ** ****** ****** ***** ************** ** ******** * ******** *** ******* ** **** ***** *********** ** ** ******* **** ** ******** **** **** ** ** *********** **************** ** ************** ** *** ******** ***** *** ****** *** *** ***** ****** *** ** **** ******

** *********** ** ** ******* ***** *** ******** *** ************** ** ** ******** ******* ** *********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles