En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

La plaque bleue ornée d’écritures blanches est fixée à un panneau de signalisation. « Attention, dos d’âne à 20 mètres », indique-t-il. Etonnant pour une rue en cul-de-sac fraîchement tracée, et qui ne fait pas 100 mètres. En bas d’un tout neuf immeuble qui borde l’impasse, des enfants jouent. Peut-être est-ce la raison de cette limitation de vitesse. Le nom de leur rue, ils ne le connaissent pas. Et ils savent encore moins ce que représentent ces deux noms de famille. « Scieur-Lambot », y lit-on en lettres minuscules.

La situation signifie beaucoup. Aussi anodins que la rue qui porte leur nom. Scieur et Lambot sont presque oubliés ici à Florennes, leur village natal. Le souvenir des deux anciens vainqueurs du Tour de France ne tient plus qu’à un fil. Il y a 100 ans pourtant, le plus vieux d’entre-deux s’apprêtait à remporter sa deuxième et dernière Grande Boucle.

Demi-tour, direction la rue Henry de Rohan-Chabot. Une plaque doit être affichée sur une vieille bâtisse, indiquant le lieu où Firmin Lambot a vécu. « Mais on n’en est pas certain », explique Erich Van Boven, l’une des dernières personnes à avoir côtoyé les champions d’antan. « Il a quitté Florennes assez vite. C’était en 1913. Il s’est alors installé à Anvers pour sa femme. »

Peu importe, la plaque trône fièrement, au numéro 32, sous la fenêtre droite du premier étage. « Ici vécu Firmin Lambot, 1886-1964, vainqueur du Tour de France en 1919 et 1922 ». Sans doute ne la reconnaitrait-il même pas, cette maison, désormais couverte d’un crépi gris-bleu et de châssis blancs.

« C’était un Monsieur »

« Firmin Lambot, c’était un Monsieur, si vous voyez ce que je veux dire », glisse Erich. « Col, cravate, ce n’était pas n’importe qui. Il était difficile à aborder. » Taiseux et peu fantaisiste, le plus Flamand des Wallons de l’époque pédalait sans cesse. Que ce soit en Flandre où il vivait, où lors de ses « stages d’altitude », sur ses routes d’enfance à Florennes. La Grande Guerre l’a privé de quatre grandes boucles entre ‘15 et ‘18. Celui qui avait déjà pu se démarquer en montagne revenait l’esprit revanchard, malgré les années qui avaient passé. En 1919, il gagnait son premier grand tour et rejoignait Paris dans une désormais indémodable tunique jaune. Une première pour l’éternité. Trois ans plus tard, il remportait à nouveau la plus grande course du monde, devenant ainsi le plus vieux vainqueur de l’histoire du Tour de France, à 36 ans, 4 mois et neuf jours. « Et il portait le numéro 13 », insiste Erich Van Boven.

Cycliste retraité en 1924, après deux abandons, Firmin Lambot exploitait un garage à Anvers. « Il y est resté jusqu’en 1944, quand la ville a été bombardée. Il est alors venu se réfugier ici, à Florennes », se souvient la boîte à mémoire florennoise. « Il a vécu chez Léon Scieur, avec qui il s’entendait très bien. C’était deux Florennois, après tout. »

Deux Florennois, et deux champions. Léon Scieur a aussi gagné la Grande Boucle. C’était en 1921. « C’est celui des deux que j’ai le mieux connu », commente Erich Van Boven. « On a vécu des années chez lui et sa femme Louisa. »

La famille Van Boven a en fait été accueillie par ce couple aussi tendre que discret. Ils vivaient là, au coin entre la rue de la Chapelle et la rue de Mettet, où une même plaque est désormais accrochée sur une nouvelle bâtisse remplaçant l’ancienne, détruite. Annita, la sœur d’Erich, se souvient de Léon. « C’était vraiment un homme très charmant. On allait voir les autres courses avec lui. Il allait aussi voir mes frères. Sa femme Louisa le suivait partout sur ses courses et lui faisait des œufs cuits-durs. À l’arrivée à Paris, on commençait déjà à lui poser des questions sur l’année d’après et il avait dit tout simplement « Je tâcherai de bien faire ! ». Cela le représente bien. »

Personne ne connaissait mieux Léon que la famille Van Boven. À quelques centaines de pas à peine de l’ancienne maison se trouve le cimetière de Florennes. La tombe de la famille Tassin-Henry recueille l’âme de Léon Scieur. Tout en bas, une petite pierre indique « Van Boven Jony et Auguste », le frère et le père d’Annita et Erich. Liés pour toujours. Comme le souvenir des deux hommes de selles. Sur les graviers, une plaque de l’hexagone. « Vainqueurs Tour de France 1921 Léon Scieur. Tour de France 1919 et 1922 Firmin Lambot », est-il gravé. L’un est enterré à Borgehout, à une centaine de kilomètres de là. Mais c’est ici que leur histoire s’est écrite.

Et pour que jamais personne n’oublie, les rues de Florennes accueillent chaque printemps plusieurs courses de jeunes qui n’ont que faire du nom de l’épreuve. Le mémorial Scieur-Lambot le porte pourtant parfaitement. C’est souvent l’occasion pour la ville de marquer le coup. 100 ans ont passé. Florennes a bien changé. Mais alors que les potentiels futurs vainqueurs de la Grande Boucle écrasent leurs pédales de la même manière que leurs ancêtres, les fleurs se posent sur une tombe particulière, dans un endroit particulier. Il n’y a rien de plus beau que de mêler le futur et le passé.

Antoine Alexandre

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** ****** ***** ****** ************** ******** *** ****** ** ** ******* ** ************** ****************** *** ******** ** ** **************** ************* ******** **** *** *** ** ********** ************ ******** ** *** ** **** *** *** ******** ** *** ****** **** **** ******** *** ***** ************ *** ******* ******* ********** ****** ** ****** ** ***** ********** ** ******** ** *** ** **** **** *** ** ** *********** **** ** *** ****** ****** ***** ** *** ************* *** **** **** ** ******** ****************************** * ****** ** ******* ***********

** ********* ******** ********* ***** ******* *** ** *** *** ***** **** **** ****** ** ****** **** ******* ******** *** ** ********** **** ******* ****** ** ******** *** **** ******* ********** ** **** ** ****** ** ***** **** ******* ** **** ** * * *** *** ********* ** **** ***** ************** ************** ** ********* ** ********* ** ********* ****** *******

********** ********* ** *** ***** ** ************* *** ****** **** ***** ********* *** *** ******* ********* ********* ** **** *** ****** ****** * ****** ************ ** ****** *** *** **************** ******** ***** *** ****** ******* *** ********** ********* ** ***** ******** *** ********* ********** ********** * ******* ********* ***** ***** ********** ** ***** ** ******* ***** ********* ** ****** **** ** **************

*** ******** ** ****** ****** *********** ** ******* *** **** ** ******** ****** ** ******* ******* *********** ***** ****** ******* ********** ********* ** **** ** ****** ** **** ** ************* **** ***** ** ** **************** ***** **** ***** ******* ********** ******** ****** ****** ********* ** ** ******** *******

****************** ** ****************

************** ******* ********** ** ********* ** **** ***** ** *** ** **** ************* ****** ****** ************ ******** ** ********** *** *********** **** ** ****** ********* ** **************** ******* ** *** ************ ** **** ******* *** ******* ** *********** ********* **** ****** *** ** **** ** ******* *** ** ******* *** **** ** *** ************** ********************* *** *** ****** *********** ** ********** ** ****** ****** ***** ****** ** ****** ******* ******* ***** ***** ** ****** ***** *** ***** ****** ** ** ********** ** ******** ******** ********** *********** ******* *** ******* *** ******* ******* ** ***** ** ******* *** ******* ***** **** ** ********** ***** **** *** ********** ************ ******* ****** *** ********* **** *************** ***** *** **** ***** ** ********** ** ******* ** **** ****** ****** ** ****** ******** ***** ** **** ***** ********* ** ************ ** **** ** ******* ** ** **** * **** ** **** ****** ********** ** ******* ** ******* *********** ******* ***** *** ******

******** ********* ** ***** ****** **** ********* ****** ****** ********** ** ****** ** ******* ********** * *** ****** ********** ***** ***** ** ***** * ***** *********** ** *** ***** **** ** ********* **** ** ****************** ** ******** ** ****** ** ******** ************ ********** * ***** **** ***** ******* **** *** ** ************* ***** ***** ********** **** *********** ****** *************

**** *********** ** **** ********** ***** ****** * ***** ****** ** ****** ******* ********** ** ***** *************** ***** *** **** *** ****** ** ***** ************** ******** ***** *** ****** ********** * ***** *** ******* **** *** ** ** ***** ***************

** ******* *** ***** * ** **** ***** ********** *** ** ****** ***** ****** *** ******** *** ******** **** ** **** ***** ** *** ** ** ******** ** ** *** ** ******* *** *** ***** ****** *** ********** ********** *** *** ******** ******** *********** ************* ********** ******* ** ***** ********** ** ******** ** ****** ****************** ******** ** ***** ***** ********* ** ****** **** *** ****** ******* **** **** ** ****** ***** **** *** ******** ** ***** ****** ** ******* ******* *** *** ******* ** *** ******* *** ***** *********** ** ************ ** ****** ** *********** ****** ** *** ***** *** ********* *** ********** ********** ** ** ***** *** **** ********** ********** ********* ** **** ********************* **** ** *********** *************

******** ** *********** ***** ***** *** ** ******* *** ****** ** ******** ********* ** *** ** ***** ** ************ ****** ** ****** ** ********** ** ********** ** ***** ** ** ******* ************ ********* ******** ** ***** ******* **** ** **** *** ****** ****** ******* *********** ***** **** ** **************** ** ****** ** ** ***** ********** ** ****** ***** **** ********* ***** ** ******** *** **** ****** ** ******* *** *** ********* *** ****** ** ************* ****************** **** ** ****** **** ***** ******* **** ** ****** **** ** **** ****** *************** ****** ******* ****** *** ******** ** ********** ** *** ******** ** *********** ** **** **** ******* *** *** **** ******** ******* ********

** **** *** ****** ******** *********** *** **** ** ********* *********** ****** ********* ********* ******* ** ****** *** ******* *** ***** ** *** ** ************* ** ********* ************* ** ***** ******** ************* ******* ******* ************ **** ** ***** ** ******* ** ***** *** *** *** ******* ********* * **** ******** **** ***** *** *** ********** ****** ********** ** ** ****** ****** ********* ***** ******** ** ** ***** ******** *** ***** ********** *** ****** ** ****** *** *** ***** ************** **** ** ******* ************ ** ***** * **** ** **** **** *** ** ****** ** ***** ** ** *******

******* *********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles