En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Gabriel, pouvez-vous nous expliquer votre choix de rejoindre la RAAL ?

Les premiers contacts ont été noués il y a environ deux mois. Mon frère (NDLR : Laurent, qui joue à Lommel) m’avait informé un peu de la situation en me disant que la RAAL était intéressée, alors qu’il était allé aux portes ouvertes du club avec mon père, à l’occasion de l’inauguration du nouveau complexe. Nous sommes des gens de la région (NDLR : Haine-Saint-Paul). Je lui ai dit de me tenir au courant de la situation et mon agent m’avait aussi briefé sur le projet, qui me plaît vraiment.

Qu’est-ce qui vous attire le plus dans celui-ci ?

Premièrement, le fait que club veuille monter directement. Cela montre ses ambitions. Puis, quand j’ai visité les installations pour la première fois, j’ai pu parler avec le coach et un peu tout le monde. On sentait qu’il y avait une bonne ambiance… Et disposer d’un tel complexe, pour un club de N1, ça montre aussi toute l’ambition du club et ça m’a aussi attiré, évidemment.

Pour vous, c’est donc un retour aux sources…

Oui, je viens de Haine-Saint-Paul, où j’ai fait mes premières années de foot, à l’US Centre. Le fait de revenir, alors que ça fait tellement d’années que je suis parti, pour d’autres clubs en Belgique avant de connaître l’étranger, c’est quelque chose de vraiment particulier. Je suis très excité à l’idée de jouer pour un club de la région où je suis né.

Après vos années dans la région, vous avez donc quelque peu bourlingué.

Je suis d’abord allé à Mons, avant de partir deux saisons à Anderlecht pour ensuite faire mon retour à Mons. Puis, je suis allé au Club de Bruges, où je suis resté cinq ans. J’ai ensuite rejoint Bordeaux, où je suis resté un an et demi avant d’être prêté six mois à Lommel. Et je viens donc de disputer une saison à Hartberg, en D1 autrichienne.

Après un Euro U17 avec la Belgique, vous aviez suscité pas mal de convoitises, optant finalement pour Bordeaux. Après coup, vous êtes satisfait de ce choix ?

C’est vrai que j’avais eu plusieurs contacts. Mais je ne regrette pas d’avoir quitté Bruges pour Bordeaux. J’y ai vécu des expériences magnifiques, j’ai beaucoup appris et je n’en retire que du positif même si ça n’a pas forcément marché sur le plan sportif. On m’avait dit que je rejoignais d’abord la réserve et qu’en cas de bonnes performances, j’aurais ma chance dans le groupe pro mais ça ne s’est malheureusement pas passé comme prévu.

À Hartberg, la saison dernière, vous avez réellement connu un vrai groupe pro, même si vous n’avez dû vous contenter que de six apparitions en championnat. Vous en gardez un bon ou un mauvais sentiment ?

Un peu des deux, parce que j’ai toujours faim de jouer le plus possible, de montrer de quoi je suis capable. Aller en Autriche, c’était une super-expérience, vraiment positive. C’est la première fois que je faisais pleinement partie d’un groupe professionnel. Évoluer dans ce noyau au quotidien, ça m’a fait grandir énormément. Et le vestiaire, staff et joueurs, m’ont beaucoup aidé dans les moments un peu plus difficiles, ils ont toujours été derrière moi. Mais après cette saison, il faut que je joue. Certains ne comprendront peut-être pas que je « recule » de D1 autrichienne pour évoluer en Nationale 1. Mais moi, je ne vois pas ça d’un mauvais œil. Je pense que la RAAL est le club qu’il me faut pour me relancer et rebondir, c’est le bon projet pour moi.

En retrouvant un certain confort, à un endroit que vous connaissez ?

Oui. Quand on rejoint un pays où on ne parle pas vraiment la langue, comme ça a été le cas la saison dernière, on se sent un peu de côté. Il y a cette barrière qui fait qu’on ne peut pas vraiment s’exprimer comme on le voudrait, même si on m’a toujours bien aidé. Mais je suis super-jeune, j’ai 21 ans et n’en avais donc que 20 quand je suis parti là-bas, tout seul. Ce n’était pas facile au quotidien mais je n’ai pas abandonné, je suis toujours là ! Le plus important, maintenant, c’est de jouer, ce qui m’a cruellement manqué ces dernières saisons. Je ne me projette pas trop dans le futur, j’essaie de vivre le moment présent, en me focalisant aujourd’hui sur le RAAL et en faisant tout pour aller le plus haut possible avec ce club.

En tant qu’attaquant, vous vous fixez certains objectifs chiffrés face au but ?

Dans ma position, le but premier est de marquer, c’est sûr. C’est là-dessus qu’on juge un nº9. Mais surtout, principalement, j’estime que mon rôle d’attaquant en termes de performance sera ce que je peux donner à l’équipe, que ce soit avec des passes décisives mais aussi tout simplement par mon impact dans l’animation de jeu. Et avec tout ça, plus je marque, mieux c’est (sourire).

Vous faites partie de la génération de Charles De Ketelaere, que vous avez côtoyé en sélection belge et à Bruges. Sa progression vous étonne ?

Quand je suis arrivé à Bruges, on a directement joué ensemble et c’est un super-joueur en plus d’être un super-gars. Ce qui lui arrive est incroyable et tant mieux pour lui. Qu’il explose n’est pas si étonnant mais qu’il le fasse comme attaquant l’est un peu plus. À la base, c’était un milieu de terrain, plutôt nº8 ou nº10. Quand je suis parti, il a commencé à avoir de plus en plus de minutes avec les A, s’est affirmé et on a vu ses qualités. Il est très polyvalent, pouvant jouer à beaucoup de positions et c’est aussi une de ses grandes forces.

Son parcours vous inspire ?

Bien sûr. Ce qu’il fait, il faut le faire. Et il le fait très jeune, dans la meilleure équipe de Belgique, qui joue chaque année pour être championne. Il s’est imposé petit à petit, n’a pas brûlé les étapes. De mon côté, la fin de mon parcours à Bruges a été plus compliquée, j’ai ai passé de belles années mais sur la fin, je ne jouais plus trop, il y a des décisions que je ne comprenais pas vraiment et ça ne s’est pas terminé comme je l’aurais espéré.

Vous avez aussi évolué avec un autre Diable, Yari Verschaeren...

Yari et moi, on se connaît depuis Anderlecht, où on est arrivé en même temps en U10. Je n’ai joué que deux saisons avec lui mais déjà là, c’était un grand talent. Et surtout, c’est quelqu’un qui est très humble, poli, gentil et qui travaille énormément. C’est un super-gars, avec qui j’ai aussi joué en équipe nationale. Depuis, il n’a pas changé, même si ça fait longtemps que je ne l’ai plus vu. Mais ça ne m’étonne pas qu’il soit arrivé en équipe première à Anderlecht et qu’il s’y soit imposé. Aujourd’hui, il est N°10 dans son club et international, ça signifie quand même quelque chose de grand. Je savais qu’il irait très loin et allait réussir et je lui souhaite, comme à Charles, de faire une grande carrière. Et qui sait, un jour, on se retrouvera peut-être. Je l’espère.

En jeunes, vous avez donc aussi connu la sélection belge, vous qui avez aussi la nationale brésilienne. Vous rêvez de porter à nouveau les couleurs de la Belgique… ou de la Seleçao un jour ?

Bien sûr, tout joueur rêve de porter le maillot de son pays, évidemment. Qui sait, un jour, dans deux ans… ou dans dix. Ça reste un rêve. Pour l’instant, c’est la Belgique. Mais je ne sais pas de quoi l’avenir sera fait. Mais j’ai les deux nationalités et ne ferme donc aucune porte, même si la Belgique reste mon premier choix. La dernière fois que je suis allé au Brésil (NDLR : pays de sa maman), j’étais vraiment tout petit et j’ai un peu perdu le contact.

Pour conclure, pouvez-vous nous parler un peu de vous, en tant que joueur ? Vos qualités et points à améliorer ?

Je suis un joueur qui aime avant tout participer au jeu, je ne reste pas devant à attendre les ballons. Je peux prendre la profondeur comme je peux décrocher pour jouer court, j’ai une bonne vitesse et apprécie le jeu technique. Je sais que le coach (NDLR : Fred Taquin) prône un jeu dominant et ça me convient parfaitement. J’aime avoir le ballon dans les pieds et faire profiter les équipiers et les supporters de mes qualités. La principale chose que je dois améliorer, c’est mon jeu de tête même si j’ai pas mal progressé dernièrement. Mais ce n’est pas forcément un de mes atouts (NDLR : il fait 1m85).

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

******** *********** **** ********* ***** ***** ** ********* ** ***********

*** ******** ******** *** ***** ****** ** * * ******* **** ***** *** ****** ************ ******** *** **** ** ******* ********* ******** ** *** ** ** ********* ** ** ****** *** ** **** ****** ************* ***** ******* ****** ***** *** ****** ******** ** **** **** *** ****** ** ************ ** **************** ** ******* ********* **** ****** *** **** ** ** ******* ************ ****************** ** *** ** *** ** ** ***** ** ******* ** ** ********* ** *** ***** ********* ***** ******* *** ** ******* *** ** ****** *********

*********** *** **** ****** ** **** **** ***************

************** ** **** *** **** ******* ****** ************ **** ****** *** ********** ***** ***** ****** ******* *** ************* **** ** ********* ***** ****** ** ****** **** ** ***** ** ** *** **** ** ****** ** ******* ******* * ***** *** ***** *********** ** ******** ****** *** ********* **** ** **** ** *** *** ****** ***** ***** ************ ** **** ** *** ***** ***** ******** ************

**** ***** ******* **** ** ****** *** **********

**** ** ***** ** ***************** *** ****** **** *** ********** ******* ** ***** ** ****** ******* ** **** ** ******** ***** *** *** **** ********* *********** *** ** **** ****** **** ********** ***** ** ******** ***** ** ********** ************** ******* ******* ***** ** ******** ************ ** **** ***** ******* ** ********* ** ***** **** ** **** ** ** ******* *** ** **** ****

****** *** ******* **** ** ******** **** **** **** ******* *** ************

** **** ********* ***** ** ***** ***** ** ****** **** ******* ** ********** **** ******* ***** *** ****** ** ***** ***** ** **** ***** ** **** ** ******* *** ** **** ****** **** **** ****** ******* ******* ********* *** ** **** ****** ** ** ** **** ***** ********* ******* *** **** ** ******* ** ** ***** **** ** ******** *** ****** ** ********* ** ** *************

****** ** **** *** **** ** ********* **** ***** ******** *** *** ** ************ ****** ********** **** ********* ****** ***** **** ***** ********* ** ** ************

******* **** *** ********* ** ********* ********* **** ** ** ******** *** ********* ******* ****** **** ********* ***** ** ***** *** ************ ************ ****** ******** ****** ** ** ****** ****** *** ** ******* ***** ** *** ***** *** ********** ******* *** ** **** ******** ** ********* *** *** ** ********** ********* ** ******** ** ******* *** ** ****** ************* ********** ** ****** **** ** ****** *** **** *** ** ******* *************** *** ****** ***** *******

** ********* ** ****** ********** **** **** *********** ***** ** **** ****** **** ***** ** **** ******** *** **** ********* *** ** *** *********** ** ************ **** ** ****** ** *** ** ** ******* ****************

** *** *** ***** ***** *** ****** ******** **** ** ***** ** **** ********* ** ******* ** **** ** **** ******** ***** ** ********* ********** *** ****************** ******** ********* ******* ** ********* **** *** ** ******* ********** ****** ****** ****** ************** ******** **** ** ***** ** ********** *** ***** **** ******* ************* ** ** ********** ***** ** ******** ******* ******** ***** **** *** ******* ** *** **** *********** *** *** ******** ***** ********* **** **** ****** ***** ******* ** **** *** ** ***** ******** ** ************ ********** *** *** ** ********************** ** ** ************ **** ******** ** ********* ** **** **** ** ** **** *** *** ****** ******* ***** ** ***** *** ** **** *** ** **** ******* ** **** **** ** ******** ** ********* ******* ** *** ****** **** ****

** ********** ** ******* ******** ** ** ******* *** **** *****************

**** ***** ** ******* ** **** *** ** ** ***** *** ******** ** ******* ***** *** * ***** ** *** ** ****** ********** ** ** **** ** *** ** ******* ** * * ***** ********* *** **** ******* ** **** *** ******** ************ ***** ** ** ********* ***** ** ** ***** ******** **** ****** **** ** **** ************ ****** ** *** ** ****** ***** **** *** ** ***** ** **** ***** ******** **** ***** ** ********** *** ****** ** ********* **** ** ****** *** *********** ** **** ******** ********** ** **** ********** *********** ******* ** ****** ** *** ***** *********** ******* *** ********** ******** ** ** ** ******** *** **** **** ** ****** ********** ** ***** ** ****** ********* ** ** ********** ************* *** ** **** ** ** ******* **** **** ***** ** **** **** ******** **** ** *****

** **** *************** **** **** ***** ******** ********* ********* **** ** **********

**** ** ********* ** *** ******* *** ** ******** ******* ***** ******* ********** ******* **** ** ***** **** ******** *************** ********** *** *** ***** ************* ** ****** ** *********** **** ** *** ** **** ****** ** ************ *** ** **** **** *** ****** ********** **** ***** **** ********** *** *** ****** **** ************* ** **** ** **** **** **** **** ** ******* ***** ******* **********

**** ****** ****** ** ** ************ ** ******* ** ********** *** **** **** ******** ** ********** ***** ** ** ******* ** *********** **** **************

***** ** **** ******* ** ******* ** * *********** ***** ******** ** ******* ** ************ ** **** ********* ** *********** ** *** *** ****** *** ********** ** **** ***** **** **** ******* ******* ******* *** ** ********* **** ******* ** ***** ***** ********* ******* ** *** ***** ** ** ***** ********** ** ****** ** ******** ******* **** ** ****** ***** ** **** ****** ** * ********* ** ***** ** **** ** **** ** ******* **** *** ** ******* ******** ** ** * ** *** ********** ** *** ***** *********** ******* ***** ** ******** ** ********* ** ******* ***** *** ** *** ******* *******

*** ******** **** **************

**** ***** ** ******* ***** ** **** ** ****** ** ** ** **** ***** ****** **** ** ********* ******* ** ********* *** **** ****** ****** **** ***** *********** ** ******* ******* ***** ** ****** ***** *** ******* *** ******** ** *** ******* ** *** ** *** ******** ** ****** * ***** **** ************ ****** ** ****** ** ****** ******* **** *** ** **** ** ** ****** **** ***** ** * * *** ********** *** ** ** ********** *** ******** ** *** ** ******* *** ******** ***** ** ********** *********

**** **** ***** ******** **** ** ***** ******* **** **************

**** ** **** ** ** ******** ****** *********** *** ** *** ******* ** ***** ***** ** **** ** ****** ***** *** **** ******* **** *** **** ****** **** ********** ** ***** ******* ** ******** ******* *********** *** *** ***** ******* ***** ****** ** *** ********* ************* ******* ** *********** **** *** ****** ***** ***** ** ******* ********** ******* ** ***** *** ******** ***** ** *** **** ********* *** ** ** ****** **** *** **** *** ** *********** *** ******* **** ******* ** ******* ********* ** ********** ** ******* ***** **** ******** ************** ** *** ***** **** *** **** ** ************** *** ******** ***** ***** ******* ***** ** ****** ** ****** ******* ***** ***** **** ** ****** ******** ** ** *** ********* ***** ** ******** ** ***** *** ****** ********** ** *** ***** ** ***** ** ** ********** *********** ** ************

** ******* **** **** **** ***** ***** ** ********** ****** **** *** **** ***** ** ********* ************* **** ****** ** ****** ** ******* *** ******** ** ** *********** ** ** ** ******** ** ***********

**** ***** **** ****** ***** ** ****** ** ******* ** *** ***** ************ *** ***** ** ***** **** **** ****** ** **** **** *** ***** ** ****** **** ************ ******* ** ********* **** ** ** **** *** ** **** ********** **** ***** **** ****** *** **** ************* ** ** ***** **** ****** ****** ***** ** ** ******** ***** *** ******* ****** ** ********* **** *** ** **** ***** ** ******* ************ **** ** ** ******* ********** ******** **** ***** ** ****** ** *** ***** ** ********

**** ********* *********** **** ****** ** *** ** ***** ** **** *** ************* *** ********* ** ****** ** *****************

** **** ** ****** *** **** ***** **** ********** ** **** ** ** ***** *** ****** ** ******** *** ******** ** **** ******* ** ********** ***** ** **** ********** **** ***** ****** ****** *** ***** ******* ** ********* ** *** ********** ** **** *** ** ***** ************ **** ******* ****** ** *** ******** ** *** ** ******** ************* ******** ***** ** ****** **** *** ***** ** ***** ******** *** ********** ** *** ********** ** *** ********** ** ********** ***** *** ** **** *********** ******* *** *** ** ***** ***** ** ****** *** *** ********** ************** **** ** ******* *** ********** ** ** *** ****** ************ ** **** ******

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles