En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

La victime, une dame d’une quarantaine d’années, était dans un état désespéré lorsqu’elle a été emmenée aux urgences par un voisin dans la nuit de mercredi à jeudi passé, à la fin du mois de juin. La malheureuse était dans un état pitoyable, tant sur le plan physique que psychologique. En pleurs, secouée, terrorisée, elle portait des marques de blessures anciennes et plus récentes sur l’ensemble du corps. Sa peau était « bleue » dit-on et les photos de la malheureuse en ont ému plus d’un… Le constat de lésions est sans appel : des doigts cassés, des hématomes sur les bras, les jambes, le thorax, des tuméfactions, des griffures, des traces de brûlures de cigarette, des plaies dont certaines étaient infectées quasiment jusqu’à la gangrène. On parle d’ores et déjà de potentielles séquelles permanentes dans le chef de l’infortunée victime. Elle est d’ailleurs toujours hospitalisée à l’heure actuelle et les risques de septicémie ne sont pas négligeables au vu des blessures externes et internes qui lui ont été infligées. La police a évidemment été alertée par l’établissement hospitalier.

Brûlée, électrocutée, menacée

La victime a alors dénoncé son compagnon, un quadragénaire qu’elle fréquentait depuis un an environ et qui vivait chez elle à Gozée, dans l’entité de Thuin, sans y être domicilié. Cela fait un moment qu’un contentieux financier existe entre eux : son compagnon, un ouvrier actuellement au chômage lui reproche en effet de lui avoir volé une somme de 10.000 euros et il est manifestement prêt à tout pour récupérer son bien. Au moment de son hospitalisation, cela faisait des jours voire des semaines qu’il la battait. « Parfois avec des amis » a précisé la victime bien que Mohamed soit le seul inculpé dans ce terrible dossier, pour l’instant en tout cas.

La malheureuse a décrit des scènes d’électrocution avec des fils électriques, y compris au niveau des parties intimes, c’est ce qui a notamment entraîné l’inculpation de viol avec circonstance aggravante de torture. Elle a également expliqué que Mohamed la frappait à l’aide d’un marteau, qu’il la menaçait de lui couper une oreille… Il est finalement passé à l’action, lui sectionnant une partie de l’oreille gauche à l’aide de ciseaux chauffés à blanc ! Pour l’heure, les constatations médicales semblent conforter l’ensemble des terribles accusations portées par la victime…

Sous mandat d’arrêt

C’est sur le parking de l’hôpital que Mohamed a finalement été intercepté. Depuis, le quadragénaire a été présenté à un juge d’instruction qui l’a inculpé, notamment, de coups et blessures sur sa compagne et de torture, avant de le placer sous mandat d’arrêt la semaine dernière. À ce stade, nonobstant les épouvantables constatations médicales, l’homme nie tout en bloc même s’il admet l’existence d’un différend contentieux entre eux. Il assure qu’il n’est pour rien dans les nombreuses blessures, griffures, brûlures et autres hématomes relevés sur le corps de la victime et, qu’au contraire, il faisait tout pour la convaincre de se rendre en milieu hospitalier pour se faire soigner. Quant à l’explication qu’il fournit de ces nombreuses blessures, elle est apparemment tirée par les cheveux.

Ce lundi, la détention préventive de l’inculpé a été confirmée pour un mois supplémentaire par la chambre du conseil de Charleroi. Sans être un habitué des tribunaux, Mohamed n’est pas un inconnu de la justice, il a déjà été condamné pour des faits liés aux stupéfiants en 2012.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** ******** *** **** ******* *********** ************ ****** **** ** ***** ************ ************* * ***** ******** *** ******** *** ** ****** **** ** **** ** ******** ** ***** ******* ** ** *** ** **** ** ***** ** *********** ****** **** ** ***** ********** **** *** ** **** ******** *** ************** ** ******* ********* ************ **** ******* *** ******* ** ********* ********* ** **** ********* *** ************ ** ****** ** **** ****** ********************* ****** ** *** ****** ** ** *********** ** *** **** **** ********* ** ******* ** ******** *** **** ************ *** ****** ******** *** ********** *** *** ***** *** ******* ** ******* *** ************** *** ********** *** ****** ** ********* ** ********** *** ****** **** ********* ******** ********** ********* ********** ** ********** ** ***** ******** ** ****** ** ************ ********** *********** **** ** **** ** *************** ******** **** *** ************ ******** ************* ** ********* ******** ** *** ******* ** *********** ** **** *** ************* ** ** *** ********* ******** ** ******** *** *** *** ***** *********** ** ****** * *********** ***** ******** *** ****************** ************

********* *************** ********

** ******* * ***** ********* *** ********** ** ************** ********* ************ ****** ** ** ******* ** *** ****** **** **** ** ******* **** *********** ** ****** **** * ***** *********** **** **** ** ****** ******* *********** ********* ****** ***** ********** *** ********** ** ******* ************ ** ******** *** ******** ** ***** ** *** ***** ***** *** ***** ** ****** ***** ** ** *** ************* ***** ** **** **** *********** *** ***** ** ****** ** *** **************** **** ******* *** ***** ***** *** ******** ******* ** ******** *************** **** *** ************ * ********* ** ******* **** *** ******* **** ** **** ******** **** ** ******** ******** **** *********** ** **** ****

** *********** * ******* *** ******* ****************** **** *** **** ************* * ******* ** ****** *** ******* ******** ******* ** *** * ********* ********** *************** ** **** **** ************ ********** ** ******** **** * ********** ********* *** ******* ** ******** ** ******** ****** ******** ******* ** ********* ** *** ****** *** ********** ** *** ********** ****** ** *********** *** *********** *** ****** ** *********** ****** ** ******** ** ******* ********* ** ************ **** ********** *** ************* ********** ******** ********* ************ *** ********* *********** ******** *** ** **********

**** ****** **********

******* *** ** ******* ** ************ *** ******* * ********** ***** ************ ******* ** ************** * ***** ********** ** ** **** *************** *** ***** ********* ********** ** ***** ** ********* *** ** ******** ** ** ******** ***** ** ** ****** **** ****** ********** ** ******* ********** ** ** ****** ********** *** ************** ************* *********** ********* *** **** ** **** ***** ****** ***** ************* ****** ********** *********** ***** **** ** ****** ******* ******* **** **** **** *** ********** ********** ********** ********* ** ****** ********** ******** *** ** ***** ** ** ******* *** ******* ********** ** ******* **** **** ** ********** ** ** ****** ** ****** *********** **** ** ***** ******** ***** ** *************** ******* ******* ** *** ********** ********** **** *** *********** ****** *** *** ********

** ****** ** ********** *********** ** ************ * ***** ********** **** ** **** *************** *** ** ******* ** ******* ** ********** **** ***** ** ******** *** ********** ******* ******* *** ** ******* ** ** ******** ** * ****** ***** ********* **** *** ***** ***** *** ************ ** *****

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles