Jairzinho, légende brésilienne: «La Belgique peut y arriver»

Seul joueur à avoir marqué dans tous ses matchs lors d’un Mondial (7 buts en six matchs en 1970), il a été avec Pelé l’un des grands artisans du succès brésilien dans le premier Mondial mexicain.

Interrogé sur les favoris en juin prochain: «Le Brésil en premier lieu» estime celui qui porta en fin de carrière le maillot de l’Olympique Marseille. «Le climat, la nourriture et l’ambiance sont les nôtres. La force des supporters est très importante pour le moral d’un groupe, on l’a vu à la Coupe des Confédérations. Autre sélection également très forte: l’Argentine. En Europe, je vois l’Allemagne, l’Italie pour sa tradition, et l’Espagne tenante du titre. Ces équipes vont lutter pour le titre qui donne une possibilité de grande promotion, parce qu’elles vont jouer dans le pays du foot. Comme en 1950, celui qui gagnera ici aura une fierté extraordinaire qui restera à vie. Le Brésil a gagné en Suède, au Chili, en Corée etc., mais ça n’a pas autant de répercussion que si l’Argentine, l’Allemagne, l’Espagne ou l’Italie gagne ici.

La France, la Belgique et le Portugal peuvent y arriver, pourquoi pas, ça dépend d’eux. Mais dans l’histoire, il y a des sélections qui sont toujours là».