Ukraine: un leader nationaliste tué dans l’ouest du pays

Olexandre Mouzitchko, dit Sachko Le Blanc, a été tué dans la nuit de lundi à mardi dans l’ouest du pays, selon les déclarations du service de presse de la police locale à l’agence russe Itar-Tass mardi. Ce responsable régional du mouvement d’extrême droite ukrainien Pravy Sektor aurait été tué lors d’une fusillade avec les policiers, selon le ministère de l’Intérieur, cité par l’AFP. « Olexandre Mouzitchko a été tué à minuit heure locale dans le café Dzhereltse du village de Barmaki, à Rivne, non loin de son domicile », a rapporté la police. « Beaucoup de monde se trouvait dans le café, une enquête est en cours afin de collecter des témoignages. Personne n’a encore été interpellé », d’après Itar-Tass. Un conflit aurait éclaté entre plusieurs groupes dans l’établissement, avant de se poursuivre dans la rue, où ce leader nationaliste a été abattu de plusieurs balles. D’après l’AFP, citant le ministère de l’Intérieur, Olexandre Mouzitchko aurait toutefois été tué par des policiers venus l’arrêter. Il aurait ouvert le feu le premier en direction de la police. Après la fusillade, « il était encore en vie. Mais le médecin des services d’urgence appelés sur les lieux a constaté son décès », poursuit l’AFP, sur base d’une déclaration du vice-ministre de l’Intérieur, Volodymyr Evdokimov, à l’agence Interfax-Ukraine Sachko Le Blanc était soupçonné par la Russie de torture et de meurtre de militaires russes. L’homme faisait l’objet d’un mandat de recherche international, conclut Inter-Tass.