Selon Di Rupo: «La responsabilité première de la sécurité nucléaire incombe à l’Etat»

«  La responsabilité première de la conception, de la mise en œuvre et du maintien de la sécurité nucléaire incombe à l’Etat  », a affirmé mardi Elio Di Rupo, dans une intervention prononcée lors du deuxième jour du Sommet sur la sécurité nucléaire à La Haye. Mardi matin, 32 Etats, dont la Belgique, ont rejoint l’initiative lancée par les pays organisateurs des 3 Sommets sur la sécurité nucléaire (Etats-Unis, Corée du Sud et Pays-Bas), visant à renforcer la coopération internationale en la matière. Ensemble, ces 35 Etats ont notamment décidé d’appliquer des standards internationaux en transposant dans leur législation nationale les lignes de conduite de l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique).