En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Le Forem recherche plus de 300 conducteurs de bus

Le Forem recherche actuellement plus de 300 conducteurs de bus et d’autocar, a-t-il annoncé mercredi lors d’une opération de communication au centre de formation de Mornimont, dans la commune de Jemeppe-sur-Sambre.

Le métier est actuellement en pénurie et un tiers des chauffeurs est âgé de plus de 50 ans. Le Forem propose des formations dans cinq centres. Des places sont encore disponibles pour la rentrée à Mornimont et Estaimpuis. Des séances d’information sont organisées les 10 et 18 août pour les demandeurs d’emploi intéressés. Des formations sont également organisées à Bierset, Houdeng-Goenies et Molinfaing, mais les sessions sont complètes jusqu’en 2023.

«Nous constatons une demande accrue de conducteurs d’autobus et d’autocar sur le marché de l’emploi», a indiqué le Forem. «Le nombre de postes diffusé sur le site internet du Forem durant le premier semestre 2022 se rapproche déjà de la tendance annuelle de 2021. Cette année, trois employeurs sur quatre proposent aussi directement un contrat à durée indéterminée à leurs futures recrues.»

«Les quelque 300 offres concernent principalement le transport scolaire, les compagnies spécialisées dans le tourisme, les navettes vers les aéroports et les sous-traitants du TEC. Le TEC a lui son propre réseau de recrutement», a encore précisé Yannick Scohy, formateur à Mornimont.

La formation dure environ un an, de la séance d’information jusqu’à l’obtention du permis D. Outre des cours de théorie, elle inclut des exercices sur simulateur et sur une dalle de manoeuvres avant la pratique en situation réelle, sur la voie publique.

Pour pouvoir postuler, les candidats doivent disposer d’un permis B, présenter un extrait de casier judiciaire, comprendre le français et connaitre les opérations mathématiques de base.

Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles