Obama en Belgique: Manifestation à Bruxelles contre les politiques militaires américaines et européennes

A chaque retentissement de sirène, les manifestants se sont couchés au sol en solidarité avec les victimes des conflits armés à travers le monde.

«Le président Obama et l’Union européenne ont reçu le prix Nobel de la paix et nous voulons à l’occasion de leur rencontre leur rappeler les valeurs de ce titre», explique Ludo De Brabander, porte-parole de l’association Vrede vzm. «A eux deux, ils représentent plus de 60% des dépenses militaires mondiales. Il serait plus utile d’investir dans le développement socio-économique des pays du Sud pour prévenir les conflits.» Mario Franssen, vice-président de l’association Intal ajoute que «les acquis sociaux sont en train d’être rabotés en Europe faute de moyens depuis la crise de 2008. Pourtant, il y a encore assez d’argent pour continuer à développer l’armement de façon offensive.» Les manifestants souhaitent rappeler les obligations de désarmement nucléaire du Traité de non-prolifération.

Les associations de la CNAD s’opposent également au traité transatlantique. «Cette plus grande libéralisation des échanges commerciaux et financiers serait un désastre social pour les peuples européen, comme américain», défend Mario Franssen. «L’accord de libre-échange nord-américain conclu avec le Mexique a eu un impact négatif sur les conditions de travail, les délocalisations et les salaires.»