Menu Le journal du 26 novembre 2022 Je lis le journal Je m'abonne Se connecter S'abonner

Inondations: les députés européens dénoncent le manque de moyens alloués par l’Union

L’Europe doit venir en aide aux régions sinistrées depuis les inondations de l’an passé. Les députés européens estiment que l’Union n’en fait pas assez.

Un an après les tragiques inondations qui ont fait 39 morts en Belgique et des milliards d’euros de dégâts, les députés européens, qui se sont rendus dans les régions sinistrés il y a cinq mois, déplorent le manque d’ambition de la Commission européenne.

Pour eux, la Commission européenne aurait dû se saisir de la proposition du Parlement européen de créer un nouveau fonds pour aider les régions à anticiper les conséquences du dérèglement climatique et prévenir de tels drames. Younous Omarjee, eurodéputé français du groupe La Gauche, président de la commission du Développement régional au Parlement européen, a déclaré : « Cela fait plusieurs mois que nous alertons la Commission européenne sur la sous-dotation du Fonds de solidarité de l’Union européenne. Les catastrophes naturelles se multiplient et s’intensifient, or les fonds sont insuffisants pour faire face aux conséquences qui, elles aussi, sont de plus en plus lourdes pour les citoyens et les territoires ! Il faut pouvoir pleinement aider les collectivités et les particuliers à la reconstruction. Les événements de 2021 ne seront pas les derniers. »

Le député tempête : « S’adapter et se préparer coûtera moins cher que réparer une fois que le pire est survenu et a tout emporté. » Pascal Arimont, eurodéputé belge du groupe PPE, membre de la Commission du développement régional, a déclaré : « Un an après les inondations catastrophiques, la solidarité européenne avec les régions touchées en Belgique, en Allemagne et aux Pays-Bas doit se poursuivre. Les villes, les villages et les régions dévastés par les gigantesques inondations doivent enfin pouvoir bénéficier des ressources du Fonds européen de solidarité. Mais ce fonds n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan au vu des dégâts. L’objectif doit être de réorganiser le Fonds afin de créer un instrument efficace lors de telles catastrophes. En outre, nous devons mieux préparer les régions aux futures inondations et tirer les bonnes leçons de la catastrophe vécue. Et pour cela, il faut investir. C’est pourquoi la commission du développement régional veut créer un fonds régional européen spécifiquement destiné à l’adaptation au changement climatique, afin que les régions et les communes reçoivent des moyens supplémentaires précisément pour cela. Nous attendons ici des propositions concrètes de la part de la Commission européenne  ».

On rappelle qu’en février, une délégation de députés européens s’était rendue en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique dans les régions affectées par les inondations de l’été dernier. À Eupen et à Verviers, ils avaient rencontré les autorités locales et régionales.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale
Retour en haut Actualités Régions Sport Vidéos Max Ciné-Télé-Revue Codes promos Podcasts Mobilité Consomalin Services Club des abonnés Concours 7Dimanche Liège Charleroi Mons Bruxelles Basse Meuse Brabant wallon Centre Huy Waremme Luxembourg Mouscron Namur Sambre Meuse Tournai Verviers Alertez-nous Nos archives Horoscope Météo Jeux info Trafic Nécrologie Annonces emploi Annonces auto Annonces immo Locations de vacances Shopping Bons plans Guide d'achat Codes promos Comparateur La boutique Gérer les cookies Gérer les notifications Inscription newsletter Concours Journée Découverte Entreprises Sudinfo sur Facebook Applications Sudinfo iPhone-iPad Application Sudinfo Android Nous contacter La société Sudinfo Créer un compte Sudinfo Les offres d'abonnement Sudinfo Le Groupe Rossel Rossel Advertising