En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Dans les années ‘80-’90, le service-volée faisait fureur et offrait une parade spectaculaire au jeu, tout en finesse et en patience, de fond court tel qu’un Bjorn Borg le pratiquait. C’est évidemment sur gazon que ce tennis basé sur une grande frappe au service, immédiatement suivie par une montée décidée au filet, a fait les grandes heures de joueurs comme John McEnroe, Stefan Edberg ou Boris « Boum Boum » Becker.

Rod Laver, surnommé « The Rocket » avait initié le mouvement dans les années ‘60-‘70 et parmi les grands attaquants de ce type, on peut encore citer Pat Rafter, Pete Sampras, ou dernièrement, le Français Nicolas Mahut ou l’Allemand Dustin Brown. Mais le serveur-volleyeur est désormais une espèce rare ! La faute en revenant principalement au ralentissement des courts, même en dur, et surtout sur gazon, puisque désormais, même à Wimbledon, c’est une herbe plus longue et plus touffue qui offre beaucoup moins de punch aux attaquants.

100 montées au filet par match en 3 sets gagnants !

La mode est donc presque passée, sauf pour un joueur qui fait beaucoup parler de lui dernièrement. Né à Paris, d’un père français et d’une mère américaine, ancienne volleyeuse (tiens, tiens) universitaire, Maxime Cressy (25 ans) porte désormais haut les couleurs américaines (il a été lâché par la Fedération française de tennis quand il était junior) avec ce tennis qui rappelle les grands attaquants du passé, tout en restant diablement spectaculaire. Et efficace !

Car avec son 1,98m, sa grosse frappe au service et sa terrible envergure au filet, il gêne considérablement les joueurs actuels qui ne sont plus habitués à voir, comme ça, un adversaire se ruer vers l’avant, même sur terre battue !

Et sur dur aussi. Avant d’affronter Daniil Medvedev, cette année, en huitième de finale de l’Open d’Australie, l’Américain (il a été naturalisé en 2018) avait été crédité de 299 montées au filet en 3 matches (pour 216 points gagnés) ! Mais c’est toujours sur gazon que ce service-volée reste une arme redoutable. Ainsi, après avoir échoué deux fois en finale, Maxime Cressy a fêté son tout premier titre ATP, ce dimanche, à Newport (Rhode Island). Il a battu, en 3 sets, le Kazakh Alexander Bublik : 2-6, 6-3, 7-6 (7/3). Cressy avait atteint les deux premières finales ATP de sa carrière, plus tôt cette saison, s’inclinant face à Rafael Nadal au tournoi de Melbourne, en janvier, et face à son compatriote Taylor Fritz à Eastbourne, le mois dernier.

Fan de Pete Sampras

« C’est un sentiment incroyable de remporter mon premier titre », s’est réjoui Cressy. « Je n’ai jamais pensé que je gagnerais mon premier sacre de cette façon. Je me suis accroché et j’ai eu de la chance… J’attends avec impatience d’autres titres. C’est un sentiment très spécial. » Encore hors du top-150, l’an dernier, le joueur qui avait… Pete Sampras comme idole affiche, ce lundi, le meilleur classement de sa carrière au 33e rang mondial. Il avait notamment créé la surprise dès le premier tour à Wimbledon en écartant le Canadien Felix Auger-Aliassime, 19e mondial. Parmi ses victimes, cette année, on note aussi des noms comme Grigor Dimitrov, Cameron Norrie, Reilly Opelka, John Isner, Dan Evans ou Marton Fucsovics.

Il pourrait encore évoluer vers le haut s’il parvenait à gommer un nombre important de doubles-fautes lors de certains matches, mais c’est aussi la caractéristique d’un joueur qui aime prendre tous les risques sur sa mise en jeu !

Outre le fait qu’il opte pour le service-volée, et souvent même retour-volée, ce qui est une vraie particularité sur le tour, Maxime Cressy a aussi une autre habitude, celle de consulter un calepin aux changements de côté. Y sont inscrits des mots-clés, et surtout des pensées positives, et visiblement cela lui réussit…

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

**** *** ******* ************ ** ************** ******* ****** ** ******* *** ****** ************* ** **** **** ** ******* ** ** ********* ** **** ***** *** ******* ***** **** ** *********** ******* *********** *** ***** *** ** ****** ***** *** *** ****** ****** ** ******** ************** ****** *** *** ******* ********* ** ****** * **** *** ******* ****** ** ******* ***** **** ******** ****** ****** ** ***** ************ ************ *******

*** ****** ********* *********** ************** ***** ******* ** ********* **** *** ******* *********** ** ***** *** ****** ********** ** ** ***** ** **** ****** ***** *** ******* **** ******** ** ************** ** ********* ******* ***** ** ************ ****** ****** **** ** ***************** *** ********** *** ******* *********** ** ***** ** ******** ************** ** ************** *** ******* ***** ** **** ** ******* *** ****** ******* *********** ***** ** ********** ******* *** ***** **** ****** ** **** ******* *** ***** ******** ***** ** ***** *** ***********

*** ******** ** ***** *** ***** ** * **** ***************

** **** *** **** ******* ******** **** **** ** ****** *** **** ******** ****** ** *** ************** *** ** ****** ****** ***** ********* ** ******* ***** ************ ******** ********** ******* ****** ************** ****** ****** *** **** ***** ********** **** *** ******** ************ *** * ***** ******* *** ** *********** ********** ** ****** ***** ** ****** ******* **** ** ****** *** ******** *** ****** ********** ** ******* **** ** ******* ********** ************** ** ***************

*** **** *** ****** ** ****** ****** ** ******* ** ** ******** ********* ** ****** ** ***** ***************** *** ******* ******* *** ** **** **** ********* ** ***** ***** **** ** ********** ** **** **** ********** ***** *** ***** *************

** *** *** ****** ***** ************* ****** ********* ***** ******* ** ********* ** ****** ** ******** ************** ************** *** * ***** *********** ** ***** ***** ***** ********* ** *** ******** ** ***** ** * ******* ***** *** ****** *************** **** ******* ******** *** ***** *** ** ************** ***** *** **** *********** ****** ****** ***** ******** **** **** ** ******* ****** ****** * ****** *** **** ******* ***** **** ** ********* ** ******* ****** ******** ** * ****** ** * ***** ** ****** ********* ************* **** **** *** ****** ****** ***** ******* *** **** ********** ******* *** ** ** ********** **** **** ***** ******* ************* **** ** ****** ***** ** ******* ** ********** ** ******** ** **** ** *** *********** ****** ***** ** *********** ** **** ********

*** ** **** *******

*************** ** ********* ********** ** ********* *** ******* ************** ******* ******* ******* ********** ****** ****** ****** *** ** ********* *** ******* ***** ** ***** ******* ** ** **** ********* ** ****** ** ** ** ********* *********** **** ********** ********** ******* ******* ** ********* ***** ***************** ****** **** ** ******** ****** ******** ** ****** *** ******** **** ******* ***** ***** ******** ** ****** ** ******** ********** ** ** ********* ** *** **** ******** ** ***** ********* ****** ** ******** **** ** ******* **** ** ********* ** ********* ** ******** ***** **************** *** ******** ***** *** ********* ***** ******* ** **** ***** *** **** ***** ****** ********* ******* ******* ****** ******* **** ****** *** ***** ** ****** **********

** ******** ****** ******** **** ** **** ****** ********* ** ****** ** ****** ********* ** ************** **** ** ******** ******** **** ******* ***** ** **************** ****** ****** *** **** ******* **** *** ******* *** ** **** ** **********

***** ** **** ******* **** **** ** *************** ** ******* ***** ************** ** *** *** *** ***** ************** *** ** ***** ****** ****** * ***** *** ***** ********* ***** ** ********* ** ******* *** *********** ** ******* * **** ******** *** *********** ** ******* *** ******** ********** ** *********** **** *** ***********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles