En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Organisé par la FUGEA, Natagora et Natagriwal, le concours valorise, entre autres, l’élevage extensif en autonomie fourragère.

Les trois agriculteurs luxembourgeois ont été sélectionnés pour la qualité biologique de leurs prairies et la durabilité des systèmes mis en place dans leurs fermes. Ils seront récompensés à la Foire agricole de Libramont ce 31 juillet.

Face aux crises combinées du climat et de la biodiversité, face aux innombrables enjeux de sécurité alimentaire, de santé publique, d’environnement auxquels est confronté le secteur agricole, il est plus important que jamais de mettre en avant les agriculteurs exemplaires qui apportent des solutions concrètes et montrent qu’une transition agroécologique rentable et favorable à la nature est possible et existe déjà en Wallonie. C’est l’objectif du concours « Qu’elle est belle ma prairie ».

Les lauréats en province de Luxembourg

Installé jusqu’ici à Nassogne, Kevin Bodson a récemment repris la ferme de son grand-père à Izier (Durbuy). Immédiatement, il a transformé cet élevage de bleu blanc belge en élevage bio de limousines. Il explique : « Face aux sols épuisés par des années de culture de maïs et d’épeautre, j’ai remis en herbe les céréales pour reposer les sols, avec beaucoup de trèfle. J’ai également agrandi l’étable pour assurer une bonne aération, réduire les risques de maladies et augmenter le bien-être des animaux. »

Suite à un projet de restauration en partenariat avec Natagriwal, la prairie qu’il présente est aujourd’hui une prairie de haute valeur biologique, parcourue d’une bande d’arbres « comme avant ». Elle abrite des espèces typiques des prairies maigres de fauche et se démarque par ses couloirs de bois et de haies qui accueillent chevreuils, muscardins et divers oiseaux comme la pie-grièche écorcheur.

En 2012, Olivier Bailly décide, lui, de se lancer dans l’agriculture à Burtonville (Vielsalm) comme indépendant complémentaire. Dès le départ, il intègre la préservation de la nature à son projet. Parti de rien, ce charpentier de formation récupère et réaménage des prairies « qui ne valent rien » pour lancer un élevage bio de galloways. Il parvient ainsi à une totale autonomie fourragère. La prairie bocagère qu’il présente pour le concours accueille couleuvres et milans royaux. Elle abrite un verger, mais aussi de nombreuses plantes comme le vulpin, le brome mou, la véronique petit chêne, le lychnis fleur de coucou… Des arbres têtards entourent le ruisseau qui la traverse, et une mare couverte de glycéries y a été aménagée.

Quant à Daniel Lallemand, il pose ses valises à Samrée (La Roche-en-Ardenne) en 1992 et reprend la petite ferme familiale qui élève alors du blanc bleu conventionnel. Pour se faciliter le travail, il remplace le troupeau par du limousin puis, en 2010, passe en bio. Un choix qu’il regrette de ne pas avoir fait plus tôt ! « La diversité floristique de ma prairie de fauche submontagnarde la rend presque triste à faucher », explique Daniel. Sur ce site, on retrouve cinq légumineuses (trèfles, petit trèfle jaune, vesce, gesce, lotier), mais aussi diverses orchidées ainsi que la très rare et protégée bugle pyramidale. Citons également le rare papillon gazé qui profite des haies d’aubépines pour se nourrir et des nombreuses zones refuges pour s’abriter.

Dix lauréats ont été sélectionnés sur l’ensemble de la Wallonie sur base de la valorisation de leurs prairies pour leur élevage, mais aussi sur la qualité biologique des prairies présentées. Le gagnant sera présenté à la Foire agricole de Libramont et recevra un jeune bovin de la race de son choix pour sa ferme.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Organisé par la FUGEA, Natagora et Natagriwal, le concours valorise, entre autres, l’élevage extensif en autonomie fourragère.

Les trois agriculteurs luxembourgeois ont été sélectionnés pour la qualité biologique de leurs prairies et la durabilité des systèmes mis en place dans leurs fermes. Ils seront récompensés à la Foire agricole de Libramont ce 31 juillet.

********* *********** ** ********* ***** ****** * ********** ****** ** ***** ** *** *********** ** ***** ********* *************** ** * *********** *** ******** ** **** ***** ***** ** ******** *** ** *********** ** *************** ************ *** **** ********* *** *** ******* ** ******* ** ***** ** ************** ****** ***** ** ***** *** ********** **** ******* *** ***** **** ******** ** ******** ****** ********** ******* *********** **** ******* *** ***** ********** ******** *** ******* ** ******** ** ********* ** ********** *** ****************

***** ** ** ****** ** ************ ** *********** **** *********** ** ******* ******* ********* *** ************* *** ******* ** ***** ****** *********** ********* ******* ***** ********** ************* ************** **** ****** *** ******** ******** *** ******** ******* ** ****** ** ** ********* *** *** ******** ** **** ** ** ***** *** *********** *********** ********** ** ****** ******* ***** ** ************ ***********

** ***** ******* ****** ******** **** ** ** ****** **** *************** ** *********** ********** ***** ************ **************** **** ** ******** ** ******** ** ************* ** ** ****** ** *** ******* ***** ** ***** ** *********** ** ********* ********** ** *********** *** ******** *********** ** ****** ************ **** ****** ** ******** *** ** ********** ** ******** ***** ** *** ****** ********* ************ ** ******* ********* ******* ********* **** ** ******** ********* ********** ** ****** ******* **** ****** ** ******* **** ***** ** ********** ******* ***** ** ******* ** ***** **** ** ********** ***** ******* ** ******* ***** ** ********* *** ****** ******** ********* ** ******** *** ** ********* ** *** **** ******** ** ********** * * ***** ***********

***** ** ****** ********** ** **** *** ******* ** ******* *** ***************** ** **** ** ******* ** ****** ***** ********* *** ******* ***** ** ***** **** ************** **** ** ********* ** ******** ** ******** ** ******** *** ** ******** ***** ** ***** ***** ** **** ** ***** ******* ******** ** ** *** ***** **** **** *********** ********** ********** *********** ** ** ******* ** ****** ************** ** **** ******* ****** ** **************** ******** ******* *** ** ***** ** ******** **** ************* ********** ***** ******* ****** ****** ****** ******** **** ***** ******** ********** ***** *** ** ***** **** ** ********** ***** *********** ****** ********** ** **** ******** ***** *** ******* *** ***** ************** **** ** ******* ** *** ********** ***** ******* **** ************

*** ********* *** ***** ************** *** ************ ** ** ******** *** **** ** ** ************ ** ***** ******** **** **** ********* **** ***** *** ** ******** ********** *** ******** ************* ** ******* **** ********** ** ** ***** ******** ** ********* ** ******* ** ***** ***** ** ** **** ** *** ***** **** ** ******

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles