En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

1 Un groupe qui a parfaitement géré la pression du résultat

Roberto Martinez a longtemps répété que l’expérience engrangée dans les grands tournois était essentielle au développement d’une équipe. Cela vaut pour les Diables rouges, les Espoirs et évidemment pour les Red Flames. En ce sens, la seule qualification pour cet Euro était déjà un aboutissement en soi, surtout pour une nation qui n’a pas encore la prétention de pouvoir le remporter.

Le plus important était-il donc de participer ? Non, évidemment ! Les Red Flames sont entrées dans la compétition avec la conviction qu’elles étaient capables de déjouer les pronostics, même contre la France. Lundi soir, elles sont parvenues à remplir un objectif prédéfini, celui d’amener la Belgique pour la première fois dans un Top 8 européen. Une performance brillante que l’on ne qualifiera pas d’exploit mais plutôt d’historique pour la discipline. « Pour le football féminin en Belgique, pour chaque fille qui aimerait commencer à jouer : c’est un résultat que tout le monde citera en exemple », se réjouit le coach national. Un argument de plus pour un processus de professionnalisation qui se fait attendre chez nous ? Certainement.

Cet accomplissement ne doit toutefois pas freiner leur élan ! « Non, nous ne débouchons pas le champagne », assure Nicky Evrard, preuve que cet Euro n’est pas terminé pour les Flames. Car c’est en chassant inlassablement le résultat que la Belgique parviendra à se hisser au niveau des plus grandes nations, où la culture de la gagne est bien plus ancrée depuis des années. Ne plus se satisfaire de l’espéré ou de l’attendu, sauf quand celui-ci coïncide avec la plus haute marche du podium, à l’image de Nafissatou Thiam à Eugene. Vendredi, les Red Flames défieront la Suède avec le même état d’esprit que face à la France, en pensant que finalement, dans le football, même chez les femmes, tout est possible.

2 Nicky Evrard : l’importance d’une grande gardienne dans les grands tournois

C’est certainement ce que doit se dire Nicky Evrard (27 ans), décisive lors des trois matches de poules. Cet Euro aurait pu ne pas être le sien, puisqu’il y a quelques mois elle n’était encore que la numéro 2 derrière Justine Odeurs. Écartée puis réintégrée un cran plus bas dans la hiérarchie, cette dernière a finalement mis sa carrière internationale entre parenthèses en janvier dernier. Nicky Evrard, promue en octobre pour les matches contre le Kosovo et la Norvège, a saisi sa chance pour devenir la numéro 1 avant cet Euro, malgré la présence dans le noyau de Diede Lemey, élue meilleure gardienne en Italie avec Sassuolo !

On ne se focalisera pas uniquement sur les deux penalties arrêtés contre l’Islande et la France, car la nouvelle gardienne de Louvain a fait bien plus que ça dans cet Euro. Derrière une défense souvent mise à l’épreuve, Nicky Evard a eu plusieurs fois l’occasion de se mettre en évidence, préservant les chances de son équipe face à l’Islande et la France, avant d’écœurer les attaquantes italiennes lundi soir. « C’est un sentiment fou, c’est sûrement le meilleur moment de ma carrière. » Certainement, dirons-nous.

À côté de ses performances, Nicky Evrard s’est aussi illustrée par son tempérament. Une personnalité forte, affirmée désormais, dans un groupe en manque de leaders. Lundi, elle a même réussi à l’intox à transformer un corner en coup de pied de but devant des Italiennes désabusées. Malice et expérience pour la Flandrienne qui sera -on n’en doute pas- une nouvelle fois très importante vendredi soir.

3 Derrière les individualités, la Belgique s’est trouvé un collectif

Avant l’Euro, les Flames plaçaient beaucoup d’espoirs en Tessa Wullaert et Janice Cayman, les deux plus expérimentées du groupe, ainsi qu’en Tine De Caigny, meilleure buteuse des qualifications de ce championnat d’Europe (12 buts). Sans démériter, loin de là, ces trois joueuses ont traversé cette phase de poules avec un pas parfois hésitant : discrète contre l’Islande, Wullaert est montée en puissance à son rythme, tandis que Cayman a profité d’un duel franco-belge qu’elle attendait avec impatience pour lancer son Euro. De Caigny, elle, a libéré toute la frustration qu’elle avait en elle lundi contre l’Italie.

Ce qui a marqué les esprits, c’est la force d’un collectif que l’on pensait trop dépendant de certaines individualités. Forcément, entre des joueuses professionnelles et d’autres qui doivent composer avec leur métier en dehors des terrains, le fossé s’était tout de même creusé. « Mais on a joué en équipe, digne d’un vrai collectif. Nous avons puisé dans nos réserves », souligne encore Nicky Evrard. Mentalement vulnérables dans les moments décisifs, les Flames ont parfois souffert par le passé. Mais à l’Euro, leur visage a changé. Elles tirent désormais toutes dans le même sens et peuvent aujourd’hui espérer déplacer des montagnes.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

* ** ****** *** * ************ ****** ** ******** ** *********

******* ******** * ********* ********* *** *************** ********** **** *** ****** ******** ****** *********** ** ************** ******* ******** **** **** **** *** ******* ******* *** ******* ** *********** **** *** *** ******* ** ** ***** ** ***** ************* **** *** **** ****** ****** ** ************* ** **** ******* **** *** ****** *** ***** *** ****** ** *********** ** ******* ** **********

** **** ********* ********* **** ** ***************** **** ****************** *** *** ****** **** ******** **** ** ************ **** ** ********** ********** ******** ******** ** ******** *** *********** ***** ****** ** ******* ***** ***** ***** **** ********* ** ******* ** ******** ************ ***** ********** ** ******** **** ** ********* **** **** ** *** * ********** *** *********** ********* *** ****** ** ********** *** *********** **** ******* ************** **** ** *********** ************ ** ******** ******** ** ********* **** ****** ***** *** ******** ********* ** ************ ******* ** ********* *** **** ** ***** ****** ** **************** ** ******** ** ***** ********* ** ******** ** **** **** ** ********* ** ******************** *** ** **** ******** **** *********** *************

*** *************** ** **** ********* *** ******* **** ************ ************ **** ** *********** *** ** ****************** ****** ***** ******* ****** *** *** **** ******* *** ******** **** *** ******* *** ******* ** ******** ************** ** ********* *** ** ******** ********** ** ** ****** ** ****** *** **** ******* ******** *** ** ******* ** ** ***** *** **** **** ******* ****** *** ******** ** **** ** ********** ** ************ ** ** ************ **** ***** ******** ********* **** ** **** ***** ****** ** ******* ** ********* ** ********** ***** ** ******* ********* *** *** ****** ********** ** ****** **** ** ***** ***** ********** *** **** ** ** ******* ** ******* *** *********** **** ** ********* ***** **** *** ******* **** *** *********

* ***** ************* ************** ******* ****** ********* **** *** ****** ********

******* ************ ** *** **** ** **** ***** ****** *** ***** ********* **** *** ***** ******* ** ******* *** **** ****** ** ** *** ***** ** ***** *********** * * ******** **** **** ********** ****** *** ** ******* * ********* ******* ******* ********* **** ************* ** **** **** *** **** ** ************ ***** ********* * ********** *** ** ********* ************** ***** ************ ** ******* ******** ***** ******* ****** ** ******* **** *** ******* ****** ** ****** ** ** ********* * ***** ** ****** **** ******* ** ******* * ***** *** ***** ******* ** ********* **** ** ***** ** ***** ****** ***** ********* ********* ** ****** **** ***************

** ** ** ********** *** ********** *** *** **** ********* ********* ****** *********** ** ** ******* *** ** ******** ********* ** ******* * **** **** **** *** *** **** *** ***** ********* *** ******** ******* **** ** ************* ***** ***** * ** ********* **** ************ ** ** ****** ** ********** *********** *** ******* ** *** ******* **** ** *********** ** ** ******* ***** ************* *** *********** ********** ***** ***** *************** ** ********* **** ******* ********* ** ******** ****** ** ** ****************** ************* ************

** ****** ** *** ************* ***** ****** ******* ***** ********** *** *** ************* *** ************* ****** ********* *********** **** ** ****** ** ****** ** ******** ****** **** * ***** ******* ** ********* ** *********** ** ****** ** **** ** **** ** *** ****** *** ********** ************* ****** ** *********** **** ** *********** *** **** *** ****** ***** **** *** ******** **** ***** ********** ******** *****

* ********* *** **************** ** ******** ******* ******* ** *********

***** ********* *** ****** ********** ******** *********** ** ***** ******** ** ****** ******* *** **** **** *************** ** ******* ***** ******* **** ** ******* ********* ******* *** ************** ** ** *********** ********** *** ****** **** ************ **** ** **** *** ***** ******** *** ********* ***** ***** ** ****** **** ** *** ******* **************** ********* ****** ************ ******** *** ******* ** ********* ** *** ******* ****** *** ****** * ******** ****** **** ************ ********* ********* **** ********** **** ****** *** ***** ** ******* ***** * ******** ***** ** *********** ********* ***** ** **** ***** ****** ***********

** *** * ******* *** ******** ******* ** ***** ****** ********* *** ****** ******* **** ********** ** ********* **************** *********** ***** *** ******** **************** ** ********** *** ******* ******** **** **** ******* ** ****** *** ********* ** ****** ********** **** ** ***** ******** ************ ** * ***** ** ******** ***** ****** **** ********** **** ***** ****** **** *** ****************** ******** ****** ***** ******* *********** ************ **** *** ******* ********** *** ****** *** ******* ******** *** ** ******* **** ** ********* **** ****** * ******** ***** ****** ********** ****** **** ** ***** **** ** ******* ************* ******** ********* *** **********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles