En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil

Feu vert au réaménagement piéton boulevard de Waterloo et avenue de la Toison d’Or

Le projet de départ a été modifié pour mieux répondre aux demandes formulées lors de la concertation. Après validation des communes et concertations avec les commerçants, les plans modifiés ont été introduits et le permis vient d’être accordé.

Le projet de réaménagement conçu par les bureaux d’architectes Fortier et Polo a fait l’objet dès 2018 d’une intense concertation préalable avec les habitants, les propriétaires des commerces et hôtels mais aussi avec l’ensemble des communes impliquées. En mai 2019, la demande de permis a ainsi pu être introduite. Ce dialogue et cette concertation se sont poursuivis à l’issue de l’enquête publique qui s’est déroulée en février 2021.

À l’issue de ces rencontres, les plans ont été modifiés pour répondre au mieux aux demandes formulées lors de la concertation. Ils sont aujourd’hui validés avec l’obtention du permis d’urbanisme.

«   Cela n’a pas été facile, les obstacles depuis que j’ai présenté le projet en avril 2019 ont été nombreux, mais nous avons tenu bon   !   », commente, dans un communiqué, Pascal Smet (Vooruit), secrétaire d’État en charge de l’Urbanisme. «   C’est un véritable changement qui va s’opérer dans cette zone. La ville de demain va prendre forme. Priorité aux piétons et aux cyclistes. Avec ce projet, nous allons basculer vers la ville à taille humaine. Cette artère dédiée aux commerces de luxe a droit à un réaménagement de haut standing. C’est aussi une question d’attractivité de notre Région au niveau national et international. Le permis d’aujourd’hui est le fruit d’une concertation aussi intense que discrète avec les propriétaires des commerces, hôtels et parking et les trois communes concernées. Le projet est aujourd’hui mûr pour être mis en œuvre grâce à la collaboration nouée entre la Région et Beliris. Avec Schuman et la place Royale, c’est tout le quartier qui s’apprête à être reconfiguré.   »

«   Nous aboutissons, après plusieurs années de concertation, à un projet de qualité qui fait, je pense, la synthèse des intérêts   », ajoute pour sa part le ministre-président Rudi Vervoort (PS. «   Rendre l’espace aux piétons était un chemin assez logique pour l’une des artères les plus larges et les plus fréquentées de Bruxelles. La qualité de l’espace public, la déambulation piétonne, l’accessibilité et le dynamisme de l’activité commerciale ont été au cœur de nos préoccupations.   »

Elke Van den Brandt (Groen), ministre des Travaux publics conclut. «   Après une très longue concertation, je suis vraiment heureuse de voir que ce projet est en passe d’aboutir. L’avenue de la Toison d’or est une artère très importante pour l’attractivité et l’économie bruxelloise. Ce projet va permettre de donner beaucoup plus d’espaces à ses clients, ses visiteurs et ses habitants. En transformant cette autoroute urbaine intraversable en boulevard urbain accueillant, la nouvelle Toison d’Or va aussi rapprocher le haut et le bas de la ville.   »

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale