En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Depuis plusieurs mois, les habitants de la rue Grande n’en peuvent plus. Habituellement paisible et calme, ce quartier de la ville de Houyet se retrouve désormais envahi massivement par des rats. « Depuis 15 jours, voire un mois, c’est devenu vraiment massif », nous confie Germain. « Ils sont nombreux, de toutes les tailles et partout : que ce soit ici, ou de l’autre côté de la rue. » L’invasion est à un tel point qu’il se voit obligé de fermer ses portes. « Je ne peux plus garder ma porte ouverte », nous explique-t-il. « Sinon, ils viennent à l’intérieur de la maison pour prendre la nourriture du chien. Mon jardin est rempli de trous. »

Une situation qui s’étend à l’entièreté de la rue, comme nous le confirme quelques mètres plus loin Patricia. « Depuis le début du printemps, ça n’arrête pas », appuie la Houyétoise. « On les a aperçus traverser le jardin et faire sans cesse des allers-retours. On a installé une caméra dans notre abri de jardin pour voir si des renards venaient pour manger nos poules et là, on s’est aperçu qu’il y en avait une dizaine. »

Et l’invasion ne s’est pas limitée à la rue Grande. En effet, à quelques kilomètres de là, nous retrouvons Florence, habitante de la rue Saint-Roch depuis quatre ans. « Quand j’ai emménagé, j’avais déjà observé des rats, mais jamais à ce point-là », avance-t-elle. « Un soir, je voulais profiter de mon balcon, mais je n’ai pas pu parce que je les entendais monter. Sur une journée, il m’est déjà arrivé d’en tuer une vingtaine. »

« Jamais de réponse »

Se sentant débordés, les habitants ont donc été nombreux à se tourner vers la Commune, dans l’espoir d’une réponse et avec diverses fortunes. « J’ai envoyé un mail à la bourgmestre, mais je n’ai jamais eu de réponse », déplore Florence. Même son de cloche pour Patricia. « On a contacté le service des Travaux, mais on n’a jamais eu de réponse » déclare-t-elle. « Il est temps de faire quelque chose. »

Germain, de son côté, s’est vu proposer une solution. « Je suis allé au service des Travaux, où on m’a donné des petits sacs de poison », raconte-t-il. « Ça a fonctionné au bout de 30 minutes et mon voisin a fait pareil. Mais ils sont quand même revenus, c’était comme s’ils s’étaient habitués. »

« Les inondations »

Houyet étant touché par les inondations de l’année dernière, plusieurs habitants suspectent cet événement comme étant à l’origine de l’invasion. « Une surpopulation, je dirai que je l’ai remarquée depuis les inondations », explique Florence. « Je pense aussi que les inondations ont eu un rôle parce qu’avant, il n’y en avait pas autant. C’est comme si les inondations les avaient tous remontés de ce côté-ci de la Lesse. »

Contactée par nos soins, la commune de Houyet a avoué être au courant du problème. Cependant, elle indique ne pas pouvoir faire grand-chose d’autre pour venir en aide aux habitants que de fournir les sacs de poison. Elle signale qu’une prochaine campagne de dératisation est prévue au mois de septembre.

F.M.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

****** ********* ***** *** ********* ** ** *** ****** ****** ******* ***** ************** ******** ** ****** ** ******** ** ** ***** ** ****** ** ******** ********** ****** *********** *** *** ***** ************** ** ****** ***** ** ***** ******* ****** ******** *************** **** ****** ******** *********** **** ********* ** ****** *** ******* ** ************** *** ** **** **** ** ** ********* ****** ** ** ************ ************ *** ** ** *** ***** ******* ** **** ******* ** ****** *** ******* ********** ** **** **** ****** ** ***** **************** **** ************** ************** *** ******** ** ************** ** ** ****** **** ******* ** ********** ** ****** *** ****** *** ****** ** **************

*** ********* *** ********** ** *************** ** ** **** ***** **** ** ******** ******** ******* **** **** ********* ************** ** ****** ** ********** *** *********** ************ ****** ** ************ ********** *** * ******** ********* ** ****** ** ***** **** ***** *** *************** ** * ********* *** ******* **** ***** **** ** ****** **** **** ** *** ******* ******** **** ****** *** ****** ** **** ** ******* ******* ******* * ** ***** *** ****************

** ************ ** ******* *** ******** ** ** *** ******* ** ****** ** ******** *********** ** **** **** ********** ********* ********* ** ** *** ********** ****** ****** **** ************* ****** *********** ********* ****** ******** *** ***** **** ****** ** ** ****************** ************** ********** ***** ** ******* ******** ** *** ******* **** ** ****** *** ** ***** *** ** *** ********* ******* *** *** ********* ** ******* ****** ******* ****** **** *** ******************

************** ** ****************

** ******* *********** *** ********* *** **** ***** ******** ** ** ******* **** ** ******** **** ********** ******* ******** ** **** ******** ********* ************** ******* ** **** ** ** ************ **** ** ****** ****** ** ** ***************** ******** ********* ***** *** ** ****** **** ********* ********** * ********* ** ******* *** ******** **** ** ***** ****** ** ** **************** **************** ********** *** ***** ** ***** ******* **************

******** ** *** ******* ******* ** ******** *** ********* ********** **** ***** ** ******* *** ******** *** ** ***** ****** *** ****** **** ** *************** ************* *********** * *********** ** **** ** ** ******* ** *** ****** * **** ******* **** *** **** ***** ***** ******** ********** ***** ******* ************ ******************

*********** *******************

****** ****** ******* *** *** *********** ** ********** ********** ********* ********* ********** *** *********** ***** ****** ** *********** ** ************* *********** ************** ** ***** *** ** ****** ********** ****** *** ******************** ******** ********* ********** ***** ***** *** *** *********** *** ** ** ***** ***** *********** ** ***** ** ***** *** ******* ******* ***** ** *** *********** *** ******* **** ********* ** ** ********* ** ** **************

********** *** *** ****** ** ******* ** ****** * ****** ***** ** ******* ** ********** ********** **** ******* ** *** ******* ***** *********** ********* **** ***** ** **** *** ********* *** ** ******* *** **** ** ******* **** ******* ******** ********* ******** ** ************* *** ******* ** **** ** **********

****

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles