En ce momentChangements ce 1r décembreDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil

Tour de France Femmes: Lorena Wiebes remporte la 1ère étape au sprint

Elle a devancé Marianne Vos au sprint.

La première étape du nouveau Tour de France de cyclisme féminin a été enlevée dimanche sur les Champs-Élysées par la Néerlandaise Lorena Wiebes (Team DSM). Elle a imposé sa pointe de vitesse dans un sprint massif. Sa compatriote Marianne Vos (Jumbo-Visma) a fini en 2e position. Lotte Kopecky (SD Worx) s’est classée 3e.

Wiebes; qui enlève son 16e succès de l’année, endosse le premier maillot jaune de leader de l’épreuve et possède grâce aux bonifications 4 secondes d’avance sur Vos et 6 sur Kopecky. Wiebes est aussi en tête au classement du maillot vert avec 70 points pour 60 à Kopecky et 55 à Vos.

Les 144 coureuses (24 équipes de six) originaires de 25 pays (9 Belges) s’étaient élancées de la Tour Eiffel. Elles ont ensuite effectué onze tours d’un circuit tracé le long de la plus belle avenue du monde pour un total de 81,6 km.

Le premier moment fort de l’étape se situa avec le premier sprint intermédiaire situé en Haut des Champs-Élysées au km 34,8. Vos s’est offert les 25 points pour le maillot vert devant Wiebes et l’Australienne Alexandra Manly. La quatrième place a rapporté 15 points à Lotte Kopecky.

La Française Pauline Allin en profita pour se lancer à l’attaque. Sa tentative ne prit jamais une réelle ampleur face au peloton qui lui accorda 34 secondes avant de la contrôler. L’Australienne Henrietta Christie effectua le jump et s’associa à Allin pour tenter de résister au peloton mais le second sprint intermédiaire (km 55.2) mit fin à leurs espoirs. Lotte Kopecky fit l’effort nécessaire pour s’offrir les 25 points dans ce sprint devant Manly et l’Italienne Maria Giulia Confalonieri.

Là encore, le ralentissement après le sprint fut mis à profit par la Néerlandaise Femke Markus et la Norvégienne Anne Dorthe Ysland. Elles faussèrent compagnie au peloton et furent bientôt rejointes par la Polonaise Marta Lach.

Les premiers points du classement de la montagne au sommet des Champs (4e catégorie) sont revenus à Markus (2 points) qui endossera le premier maillot à pois.

Après le regroupement, ce fut ensuite au tour de la vice-championne de France Gladys Verhulst de passer à l’offensive à 20 km de la ligne d’arrivée. Son avance monta jusqu’à 50 secondes et était encore de 33 secondes à un tour de l’arrivée. La jonction s’opéra néanmoins à 2,3 km de la banderole finale. Le sprint devenait inévitable.

Un abandon a marqué cette première étape celui de notre compatriote Alana Castrique (Cofidis), victime d’une chute.

La 2e étape, lundi, mènera les coureuses de Meaux à Provins sur la distance de 136,4 km.

Le Tour de France Femmes s’achèvera dimanche prochain au sommet de la Super Planche des Belles Filles après 8 étapes, sans contre-la-montre, et un parcours long de 1.033,6 km.

Après une première édition en 1955, il avait fallu attendre 1984 pour revoir un Tour féminin. Il ne dura que l’espace de six éditions jusqu’en 1989. Le Tour cycliste féminin, sans lien avec le Tour de France ou ASO, vit le jour en 1992 et devint en 1999 la Grande Boucle féminine internationale. Elle prit fin en 2009. À partir de 2014 La Course by le Tour, créée par ASO, vit les femmes revenir sur les routes du Tour le temps d’une journée. C’est donc une véritable renaissance que coureuses vivent cette année.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale