En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

C’est beau, une équipe qui gagne ! Depuis 14 ans maintenant, les relayeurs belges du 4 x 400 m continuent d’épater la galerie en multipliant les exploits. Ce dimanche, aux Mondiaux d’Eugene, ils ont ajouté une 15e médaille- de bronze - à leur palmarès d’ogres, la deuxième de l’année après celle – en or, celle-là - conquise en mars aux Mondiaux en salle de Belgrade. Ceux qui pensaient que la douloureuse expérience des Jeux de Tokyo, cette deuxième quatrième place olympique consécutive, allait les abattre en sont aujourd’hui pour leurs frais.

Louper ce podium au Japon n’a, c’est vrai, pas été facile à digérer, surtout pour les trois frères Borlée. Tous ont dû panser leurs plaies psychologiques. Le plus jeune, Dylan, a même été à deux doigts de tout arrêter. Mais ils sont finalement repartis pour un tour et doivent s’en féliciter aujourd’hui.

Cette équipe des Belgian Tornados a été remarquable à Eugene. Avec les années qu’elle a derrière elle, on la sent aujourd’hui en pleine maturité, malgré l’âge avancé du capitaine – 34 ans – qui a déjà fait tellement de tours de piste qu’on comprendrait qu’il en attrape le vertige. Dans les milieux du 400 m, la longévité de Kevin Borlée est montrée en exemple. Personne ne court depuis aussi longtemps que lui.

Au début de l’aventure du relais, celui-ci n’aurait sans doute pas survécu sans lui et son frère Jonathan. Les jumeaux Borlée étaient la locomotive indispensable du 4 x 400 m. Ils l’étaient tellement qu’ils devaient inévitablement disputer série et finale lors de chaque championnat, sans oublier leur épreuve individuelle.

Depuis l’Euro 2018 de Berlin, les choses ont un peu changé. Aujourd’hui, Jacques Borlée peut parfois se permettre de laisser un de ses jumeaux au repos, une fois même les deux. Parce que derrière, les « petits frères » de Kevin et Jo ont grandi et arrivent à maturité (Dylan Borlée, Julien Watrin), se frayent un passage (Alexander Doom) ou sont bourrés de talent, même s’ils devraient parfois mieux l’utiliser (Jonathan Sacoor) ! Avec cette équipe, le coach sait qu’il peut partir à la guerre.

A leur palmarès, ils ont déjà accroché des podiums dans tous les grands championnats (Mondiaux en plein air et en salle, Euros en plein air et en salle, Relais mondiaux). Seule manque l’onction olympique. Pourquoi ? « Parce qu’on ne contrôle pas la concurrence », dit Kevin Borlée. Celle-ci a toujours été un peu plus forte aux Jeux qu’ailleurs, même quand les Tornados ont battu le record de Belgique.

Ce petit goût d’inachevé, ils pourraient s’en débarrasser dans deux ans à Paris quand on voit la rage qu’ils ont mise pour monter sur l’ « autre » plus grand podium, ce dimanche. Ce n’est plus un mirage. C’est un très beau défi. Ce pourrait être une très belle histoire.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

******* ***** *** ******* *** ***** * ****** ** *** *********** *** ********* ****** ** * * *** * ********** *********** ** ******* ** *********** *** ********* ** ********* *** ******** *********** *** *** ******* *** *** ********** ** ****** * ** **** ********* ********** ** ********* ** ********** ****** ***** *** ** *** ********* * ******** ** **** *** ******** ** ***** ** ********* **** *** ********* *** ** *********** *********** *** **** ** ****** ***** ********* ********** ***** ********* ************* ****** *** ******* ** **** ************* **** ***** ******

****** ** ****** ** ***** ****** ******* ***** *** ***** ****** ** ********* ******* **** *** ***** ******* ******** **** *** *** ****** ***** ****** *************** ** **** ****** ****** * ***** ***** ** **** ****** ** **** ********* **** *** **** ********** ******** **** ** **** ** ******* ****** ********** **************

***** ******* *** ******* ******** * ***** *********** ** ******* **** *** ******* ********* * ********* ***** ** ** **** ************* ** ****** ********** ******* ******** ******* ** ********* *** ** *** *** *** * ****** **** ********* ** ***** ** ***** ******* ************ ******* ** ******* ** ******** **** *** ******* ** *** ** ** *********** ** ***** ******* *** ******** ** ******** ******** ** ***** ****** ***** ********* *** ****

** ****** ** ************ ** ******* ******** ********** **** ***** *** ******** **** *** ** *** ****** ********* *** ******* ******* ******** ** ********** ************* ** * * *** ** *** ************ ********* ******** ******** *************** ******** ****** ** ****** **** ** ****** ************ **** ******* **** ******** *************

****** ******** **** ** ******* *** ****** *** ** *** ******** ************** ******* ******* **** ******* ** ********* ** ******* ** ** *** ******* ** ****** *** **** ***** *** ***** ***** *** ********** *** ** ****** ******* ** ** ***** ** ** *** ****** ** ******** ** ********* ****** ******** ****** ******** ** ******* ** ******* ********** ***** ** **** ******** ** ******* ***** ******* ********* ******* ***** ************ ********* ******* * **** ***** ******** ** ***** **** ******* **** ****** ** ** *******

* **** ********** *** *** ****** ********* *** ******* **** **** *** ****** ************ ********* ** ***** *** ** ** ****** ***** ** ***** *** ** ** ****** ****** ********** ***** ****** *********** ********** ******** * ** ***** ******* ** ********* *** ** *********** *** *** ***** ******** ******** * ******** ***** ** *** **** ***** *** **** ************** ***** ***** *** ******** *** ***** ** ****** ** *********

** ***** ***** ************** *** ********** ****** ************ **** **** *** ** ***** ***** ** **** ** **** ******** *** **** **** ****** *** **** ** ***** ** **** ***** ******* ** ********* ** ******* **** ** ******* ******* ** ***** **** ****** ** ******** ***** *** ***** ***** *********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles