En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil

Le videur du bar El Café, à Ixelles, fait appel de sa condamnation pour viol

Un employé du bar El Café à Ixelles, condamné pour le viol d’une cliente en juin, a fait appel de sa condamnation, a indiqué la RTBF. Une information qui a été ensuite confirmée par maître Caroline Poiré, l’avocate de la partie civile.

Le tribunal correctionnel de Bruxelles avait condamné l’homme, un videur du café, à une peine de prison effective de 50 mois pour avoir prétendument forcé une cliente de 20 ans à une fellation dans les toilettes.

El Café, tout comme le café Waf d’Ixelles, est entré dans le collimateur de la justice après que plusieurs personnes aient déclaré avoir été victimes de vices commis par un ou plusieurs employés des bars et restaurants de la zone étudiante de Bruxelles au cimetière d’Ixelles. Selon les histoires qui circulent sur les médias sociaux, l’homme aurait drogué puis violé les clients dans les toilettes du bar. Le procureur général a ouvert une enquête sur les faits, dans laquelle deux suspects ont été récemment interrogés.

Entre-temps, un autre employé du El Café, un videur, a dû répondre de viol devant le tribunal pénal. L’homme de 45 ans a nié les faits mais le tribunal correctionnel de Bruxelles a jugé fin juin qu’il était établi qu’en mars 2019, il avait poussé une jeune femme dans les toilettes de l’établissement, où il l’a forcée à pratiquer une fellation. La victime avait déposé une plainte après l’événement et le quadragénaire avait été identifié grâce à une analyse ADN.

de videos

L’homme a été condamné à une peine de prison effective de 50 mois et a également dû verser à la victime 8 500 euros de dommages et intérêts. L’homme a maintenant fait appel de ce verdict.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo