En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil

Flotte de Lime à Bruxelles: ses nouvelles trottinettes sont plus performantes

Lime renouvelle sa flotte avec 2.200 nouvelles trottinettes partagées à Bruxelles. Le dernier modèle, La Gen 4, est le plus abouti du marché de la micromobilité, conçu par ses propres ingénieurs.

Lime continue son développement en Belgique avec le renouvellement à partir de cette semaine de sa flotte de trottinettes en libre-service à Bruxelles. Lime confirme ainsi son ancrage local et une présence continue depuis 2018, en apportant un service complémentaire aux transports publics bruxellois, durable et responsable grâce à sa technologie de pointe permettant une utilisation sécurisée et respectueuse de l’espace public.

De nouvelles batteries, deux fois plus performantes

Les trottinettes Gen4 sont équipées à Bruxelles de nouvelles batteries amovibles, très prometteuses. Deux fois plus d’autonomie avec des recharges de batterie deux fois moins fréquentes : telles sont les performances de la nouvelle batterie « B40 » de Lime. Leur capacité de charge est deux fois supérieure à celles des précédentes pour permettre à Lime d’atteindre des performances uniques sur le marché. Les tests menés à Anvers depuis le printemps ont montré que les utilisateurs avaient pu parcourir deux fois plus de distance par recharge qu’avec une batterie classique.

Avec des véhicules rechargés plus longtemps, Lime peut réduire le nombre d’interventions des équipes opérationnelles, qui travaillent au quotidien dans les rues des villes de Bruxelles et Anvers pour remplacer les batteries vides, et qui circulent dorénavant de plus en plus en vélo cargo électrique. Cela réduit ainsi l’empreinte environnementale des opérations.

Sécurité et stationnement pour des usages respectueux de l’espace public

Lime met en place des mesures strictes et innovantes pour faire de la sécurité et des usages respectueux de l’espace public ses premières priorités : pour garantir un bon stationnement, Lime mise sur une innovation technologique qui empêche les usagers de garer leurs vélos et leurs trottinettes hors des zones de stationnement qui seront prochainement matérialisées par un marquage au sol dans toutes les communes ayant exprimé le souhait d’un parking plus encadré. Il existe d’ores et déjà des « no parking zones » où le stationnement est rendu matériellement impossible pour l’utilisateur. Des zones à vitesse limitée, où la vitesse de la trottinette est bridée à 10km/h sont mises en place dans des zones piétonnes comme la rue Neuve ou la chaussée d’Ixelles.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo