En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

Depuis ce lundi, Julien, Alexandre et Manuella parcourent les couloirs du cercle d’histoire de la bibliothèque universitaire à Louvain-la-Neuve. Ils rangent, nettoient, trient les nombreux travaux généalogiques d’une figure de la commune, à savoir les ressources d’Edgard Haulotte (dont les arrière-grands-parents possédaient la plus vieille maison de la commune, encore debout aujourd’hui).

Toutes ces petites missions, ces jeunes les effectuent dans le cadre de l’opération Été Solidaire, lancée en 1994 par la commune d’Ottignies-Louvain-la-Neuve. Durant tout l’été, quarante adolescents vont pouvoir réaliser des travaux en tout genre dans leur environnement proche, comme repeindre des bâtiments ou faire du rangement au Centre sportif local intégré (CSLI). « Son objectif est de favoriser l’apprentissage de la citoyenneté chez les jeunes et de rapprocher les générations, tout en procurant une première expérience de travail », explique Benoît Jacob, l’échevin de la jeunesse.

En effet, difficile de trouver un travail quand on n’a pas atteint la majorité. Les entreprises, comme les commerces de la grande distribution refusent les jeunes en dessous de 18 ans pour ne pas prendre le risque en cas, notamment, de maniement d’argent. Pour Été Solidaire, les ados peuvent déposer leur C.V. dès 15 ans, et l’opération est valable jusqu’à 21 ans. Ils sont engagés sous contrat d’occupation étudiant pendant une période de 10 jours ouvrables. L’opération se déroule durant les deux mois de vacances d’été.

13,50 € de l’heure !

De plus, le salaire est attractif : la Région wallonne finance à son échelle à hauteur de 7 € net comme salaire horaire, complété par la Ville. « La commune y va de son petit complément. Nous apportons de quoi monter le salaire horaire à 13,50 €, ce qui est non-négligeable surtout quand on a 15 ans », poursuit l’échevin.

Sur les 40 jeunes inscrits, 34 d’entre eux collaboreront avec des ASBL comme l’AMO (services d’actions en milieu ouvert) La Chaloupe, la ferme équestre, les bibliothèques publiques ou le Royal Ottignies Sport. Les six derniers travailleront en compagnie du service travaux de la ville dans le cadre des inondations, qui avaient enseveli le centre-ville en juillet 2021. « Cette action vise à impliquer les jeunes dans la valorisation, l’amélioration et l’embellissement des quartiers et de leur environnement, ainsi qu’à développer le sens de la citoyenneté et de la solidarité vis-à-vis des personnes défavorisées ou en difficulté, comme les personnes âgées ou démunies », conclut Benoît Jacob.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

****** ** ****** ******* ********* ** ******** ********** *** ******** ** ****** ************ ** ** ************* ************* ** ***************** *** ******** ********** ****** *** ******** ******* *************** ******* ****** ** ** ******** ** ****** *** ********** ********** ******** ***** *** *********************** ************ ** **** ******* ****** ** ** ******** ****** ****** ***************

****** *** ******* ********* *** ****** *** ********** **** ** ***** ** ************** ***** ********** ******* ** **** *** ** ******* ******************************* ****** **** ********** ******** *********** **** ******* ********* *** ******* ** **** ***** **** **** ************* ******* ***** ********* *** ********** ** ***** ** ********* ** ****** ******* ***** ********* ******* *********** ******** *** ** ********* ***************** ** ** ************ **** *** ****** ** ** ********** *** ************** **** ** ********* *** ********* *********** ** **************** ******** ******* ****** ************ ** ** *********

** ****** ********* ** ******* ** ******* ***** ** ***** *** ******* ** ********** *** ************ ***** *** ********* ** ** ****** ************ ******** *** ****** ** ******* ** ** *** **** ** *** ******* ** ****** ** **** ********** ** ********* *********** **** ***** ********** *** **** ******* ******** **** **** **** ** **** ** ************** *** ******* ********** ** **** *** **** ******** **** ******* ************** ********* ******* *** ******** ** ** ***** ********** ************** ** ******** ****** *** **** **** ** ******** **********

************** ** ****************

** ***** ** ******* *** **************** ** ******* ******** ******* ** *** ******** ** ******* ** ********** *** ***** ******* ******** ********** *** ** ****** ********** ******* * ** ** *** ***** ************ **** ********* ** **** ****** ** ******* ******* ** *************** ** *** *** **************** ******* ***** ** * ** ************ ******** *************

*** *** ** ****** ********* ** ********* *** ************* **** *** **** ***** ******* ********* *********** ** ****** ******* ** ********* ** ***** ********** *** ************** ********* ** ** ***** ********* ****** *** *** ******** ************* ** ********* ** ******* ******* ** ** ***** **** ** ***** *** ************ *** ******* ******** ** ************ ** ******* ***** ************* ****** **** ** ********* *** ****** **** ** ************* ***************** ** ****************** *** ********* ** ** **** ************** ***** ******* *********** ** **** ** ** ************ ** ** ** *********** ********** *** ********* ************** ** ** ************ ***** *** ********* ******* ** ****************** ******* ******* ******

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles