En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

« Un cadeau de Noël en juillet » : les membres de Dottignies emploient ces mots pour qualifier la venue de Dorian Dervite. Il est vrai que son CV a de quoi faire rêver tous les coaches en Belgique. Il a notamment évolué au LOSC, à Tottenham, Bolton ou encore Villareal. « Il a côtoyé du beau monde comme Luka Modric, Gareth Bale ou encore Harry Kane à Tottenham », précise Hicham Zahid, manager du RDS. « Il a aussi été repris en sélection française dans les équipes d’âge. »

Le défenseur central de 34 ans faisait partie la saison dernière du noyau du RAEC Mons en D3A ACFF. Il n’y a pas laissé une grande empreinte à cause de différentes circonstances. « Il n’a pas beaucoup joué car il s’est occasionné une blessure. Il a ensuite trouvé un nouvel emploi en tant que manager. Il avait un rythme de quatre à cinq entraînements par semaine avec l’équipe montoise. Il n’était plus en mesure de répondre à chaque fois présent, en raison de ses nouvelles obligations professionnelles. » Désireux de continuer la pratique du football, Dorian Dervite n’était pas contre l’idée d’atterrir dans un club amateur et se consacrer plus à sa vie de famille.

Citoyen de Templeuve

Les dirigeants de Dottignies ont sauté sur cette occasion. « Il fallait être fou pour passer à côté d’une telle opportunité », dit Hicham Zahid. « Il habite à Templeuve, et donc pas loin du stade. J’ai remarqué que nous avions beaucoup de connaissances en commun. Je connais bien la personne avec qui il travaille. Je connais aussi William Dutoit, le gardien de but, qui est son meilleur ami. Nos discussions avec Dorian ont commencé il y a au moins trois mois. J’ai tout de suite ressenti un bon feeling humain avec lui. Il arrive en plus avec beaucoup d’humilité. Il vient pour s’entraîner et m’a précisé qu’il ne fallait pas le convoquer le week-end si cela n’était pas nécessaire. » Son expérience n’en restera pas moins un atout précieux pour la saison à venir.

Le noyau de Dottignies était déjà complet avant son arrivée mais Pascal De Vreese est enchanté d’accueillir l’ancien joueur professionnel. « Il faut trouver une place dans un effectif quand vous pouvez bénéficier d’un gars comme lui », commente l’entraîneur du RDS. « Nous n’avions pas un profil comme le sien. Cela me fait plaisir de pouvoir coacher un tel joueur. Et puis, nous n’avons jamais dit que nous ne serions pas ambitieux. » Pascal De Vreese et son staff feront le maximum afin que leur nouvelle recrue retrouve la forme le plus vite possible.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

********** ****** ** ***** ** ********************** *** ******* ** ********** ********* *** **** **** ********* ** ***** ** ****** ******** ** *** **** *** *** ** * ** **** ***** ****** **** *** ******* ** ********* ** * ********* ******** ** ***** ** ********** ****** ** ****** ********** ********** * ******** ** **** ***** ***** **** ******* ****** **** ** ****** ***** **** ** ****************** ******** ****** ****** ******* ** **** ********** * ***** ***** ****** ** ********** ********** **** *** ******** *****************

** ********** ******* ** ** *** ******* ****** ** ****** ********* ** ***** ** **** **** ** *** ***** ** ***** * *** ******* *** ****** ********* ** ***** ** ************ ************** ********** ***** *** ******** ***** *** ** ******* *********** *** ********* ** * ******* ******* ** ****** ****** ** **** *** ******** ** ***** ** ****** ** ****** ** **** ************** *** ******* **** *********** ********* ** ********** **** ** ****** ** ********* ** ****** **** ********* ** ****** ** *** ********* *********** ************************* ********* ** ********* ** ******** ** ********* ****** ******* ********** *** ****** ********* ************ **** ** **** ******* ** ** ********* **** ** ** *** ** ********

******* ** *********

*** ********** ** ********** *** ****** *** ***** ********* ********** ******* ***** *** **** ****** ** ****** ******* ***** ********************* *** ****** ****** ********** ****** ** ********** ** **** *** **** ** ****** ****** ********* *** **** ****** ******** ** ************* ** ******* ** ******* **** ** ******** **** *** ** ********** ** ******* ***** ******* ******* ** ******* ** **** *** *** *** ******** **** *** *********** **** ****** *** ********* ** * * ** ***** ***** ***** ****** **** ** ***** ******** ** *** ******* ****** **** **** ** ****** ** **** **** ******** ************** ** ***** **** ************** ** ***** ********* ******* ** ******* *** ** ********* ** ******** ** **** ********** *** ******************** *** *********** ****** ******* *** ***** ** ***** ********* **** ** ****** ** ******

** ***** ** ********** ****** ****** ******* ***** *** ******** **** ****** ** ****** *** ********* ************** ********** ****** ************** ********** **** ******* *** ***** **** ** ******** ***** **** ****** ************ ****** **** ***** ************ ******** *************** ** **** ************ ********** *** ** ****** ***** ** ***** **** ** **** ******* ** ******* ******* ** *** ******* ** ***** **** ********* ****** *** *** **** ** ******* *** ****************** ****** ** ****** ** *** ***** ****** ** ******* **** *** **** ******** ****** ******** ** ***** ** **** **** *********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles